Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2016 #1

Je lis souvent sur les forums toujours la même question, que ce soit sur des forums spécialistes informatique ou sur les forums des distributions; quelle est la meilleur distribution?

Beaucoup donneront leurs distributions, d’autres plus pragmatique comme donneront une liste, celle de Fred est plutôt bonne, je serais de son avis. Déjà en 2015, il avait fait un billet dessus qui ma foi est plutôt salutaire des 5 commandements:

  1. Tu n’iras pas au-dela de la première génération descendante des distributions mères.
  2. toujours l’original à la copie tu préféreras.
  3. les petites communautés, autant que possible tu éviteras.
  4. les versions améliorées, autant que possible tu éviteras.
  5. des clés USB et de la virtualisation, tu abuseras.

De ça, une liste est pondu:

  1. Archlinux (née en 2002)
  2. Debian GNU/Linux (née en 1993)
  3. Gentoo Linux (née en 1999) et sa « jumelle » Funtoo Linux plus simple d’accès par endroit
  4. Red Hat Linux (née en 1994) surtout connue pour son projet communautaire Fedora Linux (né en 2003)
  5. Slackware Linux (née en 1993)
  6. SuSE Linux (née en 1994) surtout connue pour sa dérivée OpenSUSE.
  7. Manjaro Linux
  8. Ubuntu et ses saveurs officielles : Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu Gnome, Ubuntu Mate, Ubuntu Kylin
  9. Sabayon Linux ou encore la Calculate Linux
  10. CentOS Linux ou encore la Scientific Linux. Sans oublier l’excellent Viperr.
  11. SalixOS

Sans oublier les exceptions que sont HandyLinux, LinuxMint, Mageia, NuTyX ou 0Linux.

Il finit par « catégoriser » en fonction de la difficulté d’installation:

  1. Pour débutant(e)s : la série des Ubuntu, Linux Mint, Mageia, Emmabuntüs et HandyLinux.
  2. Pour les personnes ayant déjà quelques connaissances, et voulant approfondir : Fedora, Viperr, Debian GNU/Linux, CentOS, Manjaro Linux, Sabayon Linux, Solus Project et SalixOS
  3. Pour les personnes aimant bidouiller leurs systèmes et n’ayant pas peur de la ligne de commande : Archlinux, Void Linux, NuTyX, Calculate Linux, Slackware Linux, Gentoo Linux et Funtoo Linux.

Si je devais me lancer a mon tour dans cette épineuse question, je me restreindrais a beaucoup moins de distributions, je pense quand même avoir un peu répondu a ce genre de question dans les différents forums et surtout sur ce site, notamment dans les billets Distributions pour novices, Debian un bon choix ?, Distributions pour autonomes, Debian un bon choix ?, Handylinux : Debian plus simple qu’Ubuntu ! #1 et Handylinux : Debian plus simple qu’Ubuntu ! #3… Mon dévolue se jette sur la famille Debian, plus particulièrement Debian la mère de toutes, Ubuntu la fille et la dernière Handylinux qui va changer et devenir je ne sais pas trop quoi…

Je continue a conseiller Debian pour tous, que ça soit les pros, les amateurs ou les intermédiaires, plus vite on met le pied a l’étrier, plus vite on saura faire du cheval, ça sert a rien de vouloir aller sur une distribution a petite communauté, le jour ou plus personne n’est la pour développer la distribution, elle ferme ses portes et avec elle, les utilisateurs n’ont plus qu’a trouver une autre distribution.

Je vais me faire des amis, mais je déconseille les 0linux puisqu’on se demande si elle est encore parmis nous,  Gentoo et Slackware, distribution solide mais d’un autre temps.

Je n’ai plus grand chose a dire de Mageia, elle a le cul entre deux chaises, une sorte de debian sans la maintenance a long terme, communauté assez grande mais pas beaucoup de développeur et surtout communication de merde, décisions de merde, elle stagne et ne sait plus trop ou aller, bug sur le bugzilla qui reste très longtemps ouvert malgré qu’on donne la solution… Bref, je n’installerais plus de Mageia et je ne la conseillerais plus non plus.

Pour d’autre raison, je ne conseille pas la archlinux, je me rappel d’une communauté prétentieuse, avec des « RTFM » a tout va, des mises a jour peu fiable ou trop tôt, bref, je ne l’aime pas.

Il reste pas grand chose, mais j’ai en tête une distribution a petite communauté, sur laquelle on apprend beaucoup, la NuTyX. Je pourrais la conseiller, mais seulement a ceux qui veulent apprendre.

Et comment finir sans parler d’Ubuntu, je la conseille les yeux fermés. Elle est fiable, marche bien, facile a maintenir… Ah oui, j’oubliais la openSUSE, elle aussi, est a mettre entre toutes les mains.

Pour finir, je dois surtout rajouter une seule chose, la meilleur distribution pour vous est celle qui vous va, la mienne est debian.

7 réponses sur “Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2016 #1”

  1. L’un des paramètres rarement pris en compte avec ce genre de conseils, c’est l’environnement de bureau.
    Conseiller debian+xfce ou xubuntu, pour l’utilisateur final qui ne souhaite pas modifier ensuite les paramètres, c’est bonnet blanc et blanc bonnet, si les outils avec clics sont disponibles.
    Idem pour les autres distributions « courantes » ou avec d’autres environnements comme KDE ou Gnome (exception faite d’Unity, développé pour Ubuntu et il faut voir pour Cinnamon qui a été fait pour Mint, si je ne m’abuse).
    Après, il peut y avoir des besoins très spécifiques mais personnellement, je me vois mal installer autre chose qu’Ubuntu (avec Mate pour un ordinateur avec moins de 4 Go de RAM).
    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, dixit un proverbe oublié par les extrémistes linuxiens.

  2. Oui l’environnement de bureau est souvent oublié, alors que c’est celui que l’utilisateur va a voir tout le temps a supporter…

    La ou je te suis pas c’est si la personne qui va être sous linux est du style a ne faire que des mises a jour et rien d’autre, j’en ai pleins dans mon entourage, si il manque un truc un coup de tel et je le fais soit a distance soit a domicile. Xubuntu est très bien, Ubuntu j’adore aussi, mais j’ai trop eu d’appel en panique, me disant que au redémarrage après une mise  a jour, il n’y a plus rien qui s’affiche sur l’écran…

    J’ai souvent parlé de ces mises a jour de 12.04.1 a 12.04.2 et des suivantes, j’ai eu pas mal de gens que j’avais posé sur ubuntu, qui sont venu ensuite me voir…

    J’ai par moi même vu les problèmes sur ma propre ubuntu… Et encore avec la 14.04. Alors que mes debian je les met et pas de soucis, on m’appel pas, même quand je passe de debian 6 a 7 par exemple pas de soucis, la 8 a posé des problèmes avec son systemd et j’ai du refaire des installations.

    Donc si c’est moi le « réparateur » , le bon gars a qui on téléphone a chaque « panne », j’impose du debian, car je sais ou je vais avec.

  3. N’étant que mon propre technicien pour moi-même (c’est français cette tournure ?), c’est-à-dire n’installant pas Linux pour autrui, je te fais confiance, sachant que ça fait longtemps que je n’ai pas eu de gros soucis après une mise à jour, et cela venait surtout des pilotes Nvidia…
    Après, entre chaque mise à jour majeure, je préconise un formatage après sauvegarde de « /home » ou alors « /home » sur une partition à part.
    On en revient ensuite au même sujet : nous installons ce que nous connaissons.

  4. Effectivement c’était surtout du au pilote nvidia propriétaire mais chez mes parents c’était du ati et sur les pc c’était des pilotes libres ati, bref j’ai pas cru les deux premières personnes et j’ai pensé a une mise a jour qui n’a pas pu se terminer, du style coupure d’électricité en pleine mise a jour ou une coupure de l’utilisateur.

    Par contre quand ce fut moi, la je me suis dit que non c’est pas possible, ça me l’a fait avec la 12.04.X alors que je ne voulais pas passer de suite a la 14.04, résultat j’y suis passé avant même que celle ci n’avait pas encore 1 semaine. Normalement j’attends deux ou trois semaines avant d passer a la nouvelle version.

    Puis ça me l’a refait avec la 14.04, … Je suis revenu a Debian.
    Pour le portable et cela sur deux portable j’ai eu des misère, c’est bien la première fois qu’ubuntu me fasse ça. Sur un la 12.04 ne voulais plus faire de mises a jour, bref passage en 14.04, avec reformatage de la racine bien sur, et après l’installation, des le boot, la ubuntu se lance tranquille et puis se gèle…

    Alors on v me dire que c’est moi qui merde, bon je peux le concéder, mais 10 de linux, jamais eu ça, surtout pas avec ubuntu.
    Comment je procédé? C’est simple, je ne prend que des ubuntu LTS, je formate la racine et j’ai un home séparé, donc c’est des installations propre.

    Bref je me suis remis dans mon entourage que du debian, et je suis tranquille, alors que j’avais lâché debian pour le confort d’une ubuntu ou on a rien a faire.

    Ah j’ai oublié aussi une personne qui m’avait aussi rapporté des problème de libreoffice et d’autre application qui ne se lançaient plus, et je ne pouvait rien faire au niveau des installations.

    Après je continu a penser que la ubuntu est une bonne distribution, et que ça peut être mes pcs qui ont eu des soucis de vieilleries. Mais en fin de compte je suis un kdeiste convaincus, mes années sous gnome et unity ne m’ont démontré qu’une chose, je suis incompatible avec les logiciels gnome que je trouve castré, mais c’est une autre histoire.

  5. Je ne nie pas qu’une mise à jour Ubuntu (ou autre OS) peut poser parfois des problèmes.
    Pour une version LTS d’Ubuntu, je pense que passer d’une version à l’autre doit attendre que la première vague de correctifs soit sortis.
    Ainsi, pour Ubuntu 16.04, attendre la version 16.04.1 par exemple.
    Et envisager même carrément un formatage et une réinstallation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *