Trolls, maudites sociétés vivant du libre…

Je voulais continuer sur le billet des émulations et parler de jeux qui m’ont marqué mais ça sera pour plus tard et je préfère faire celui-ci avec son titre bien pourris comme la mentalité de certains utilisateurs libristes purement extrémistes et qui font chier avec leurs guerres stupides contre chaque progrès et qui fait de l’OS linux un système moins archaïque. Je veux bien sur parler ou réagir sur les commentaires que l’article de Fred a engendré et sur son billet, qui sont partis en vrille puisque ce sont retrouvé a faire un énième débat anti-systemd et par la même un anti-redhat…

Alors je vois certains qui doivent me connaître a force et qui me disent, « Seb, mais tu es un anti-redhat… ». Non je ne suis pas un anti-redhat, je suis pas fan de tout ce qui se fait mais ce que j’aime moins chez eux ou plutôt dans la communauté du libre c’est que leurs développements sont plébiscités par les utilisateurs et quand c’est Canonical qui fait des projets c’est toute de suite moins bien, cavalier seul et autre nom d’oiseau. Ce que je dis est faux, d’accord prenons un exemple, Upstart, ça a été critiqué a fond et tout le monde a migré sur Systemd avec le succès que l’on sait et les critiques qui vont bon train, j’y reviendrais. Un exemple plus concret, Mir le concurrent de Wayland, cette exemple est bien mieux car la ou Wayland est acclamé par tous, Mir quant a lui est décrié par tous et ce malgré que la compétition de ces deux technologies permettra de les voir évoluer plus vite… Alors oui, je ne suis pas fan de tout ce qui se fait chez redhat, pulseaudio a été une emmerde pas fini a ses débuts, gnomeshell est pour moi un bureau assez chiant et qui manque cruellement d’utilitaires avec de véritables fonctions comme Fichier qui vient a peine d’avoir un renommage de masse… A quand les aperçus sur les dossiers de ce qu’il contient? là, ou dolphin le fait depuis ses débuts, c’est a dire kde4 ou windows le fait depuis son XP… Je ne suis pas non plus fan de Systemd mais tant qu’il fait son taff ça sera bon pour moi.

Bref, notre Fred décrivait un test de la MX et un commentaire anti-systemd a tout enflammé puis a évolué sur un anti-entreprise vivant de l’open-source, redhat notamment, profite et impose ses décisions a toute la communauté, du grand n’importe quoi! Comme je le disais dans un billet, je suis convaincu du cercle vertueux entre le libre (l’open source plus particulièrement) et les sociétés qui en vivent, dois-je rappeler que même Debian compte sur des entreprises pour pouvoir avoir des développeurs payé pour faire du code, leur donner du matériel, maintenir les LTS,.. ? Dois-je rappeler ici que sans Redhat, SUSE, Mandriva, Canonical, Oracle, SUN, et d’autres, nous n’aurions pas de KDE(SUSE), Gnome(Redhat), libre-office(fork d’open-office dérivé de star-office propriété de SUN), MYSQL(SUN), kernel linux(beaucoup de devs sont des salariés de sociétés vivant du libre comme redhat, suse…), URPMI(Mandriva), RPM(Redhat), Synaptic(Conectiva), Yast(SUSE), Drakconf et CCM(Mandriva) et bien d’autres… Quand ces grands penseurs extrémistes et archaïques comprendront que leurs guerres puérils font fuir utilisateurs, développeurs, sociétés voulant mettre leurs capitaux dans cette OS…

Je pense qu’une grosse partie des personnes anti-systemd sont avant tout anti-Lennart Poettering, qui comme Miguel de Icaza a du talent mais une grande gueule qui ne lui fait pas que des copains et des points de vue bien tranchés. Je pense aussi qu’une autre partie d’utilisateurs se souvient de la merde qu’était NetworkManager et PulseAudio a leurs débuts, ou du moins les galères engendré par ces deux technologies.

Pour finir, je dirais ceci: Si ça dérange d’avoir Systemd comme INIT, pourquoi ne pas migrer sur une distribution ne l’utilisant pas, je sais pas mais Gentoo, Slackware, Devuan, NuTyX, Calculate et bien d’autre ne le mettent pas par défaut et ça sera toujours plus constructif que de gueuler comme des putois, pourtant c’est pas faute de Distrowatch de référencer les distributions même inutile…

1 pensée sur “Trolls, maudites sociétés vivant du libre…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *