Coup de tonnerre ! Ubuntu arrête le développement de Unity !

Je reprend le titre de Linuxtricks, en effet je visitais son site et je tombe sur son dernier billet:

Bonjour à tous,

coup de tonnerre dans le monde du logiciel libre, et plus particulièrement chez Ubuntu.
Alors que je lisais Softpedia, je lis que Canonical arrête le développement de Unity 8 . l’article date du 5 Avril.

Alors, je me dis, non, softpedia est long à la détente, ils ont relayés un poisson. Et bien il semble que non ! Le créateur du projet Mark Shuttleworth a bel et bien annoncé la nouvelle !

Donc Ubuntu reviendra avec GNOME Desktop en version 18.04 LTS (la prochaine).

Après donc upstart (le gestionnaire d’initialisation et de services d’Ubuntu pour succéder à Sys V Init) puis abandonné pour systemd, c’est au tour de l’environnement de bureau d’être abandonné… Unity cède donc bien sa place à GNOME.

C’est en effet une bonne nouvelle pour GNOME, et je pense que c’est une sage décision, ça permettra de mutualiser les efforts autour d’un projet commun.

Je ne pense guère me tromper en disant que le prochain projet «Ubuntuesque» qui sera abandonné, sera Mir (le serveur graphique made in Canonical). les efforts se concentreront sans doute prochainement sur le projet Wayland. Ce serai à nouveau une bonne nouvelle, car la mutualisation des moyens permet d’être plus fort à mon sens.

Je ne pense pas que les paquets universels «snappyx vont être abandonnés vu qu’ils viennent d’être créés.

https://youtu.be/U9dyrCIeVyY

J’ai été donc voir sur le site d’Ubuntu et j’ai vite fait traduis par translate:

Ceci est une publication de Mark Shuttleworth, fondateur d’Ubuntu et Canonical

Nous terminons un excellent trimestre et une excellente année pour l’entreprise, avec des performances dans de nombreuses équipes et des produits dont nous pouvons être fiers. Au fur et à mesure que nous abordons le nouvel exercice financier, il convient de réévaluer chacune de nos initiatives. J’écris pour vous informer que nous finirons notre investissement dans Unity8, le téléphone et le shell de convergence. Nous allons transférer notre ordinateur Ubuntu par défaut à GNOME pour Ubuntu 18.04 LTS.

J’aimerais souligner notre passion, notre investissement et notre engagement envers le bureau d’Ubuntu sur lequel dépendent les millions de dollars. Nous continuerons à produire le bureau open source le plus utilisable au monde, à maintenir les versions existantes de LTS, à travailler avec nos partenaires commerciaux pour distribuer ce bureau, pour soutenir nos clients corporatifs qui en dépendent et pour ravir les millions d’IoT Et les développeurs en nuage qui innovent sur le dessus.

Nous sommes conscient que Ubuntu est largement utile pour les personnes qui utilisent Linux tous les jours, pour des projets personnels ou commerciaux. C’est pourquoi nous maintenons une large gamme de saveurs Ubuntu de Canonical et de la communauté Ubuntu, et pourquoi nous avons investi dans Ubuntu Phone.

Je pensais que, si la convergence était l’avenir et que nous pouvions l’offrir en tant que logiciel gratuit, cela serait largement apprécié à la fois dans la communauté des logiciels libres et dans l’industrie de la technologie, où il y a une frustration considérable avec les solutions existantes, fermées, disponibles Aux fabricants. Je me suis trompé sur les deux points.
Dans la communauté, nos efforts ont été perçus comme une fragmentation et non pas une innovation. Et l’industrie ne s’est pas ralliée à la possibilité, plutôt que de prendre une approche «mieux le diable, vous savez» à ces facteurs de forme, ou d’investir dans des plates-formes locales. Ce que l’équipe Unity8 a livré jusqu’ici est magnifique, utilisable et solide, mais je respecte les marchés et la communauté, en fin de compte, qui décide des produits qui disparaissent.

L’histoire Cloud et IoT pour Ubuntu est excellente et continue de s’améliorer. Vous savez probablement que la plupart des charges de travail publiques du cloud, et la plupart des infrastructures privées de cloud Linux, dépendent d’Ubuntu. Vous pourriez également savoir que la plupart des travaux d’IoT sur l’auto, la robotique, le réseautage et l’apprentissage par machine sont également sur Ubuntu, et Canonical fournit des services commerciaux sur plusieurs de ces initiatives. Le nombre et la taille des engagements commerciaux autour d’Ubuntu sur les nuages ​​et IoT ont considérablement augmenté.

Cela a été, personnellement, une décision très difficile, en raison de la force de ma conviction dans le futur de la convergence et de mon engagement personnel avec les gens et le produit, ce qui est incroyable. Nous nous sentons comme une famille, mais ce choix est façonné par des contraintes commerciales, et ces deux sont difficiles à concilier.

Le choix, en fin de compte, est d’investir dans les domaines qui contribuent à la croissance de l’entreprise. C’est Ubuntu lui-même, pour les ordinateurs de bureau, les serveurs et les machines virtuelles, nos produits d’infrastructure en nuage (OpenStack et Kubernetes) nos capacités d’opérations en nuage (MAAS, LXD, Juju, BootStack) et notre histoire IoT en clichés et Ubuntu Core. Tous ceux qui ont des communautés, des clients, des revenus et de la croissance, les ingrédients d’une entreprise formidable et indépendante, à l’échelle et à l’élan. C’est le moment de nous assurer, dans l’ensemble, que nous avons la forme et la rigueur de ce chemin.

Si je dois dire ce que je pense, c’est gâchis et trahison qui me vienne, gâchis d’avoir perdu du temps avec ce bureau et que les gens qui se sont mieux habitué dessus par rapport aux autres bureaux vont devoir réapprendre et pour certains vont simplement me dire « j’arrête la » , trahison envers les utilisateurs qui ont suivit ubuntu et unity qui y ont cru et qui vont perdre leurs bureau et leur ergonomie!

Certains disent que c’est une bonne nouvelle pour gnome car Canonical vont bosser dessus mais en quoi cette boite va faire ce qu’ils ont tenté de faire auparavant avec des droit de non recevoir pour leurs demandes d’intégrations avant de créer de leur coté unity qui justement est né d’un soucis de dictature de la part de redhat? Ils vont seulement l’utiliser et rien y apporter et ils auront bien raison!

8 réponses sur “Coup de tonnerre ! Ubuntu arrête le développement de Unity !”

  1. Bonjour, je compte passer de windows 7 à Ubuntu 16.04.2 qui me semble une version assez aboutie de Linux (je l’ai testé en CD Live, cela a l’air de bien fonctionner), une question de novice, à quoi sert Unity ?

    1. En fait, c’est l’équivalent du bureau Windows.
      Sauf que sous Linux, on peut avoir une base (Ubuntu) et avoir le choix du bureau, c’est-à-dire installer soit Unity (le bureau avec la barre des applications à gauche, le « dash » avec toutes les applis, le menu en haut, etc.) mais sinon on peut avoir Ubuntu avec le bureau XFCE, le bureau GNOME Shell, le bureau KDE, etc.
      Perso, j’aimais bien Unity, j’aime un poil moins GNOME Shell mais bon, avec les extensions adéquates on peut faire ressembler le comportement et le design à Unity 😀 donc ce n’est pas trop gênant.
      Au passage pour les curieux, les images ISO de la prochaines versions sont maintenant avec GNOME Shell par défaut et Unity n’est plus installé.
      Pour les gens qui feront la mise à jour, Unity restera, mais je ne sais pas si des mises à jour sortiront et pour combien de temps.
      Personnellement, ça sera un formatage comme d’habitude et hop sous GS.

      1. Perso, je trouve que c’est un gâchis et une perte de temps d’avoir fait ce beau bureau (je parle de unity7 pas de sa version 8).
        Gnome, j’ai beau m’y mettre, je suis revenu a kde et xfce, en faite gnome je ne me trouve pas a l’aise…

        1. Oui, GS est spécial, tu peux essayer Mate pour du Gnome2-like.
          Sinon chacun son bureau, je n’aime ni Xfce (préhistorique) ni KDE (trop de rupture).
          J’aimais vraiment Unity 😛

          1. Xfce préhistorique???

            Xfce c’est une personnalisation intégrale a la kde, c’est des fonds d’écran qui changent au bout de X secondes/minutes/heures/jours, c’est des barres qui font et vont la où on le demande, c’est la possibilité de choisir les applications qu’on souhaite en prenant dans gnome ou kde ( possibilité de démarrer les services de kde ou gnome en cochant une case…).

            Le truc c’est que c’est un bureau assez souple mais sans aucune configuration par défaut et donc très rustique comme par exemple sous debian.

            Mais je te l’accorde les goûts et les couleurs c’est personnel;)

          2. Voilà, le côté rustique, je laisse ça pour les gens qui aiment les vieux trucs 😛
            Autant revenir à l’excellent Win98 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *