Debian 9 « Stretch » est sorti

Vous avez dû le voir un peu partout, parfois en avance comme la vidéo d’Adrien.D, qui au passage est superbe car contrairement à beaucoup de vidéos, la sienne nous montre un saut de version. J’ai été un peu étonné du reste que notre ami avait déjà réussi à trouver une image officiel alors que celle-ci était encore du nom de stretch-release donc la version non finit 🙂

Bref, j’entends déjà certaines personnes crier au loup, cette Stretch est pourrie car ne contient pas Virtualbox, c’est honteux et autre chose… Entre temps je vois aussi le niveau des mecs sur certains commentaires qui volent pas très haut, juste au dessus de la merde en faite, qui pour la plupart ont soit pas compris le concept de Debian Stable soit veulent simplement jouer à celui qui fait le plus gros troll… Notamment un débat inutile sur la version Gcc présente dans Debian, puis un autre toujours lié sur la difficulté d’installer depuis backport  et un autre sur l’absence de virtualbox… Bref ça vole pas très haut surtout venant de gens qui font souvent des retours sur Windows en crachant sur linux au passage et qui reviennent toujours sous linux…

Je vais répondre ici à certain commentaire, pourquoi ici sur mon blog et pas sur linuxfr? D’abord car c’est mon blog et je peux dire ce que je veux dessus, d’un autre coté répondre la bas serait seulement entretenir un troll qui ne cesse de grossir et qui commence à faire pourrir ce fabuleux site qu’est linux.fr, de plus on finirait par oublier la dépêche de qualité qui a été faite sur ce site pour cette sortie.

Pour Gcc > 7 je pense qu’il sera dans les backport d’ici peu, attendons donc que Sid soit bien rodé et totalement remis sur les rails pour y voir apparaître ce Gcc et sûrement le voir descendre dans les backport!

La soi-disant difficulté d’utiliser backport sous Debian, premièrement c’est du passé et deuxièmement c’est ajouter une ligne dans son sources.list, en l’occurrence celle-ci:

deb http://ftp.fr.debian.org/debian stretch-backports main contrib non-free

Puis d’installer le paquet en indiquant à Apt qu’on veut la version du dépôt backport:

 apt-get -t stretch-backports install nom-du-paquet

Et c’est tout, compliqué? Je ne comprend pas qu’une personne qui développe un programme a autant de mal à utiliser backport… Il a juste voulu faire un troll de plus.

Pour ce que Debian entend par stabilité c’est simple, cela veut dire ou sous-entend:

  • stabilité du logiciel, le moins de bugs possible(comme toute distribution de qualité normalement)
  • stabilité des fonctionnalités, pas d’ajouts ni de pertes de fonctions, tel programme doit être en mesure de faire les mêmes choses au début de la version stable et jusqu’à la fin de cette stable
  • stabilité de l’archive, pas d’ajout ni de perte de programmes, les dépôts debian doivent contenir le même nombre de paquets à la sortie de la stable(etch admettons) et jusqu’à la fin de sa vie.
  • aucun changement dans les fichiers de configuration

De ce fait, on n’est pas « surpris » de ne plus trouver tel paquet, de voir tel programme perdre telle fonction… Et surtout une mise à jour debian ne change rien et ne touche à rien, elle corrige seulement…

Voila ce qui est attendu  par les utilisateurs de Debian stable et ce que sous-entend stable pour les développeurs.

Fermons ce sacs à merde, qui a été ouvert à la base pour un gars qui développe un programme serveur si j’ai bien suivi… Concentrons nous sur Virtualbox.

Alors Virtualbox, comme vous le savez maintenant, n’est pas dans cette Debian9. La raison est simple et ne dépend pas de Debian, ou plutôt pas que, en faite Oracle qui entre nous a tué OpenOffice, OpenSolaris et Mysql (peut être que celui-ci vit encore mais est remplacé sur la plupart des distributions), a décidé qu’il ne fournirait plus les patchs des anciennes versions de son logiciel de virtualisation, que le seul moyen d’être avec une version corrigé des failles et bugs connus est d’utiliser la dernière version de ce programme. Donc en résumant, Debian avait seulement trois choix:

  1. le développeur/mainteneur Debian fournit la dernière version
  2. il maintenait lui-même la version choisie pour Debian et patchait la-dite version
  3. virtualbox quitte les dépôts de Debian stable

Ce qui a été choisi est la dernière possibilité,  il est inconcevable que dans les dépôts de stable un programme bouge et évolue, ça peut incorporé des bugs, des failles ou simplement un comportement non voulu car non testé. Le mainteneur se sentant pas capable (d’après ses dires) de corriger et de patcher virtualbox lui-même a préféré le retirer des dépôts de stable.

Je vais être sincère, pour moi utilisateur de virtualbox c’est pas très important, je m’explique, si je veux vraiment l’avoir j’ai plusieurs solutions, tout d’abord récupérer les sources debian  venant de Sid car oui il sera disponible pour Sid, et le retroporter donc en faire un paquet maison. J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises sur ce blog. L’autre possibilité est d’utiliser le Deb fournit sur le site de virtualbox. Enfin et je pense que c’est celle qui sera utilisé par moi dès sa mise en place, c’est utiliser les backports de Debian, si le paquet est dans Sid, il y a de bonne chance pour qu’il soit dans backport par la suite.

Maintenant que tout ça est derrière nous, regardons de plus prés la vidéo d’Adrien, il a fait une mise a jour de Jessie vers Stretch, il a eu des soucis avec systemd et mate, honnêtement en ayant fait pas loin de « dix sauts de version » depuis la release de la 9, je peux assez facilement et sûrement jeter la faute sur mate. En faite ce bureau sous Debian a été incorporé  que depuis la Debian 8 et pas mal de soucis se sont avérés et du reste corrigés depuis. De mon coté pas eu le moindre soucis que ce soit sous Gnome, Kde ou Xfce ou bien simplement des multi-environnements. Par exemple chez mes parents c’est Gnome et Xfce, et a la maison c’est Kde et Xfce. Pour le reste, j’ai vraiment apprécié sa vidéo.

Que dire de cette version? Cette publication inclut un nombre important de paquets logiciels mis à niveau, tels que :

  • Apache 2.4.25 ;
  • Asterisk 13.14.1 ;
  • Chromium 59.0.3071.86 ;
  • Firefox 45.9 (dans le paquet firefox-esr) ;
  • GIMP 2.8.18 ;
  • une version mise à jour de l’environnement de bureau GNOME 3.22 ;
  • l’ensemble de compilateurs GNU, GCC 6.3 ;
  • GnuPG 2.1 ;
  • Golang 1.7 ;
  • KDE Frameworks 5.28, KDE Plasma 5.8 et les applications KDE 16.08 et 16.04 pour les composants PIM ;
  • LibreOffice 5.2 ;
  • Linux 4.9 ;
  • MariaDB 10.1 ;
  • MATE 1.16 ;
  • OpenJDK 8 ;
  • Perl 5.24 ;
  • PHP 7.0 ;
  • PostgreSQL 9.6 ;
  • Python 2.7.13 et 3.5.3 ;
  • Ruby 2.3 ;
  • Samba 4.5 ;
  • systemd 232 ;
  • Thunderbird 45.8 ;
  • Tomcat 8.5 ;
  • Xen Hypervisor ;
  • l’environnement de bureau Xfce 4.12 ;
  • plus de 51 000 autres paquets prêts à l’emploi, construits à partir de près de 25 000 paquets source.

On apprend aussi via la dépêche que cette version est dédiée à Ian Murdock fondateur du projet, disparu le 28 décembre 2015 et sera gérée pendant les cinq prochaines années grâce à l’effort combiné de l’équipe de sécurité de Debian ainsi qu’à celui de l’équipe de gestion à long terme de Debian.

Dans Stretch, la variante par défaut de MySQL est maintenant MariaDB. Le remplacement des paquets de MySQL 5.5 ou 5.6 par la variante MariaDB 10.1 se produira automatiquement lors de la mise à niveau.

Firefox et Thunderbird sont de retour dans Debian avec la publication de Stretch, et remplacent leurs versions sans marque Iceweasel et Icedove présentes dans l’archive pendant plus de 10 ans.

Un truc qui me parait important et assez novateur est les constructions reproductibles, plus de 90 % des paquets source fournis dans Debian 9 construiront des paquets binaires identiques au bit près. Cette propriété de vérifiabilité protège les utilisateurs des tentatives malveillantes pour altérer les compilateurs et les réseaux de construction. Les versions futures de Debian incluront des outils et des métadonnées de manière à ce que les utilisateurs finaux puissent valider la provenance des paquets dans l’archive.

J’ai aussi subi les « je sais tout » qui m’ont dit que c’était le mal absolu de mettre « stable » dans son sources.list au lieu du nom de la version, ce que je sais pertinent mais oh combien utile quand tous annoncent la sortie d’une distribution avec de l’avance… Du reste on m’a dit que c’était encore peu stable et pas totalement au point le passage de version en version, de mon coté ça fait dix ans que je la pratique sans soucis et d’après Debian pour cette version , des efforts additionnels d’assurance qualité tels que des tests automatiques d’installation et de mise à niveau pour tous les paquets de l’archive Debian garantissent que Stretch répond aux fortes attentes de nos utilisateurs lors d’une publication stable de Debian.  La mise à niveau vers Debian 9 à partir de la version précédente, Debian 8, (nom de code Jessie) est gérée automatiquement par l’outil de gestion de paquets apt-get pour la plupart des configurations. Comme toujours, les systèmes Debian peuvent être mis à niveau sans douleur, sur place, et sans période d’indisponibilité forcée, mais il est fortement recommandé de lire les notes de publication ainsi que le guide d’installation pour d’éventuels problèmes et pour des instructions détaillées sur l’installation et la mise à niveau. Les notes de publications seront améliorées et traduites dans les semaines suivant la publication.

Bref, je retourne vite fait sur les commentaires de Linuxfr, sur celui qui demande assez stupidement si il y a vraiment des utilisateurs qui utilisent stable pour leurs bureaux, je lui répond seulement, que oui on est vraiment nombreux, d’abord tout ceux qui veulent du stable et qui ne change pas un matin sans rien dire, ceux qui ne se sentent pas capable d’utiliser autre chose car ils savent pertinemment pour l’avoir vécu qu’une mise à jour sur une distribution qui se veut récente peut péter le serveur X, comme Ubuntu LTS qui un jour sans vraiment crier garde a décidé de virer le pilote proprio de certaines cartes Ati et qui m’a obligé à intervenir sur quatre machines dont les utilisateurs m’ont appelé en panique… Ceux qui veulent juste que ça marche et se foutent de la dernière mode… Bref, il y en a…

De mon coté, elle marche vraiment bien cette Stretch, depuis un mois chez mes parents et chez d’autres, je n’ai rien à dire dessus.

 

 

17 pensées sur “Debian 9 « Stretch » est sorti”

  1. Bonjour,
    Je suis d’accord avec toi. J’ai besoin d’une distribution stable et qui ne demande un nombre important de mise à jour à faire tous les jours.
    Quand je démarre mon PC, je veux juste que cela marche et ne pas perdre du temps à corriger divers problème. J’ai autre chose à faire…
    Bref, debian stable en desktop me convient parfaitement.

    1. Je ne pense pas puisque l’un des soucis de ces lives est justement le fait que l’installation rate. Je crois qu’on en parle sur debian-facile ou linuxfr.

      Du reste c’est pas très propre cette histoire de balancer des isos merdiques, c’est plutôt étonnant de Debian…

    1. Coucou Vgen;
      Oui oui, c’est bien ce que je me tue a dire, virtualbox est présent dans les dépôts de sid du coup il sera dans backport sinon a quoi bon le maintenir dans sid, et comme tu le dis dans ce commentaire ou moi dans le billet, il suffira d’aller sur le site de virtualbox pour récupéré le .deb ou utiliser le dépôt d’oracle.

      Mais bon des gueulards il y en aura partout 😉
      Je me télécharge la slack actuellement 😉

  2. Par contre, il y a un truc qui m’a étonné, c’est la relative courte durée du gel *complet* de testing. Seulement 4 mois… Au lieu des 6 mois en moyenne.

    https://wiki.debian.org/fr/DebianReleases

    Je ne sais pas si le gel par étape a été une bonne idée. La sortie d’image live corrigée semble laisser penser que non.

    Après Debian Stretch est une bonne distribution pour les buts qu’on lui fixe. Mais attendre la version 9.1 serait une bonne idée pour corriger les derniers bugs qui ont été étiquetés stretch-ignore et stretch-will-remove.

    https://wiki.debian.org/fr/DebianStretch#Cycle_de_vie_de_Debian_Strecth

    Enfin, je dis cela, mais je dis rien…

    1. Coucou Fred;
      Oui le gel a été court, bonne ou mauvaise nouvelle, je ne sais pas;)
      Je vois pas mal de gens se plaindre mais des fois on se demande si c’est pas de la mauvaise fois, comme certains sur IRC que je vois et qui demande pourquoi APT fonctionne pas sur calculate… Bref, quand on se balance juste comme ça en mode touriste, il ne faut pas s’étonner…

      je ne sais pas si le gel par étape a été une bonne idée. La sortie d’image live corrigée semble laisser penser que non.

      Cela peut arriver, des ISO merdiques c’est du déjà vu, pas chez debian je dois bien l’avouer c’est une première pour moi… Par contre ce qui n’est pas dit et que toi tu la bien précisé c’est les ISO live qui sont touché alors que certains disent carrément les ISO du style toutes les ISO…
      Entre nous je sais plus qui m’avait signalé pour la sortie de Jessie que les ISO live sont belle et bien des ISO officielles, j’étais resté a l’époque ou les lives étaient ni installables ni officielles, du coup pour les installations c’est avec les DVD multiarch et/ou DVD1.
      Mais ça reste une grosse bavure, surtout que les lives sont a la mode depuis les Ubuntu et qu’ils sont de plus en plus utilisé pour tester et installer. La dessus, on est d’accord, la sortie aurait mérité un petit délais.

      Le truc c’est que Debian dans sa façon de faire n’est pas pensé pour sortir a date fixe, c’est tout, ça fait depuis etch que il a été décidé de sortir plus vite les versions, puis de mémoire depuis squeeze qu’ils ont mis le roulement, c’est bien pour le client tant que la qualité suit, mais la on a voulu sortir a tout prix a une date balancé sur la mailing list. Après encore une fois ce sont des Iso qui ont été raté, ceux qui ont utilisé autre chose que les lives n’ont rien vu(j’ai fait une installe propre) et ceux qui ont sauté de versions en versions comme moi n’ont rien vu non plus.

      Alors certains ont eu des soucis, je vois notamment sur le blog de Cyrille, mais bon on peut mettre en doute la faisabilité du dite passage, qui de nos jours arrive a faire un saut de de version avec seulement 10go? Dedans faut déjà compter une installation avec un bureau alors en gros jessie avec xfce ça devait monter a 4-5go, dessus on rajoute tout un tas de programmes car xfce sous debian est très nu, de mémoire pas de lecteur de musique, rien d’autre que firefox dans « internet ». On rajoute aussi que jessie a subi pas mal de mise a jour, le gars n’a jamais supprimer le cache de sa debian;)… Et la dessus on fait le passage de jessie vers stretch, bah sur les 10go de racine je ne suis pas sur et c’est ce qui s’est passé que la mise a jour se fasse, car simplement pas assez de place pour décompacter les nouveaux paquets ni même pour les recevoir.

      Après Debian Stretch est une bonne distribution pour les buts qu’on lui fixe. Mais attendre la version 9.1 serait une bonne idée pour corriger les derniers bugs qui ont été étiquetés stretch-ignore et stretch-will-remove.

      Totalement de ton avis, et personne ne pousse a utiliser tout de suite la 9, sinon debian mettrait a mort sa version stable précédente dés la sortie de sa nouvelle stable. Or ce n’est pas le cas, la Jessie passe en old-stable mais est maintenu encore 3 ans par l’équipe LTS, donc on a jusqu’à 2020 pour migrer. Certaines distributions laissent seulement 3 mois en tre la sortie de la nouvelle version de leurs distributions et la fin du support de l’ancienne, Debian tout comme Ubuntu LTS n’est pas de cette mode.

      Tu sais je pense vraiment que les gars râlent juste pour râler, là il y a grand bruit pour les lives ratés mais qui ont été rapidement changés, et surtout virtualbox… Pour Jessie, il y avait pire c’était l’arrivé de sytemd et dans une moindre mesure, le thème qui avait été fait sous logiciels proprios…

      Merci de ton passage 🙂

  3. Bonjour, puisque l’on parle de backports dans stretch, ne doit-on pas remplacer « jessie » dans la ligne :
    apt-get -t jessie-backports install nom-du-paquet

    par « stretch » :
    apt-get -t stretch-backports install nom-du-paquet

    ?

  4. Salut 🙂
    Actuellement mon ordi de bureau et mon portable sont sous Emmabuntüs Debian Edition (base Debian 8 Jessie), je compte d’ici quelques temps les passer sous Debian 9 Stretch, une fois que la 9.1 sera sortie, et que j’aurai lu les cahiers du débutant.
    Si j’ai besoin de conseils, je posterai sur debian-facile et je te rameuterai vers le sujet en question. 😉

  5. J’ étais un utilisateur satisfait, jusque là de Debian., j’utilisais Jessie depuis longtemps, puis après ma dernière mise à jour, mon bureau a disparu, et Cairo Dock s’est mis en dysfonctionnement. Du coup tout a disparu. J’ai été obligé de tenter une réinstallation. Je me suis dit que je tenterai bien Debian Stretch, la nouvelle « Stable ». Enorme erreur.
    Déjà tous les CD d’installation beuggent après l’installation de Discover. Et ça demande l’installation d’un microcode. Ca montre à quel point le cd n’est pas du tout au point. Il devrait donner une option pour l’installer en ligne, ce qui n’est pas le cas, au lieu de ça, ça plante. Je ne suis pas du tout content de Debian. Du coup je cherche une autre distribution, plus stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *