Créer un blog avec Dotclear #11 : Commentaires et rétroliens part1

Suivi

Vous pouvez suivre les commentaires et rétroliens de votre blog de différentes façons : en vous abonnant à votre propre fil RSS des commentaires, en demandant la notification par mail ou en vous rendant dans l’espace de gestion des commentaires de l’administration du blog.

Suivi

Vous pouvez suivre les commentaires et rétroliens de votre blog de différentes façons : en vous abonnant à votre propre fil RSS des commentaires, en demandant la notification par mail ou en vous rendant dans l’espace de gestion des commentaires de l’administration du blog.

S’abonner au fil RSS des commentaires

Vous pouvez, comme vos visiteurs, vous abonner au fil RSS des commentaires de votre propre blog. Si vous êtes néophytes en la matière, Nous allons voir ensemble comment ça marche:

Flux de syndication (RSS, Atom…)

 

Kesako ?

Outre l’affichage de pages web pour présenter votre blog, DocClear offre la possibilité de mettre à disposition de vos lecteurs le contenu de votre blog sous la forme d’un « flux » (ou « fil ») utilisable avec des outils autonomes ou extensions spécifiques pour navigateurs. Ces outils iront régulièrement relever le fil, comme on relève le courrier, et informeront l’utilisateur de nouvelles parutions.

La multiplicité des termes employés pour désigner les fils, leurs caractéristiques techniques et leurs outils de lecture n’en rendent pas la compréhension facile 1), mais l’essentiel c’est ceci : un fil/flux sert à être informé de nouvelles parutions sans avoir à aller consulter le site directement.

L’intérêt majeur en est de pouvoir s’abonner à plusieurs blogs ou sites et réunir en un seul lieu leurs signalements de nouveautés.

Note :

Outre la plupart des systèmes de blog, de plus en plus de sites d’informations permettent l’abonnement sous cette forme.

Comment les mettre à disposition ?

C’est tout prêt, vous n’avez rien d’autre à faire que vous rendre dans votre interface d’administration, section Widgets de présentation, et glisser le widget Syndication dans le bandeau de votre choix. (Il se trouve d’ailleurs par défaut dans le bandeau d’extra.) Une section du menu de votre blog s’affichera alors affichant l’URL (adresse) du flux des billets et celle du flux des commentaires.

Note :

Bien que ces URLs soient présentées sous forme de liens cliquables, leur intérêt réel est de les relever pour renseigner l’outil de lecture.

Comment s’abonner ?

Il peut d’ailleurs être intéressant pour vous de vous abonner à votre propre fil des commentaires, excellente alternative à l’alerte par mail si la relève de votre courrier n’est pas aisée ou si vous en profitez pour vous abonner à d’autres blogs ou sites. Il existe quatre gammes d’outils pour lire ces flux :

  • des applications dédiées,
  • des services en ligne,
  • des extensions pour navigateurs,
  • une fonctionnalité dédiée des logiciels de courrier.

Application dédiée

Comme pour les autres outils, il en existe une grande variété, chacun avec ses afficionados et ses détracteurs ! Sachez donc que ceux indiqués ici le sont à titre d’exemple mais qu’une recherche vous permettra d’en découvrir d’autres. En voici quelques-uns choisis pour leur gratuité et leur simplicité d’utilisation et pour lesquels nous avons trouvé des tutoriels d’installation bien fichus :

Le principe

Après avoir installé l’application sur votre ordinateur, un menu ou un bouton permet d’ajouter un flux, généralement via une boîte de dialogue vous demandant d’indiquer l’URL de celui-ci.

D’autres réglages vous permettront ensuite de modifier la fréquence de rafraîchissement (il en existe une par défaut, variable selon les outils), le nombre de messages par fil que vous souhaitez conserver, la mise en forme de leur présentation, etc.

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • permet des réglages souvent plus fins que les autres méthodes
  • contenu conservé, possibilité de lire même si vous êtes hors ligne une fois la relève faite
  • la plupart d’entre eux permettent une organisation en répertoires et sous-répertoires, très utile si vous êtes abonnés à de nombreux fils.

Inconvénients :

  • à moins d’avoir installé le logiciel sur une clé USB à emporter partout avec vous, vous ne pourrez consulter vos fils que depuis le poste où vous l’avez installé. À noter cependant, certaines application fonctionnent en duo avec un service en ligne permettant ainsi de lire à la maison avec l’application et au bureau chez vos amis depuis une page web, avec une synchronisation automatique : ce qui a déjà été lu dans l’un sera marqué comme « lu » dans l’autre.

Service en ligne

 

Le principe

Un prestataire met à votre disposition une page web personnalisée pour laquelle vous indiquerez les flux auxquels vous souhaitez vous abonner. Feedly est un site proposant ce service ainsi que Netvibes. Yahoo vous propose de l’intégrer à votre page MyYahoo.

Chacun de ces prestataires offre une page d’aide pour la mise en place du service.

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • ne nécessite aucune installation
  • vous pouvez consulter vos abonnements depuis n’importe quel poste disposant d’une connexion internet
  • certains d’entre eux fournissent une application pour smartphone

Inconvénients :

  • vous êtes tributaire du bon fonctionnement du service prestataire
  • vous ne pouvez pas lire les flux hors ligne

Extension pour navigateur

 

Le principe

Directement intégré dans le navigateur, soit par défaut (Safari) soit en installant une petite extension (Sage pour Firefox, par exemple), vous indiquez au cours de vos navigations les flux auxuquels vous souhaitez vous abonner. Un menu ou un panneau de votre navigateur présente alors la liste de vos abonnements et signale les nouveautés.

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • pilotage centralisé sur le navigateur

Inconvénients :

  • la lecture de vos abonnements n’est pas disponible depuis un autre navigateur (a fortiori pas non plus depuis un autre poste)

Client mail

 

Le principe

La présentation et le fonctionnement sont très comparables à un abonnement sous forme de newsletter, la différence majeure étant que dans le cas d’une newsletter c’est le site qui vous envoie les infos tandis que la relève RSS par client mail c’est le programme qui va aller les chercher. (En jargon on parle de technologie pull ou push.)

La possibilité de s’abonner au flux via un logiciel de mail est intégrée à Thunderbird (toutes plates-formes) et nécessite l’installation d’une extension pour Outlook, par exemple : Intravniews (Windows).

Avantages et inconvénents

Avantages :

  • utilise le même outil pour le courrier que pour la lecture des abonnements
  • ne demande pas d’apprentissage nouveau, à part copier une url dans un champ de formulaire 😉
  • messages conservés et consultables hors connexion une fois la relève faite

Inconvénients :

  • consultable uniquement depuis le poste où le client mail est installé

En savoir plus

Les informations données dans cette page sont loin d’être exhaustives. Si le sujet vous intéresse, voici de la lecture supplémentaire:

Voir en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *