Comparaison des environnements Xfce, Cinnamon, Mate et KDE

Je ne savais pas quoi faire de mon petit temps libre alors j’ai pris ma Debian et j’ai installé les différents bureaux, entre autre Cinnamon, KDE, Mate et Xfce, pour voir le nombre de paquets installé par défaut avec leurs méta-paquets sur une Debian. J’ai lâché les bureaux GNOME et les autres petits pour la simple raison qu’ils ne m’intéressaient pas de les comparer soit parce que je les connais ou que je ne compte pas les utiliser.

Alors le test n’est pas fait proprement, c’était juste pour me donner une idée du nombre de paquets installé et savoir à peu prés l’utilisation des bureaux dont je ne suis pas ou peu habitué à utiliser, savoir aussi la consommation de ressources approximatives des différents bureaux. Pour ce faire, je n’ai pas eu le courage de désinstaller le KDE qui de base accompagne ma Debian donc je ne pourrais pas dire combien de paquets et de places utilisés à l’installation de cet environnement. Pour les autres, pas de soucis, ça a été fait notamment j’ai désinstallé totalement Xfce pour son test, j’ai fait des aperçus de chacun avec toutes mes applications habituelles sauf de kde qui est pris lors d’une compilation(rétro-portage ou rebuild venant de Sid pour Stable) de paquet Deb. Les différents tests sont effectués sur ma machine personnelle et non dans une VM, ainsi je n’ai pas utilisé que les différents moniteurs systèmes des environnements mais Htop en plus pour être sur des chiffres donnés, c’est comme ça que j’ai vu que celui de Xfce était celui qui collait le plus à ce que donnait Htop. Dernière chose, pour tous les environnements, il reste des applications KDE comme Kalarm ou Kaccessible qui restaient ouverte, c’est normal c’était recherché, aussi pour ne pas trop fausser, je redémarre à chaque test le PC, pour éviter de garder des services en tache de fond d’autres bureaux. J’ai donc copié dans un fichier la sortie d’Apt et ensuite fait un rapport des différentes applications type de chaque environnement et de deux ou trois applications que j’ai l’habitude d’utiliser.

Alors pourquoi ce test, c’est simple, pour mon utilisation je suis avec KDE et Xfce, je ne pense pas en changer surtout à la vue des résultats que j’ai eu, ensuite je voulais voir si d’autres bureaux ne pouvaient pas mieux convenir à ceux dont j’installe Debian notamment si Mate était si léger que ce qu’on pouvait entendre par rapport à Xfce.

Je pense avoir rien oublié donc on peut commencer ;). On va le faire par ordre alphabétique, commençons donc par Cinnamon:

root@debiacerlinux:/home/sebastien# apt install cinnamon-desktop-environment cinnamon-l10n
Lecture des listes de paquets… Fait
Construction de l’arbre des dépendances
Lecture des informations d’état… Fait
The following additional packages will be installed:

….
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
apg blueman brasero brasero-cdrkit brasero-common cinnamon cinnamon-common cinnamon-control-center cinnamon-control-center-data
cinnamon-core cinnamon-desktop-data cinnamon-desktop-environment cinnamon-l10n cinnamon-screensaver cinnamon-screensaver-x-plugin
cinnamon-session cinnamon-session-common cinnamon-settings-daemon cjs dleyna-server dmz-cursor-theme eog file-roller five-or-more
four-in-a-row gdebi gdebi-core gedit gedit-common gedit-plugins gir1.2-accountsservice-1.0 gir1.2-cinnamondesktop-3.0
gir1.2-clutter-gst-3.0 gir1.2-cmenu-3.0 gir1.2-cvc-1.0 gir1.2-evince-3.0 gir1.2-gdesktopenums-3.0 gir1.2-git2-glib-1.0
gir1.2-gkbd-3.0 gir1.2-gnomebluetooth-1.0 gir1.2-gnomedesktop-3.0 gir1.2-gnomekeyring-1.0 gir1.2-gtkclutter-1.0
gir1.2-gucharmap-2.90 gir1.2-javascriptcoregtk-3.0 gir1.2-meta-muffin-0.0 gir1.2-networkmanager-1.0 gir1.2-nmgtk-1.0
gir1.2-peas-1.0 gir1.2-polkit-1.0 gir1.2-rb-3.0 gir1.2-secret-1 gir1.2-upowerglib-1.0 gir1.2-xapp-1.0 gir1.2-xkl-1.0 gist
gkbd-capplet gksu gnome-accessibility-themes gnome-backgrounds gnome-bluetooth gnome-calculator gnome-chess gnome-control-center
gnome-control-center-data gnome-font-viewer gnome-games gnome-keyring gnome-klotski gnome-mahjongg gnome-mines gnome-nibbles
gnome-online-accounts gnome-robots gnome-screenshot gnome-settings-daemon gnome-sudoku gnome-sushi gnome-system-monitor
gnome-taquin gnome-terminal gnome-terminal-data gnome-tetravex gnome-themes-standard gnome-themes-standard-data gnome-user-share
gnote gvfs-backends hamster-applet hddtemp hitori hoichess iagno inxi iso-flags-png-320×240 libapache2-mod-dnssd
libavahi-gobject0 libavahi-ui-gtk3-0 libbonobo2-0 libbonobo2-common libbonoboui2-0 libbonoboui2-common libbrasero-media3-1
libburn4 libcacard0 libcinnamon-control-center1 libcinnamon-desktop4 libcinnamon-menu-3-0 libcjs0 libcolord-gtk1 libcscreensaver0
libcvc0 libdleyna-connector-dbus-1.0-1 libdleyna-core-1.0-3 libdmapsharing-3.0-2 libexempi3 libfarstream-0.2-5 libgail-3-0
libgdata-common libgdata22 libgeocode-glib0 libgexiv2-2 libgit2-glib-1.0-0 libgjs0e libgksu2-0 libgmime-2.6-0 libgnome-2-0
libgnome-autoar-0-0 libgnome-autoar-common libgnome-bluetooth13 libgnome-games-support-1-2 libgnome-games-support-common
libgnome-keyring-common libgnome-keyring0 libgnome2-common libgnomecanvas2-0 libgnomecanvas2-common libgnomekbd-common
libgnomekbd8 libgnomeui-0 libgnomeui-common libgoa-1.0-0b libgoa-1.0-common libgoa-backend-1.0-1 libgrilo-0.3-0 libgspell-1-1
libgspell-1-common libgtk-vnc-2.0-0 libgtkspell3-3-0 libgucharmap-2-90-7 libgupnp-av-1.0-2 libgupnp-dlna-2.0-3 libgvnc-1.0-0
libgweather-3-6 libgweather-common libiptcdata0 libisofs6 libjavascriptcoregtk-3.0-0 libjte1 libmediaart-2.0-0 libmozjs-24-0
libmuffin0 libmusicbrainz5-2 libnemo-extension1 libnm-glib-vpn1 libnm-glib4 libnm-gtk0 libnm-util2 libnma0 libnss-myhostname
liboauth0 liborbit-2-0 liborbit2 libpam-gnome-keyring libpango1.0-0 libpeas-1.0-0 libpeas-common libphodav-2.0-0
libphodav-2.0-common libpurple-bin libpurple0 libqqwing2v5 libquvi-0.9-0.9.3 libquvi-scripts-0.9 librhythmbox-core10
librygel-core-2.6-2 librygel-db-2.6-2 librygel-renderer-2.6-2 librygel-server-2.6-2 libspice-client-glib-2.0-8
libspice-client-gtk-3.0-5 libtelepathy-glib0 libtotem-plparser-common libtotem-plparser18 libtracker-sparql-1.0-0
libusbredirhost1 libusbredirparser1 libwnck-common libwnck22 libxapp1 libzephyr4 lightsoff lua-bitop lua-expat lua-json lua-lpeg
lua-socket mate-icon-theme mate-themes mousetweaks muffin muffin-common nautilus nautilus-data nemo nemo-data nemo-fileroller
net-tools network-manager-gnome p11-kit p11-kit-modules pidgin pidgin-data python-gconf python-gnome2 python-pexpect
python-ptyprocess python-pyorbit python-wnck python3-mako python3-markupsafe python3-setproctitle python3-xlib quadrapassel
realmd rhythmbox rhythmbox-data rhythmbox-plugin-cdrecorder rhythmbox-plugins ruby-json rygel shotwell shotwell-common
sound-juicer spice-client-glib-usb-acl-helper swell-foop tali vinagre vino xapps-common xdg-user-dirs-gtk xscreensaver-data
xscreensaver-data-extra xscreensaver-gl xscreensaver-gl-extra
0 mis à jour, 255 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 170 Mo dans les archives.
Après cette opération, 607 Mo d’espace disque supplémentaires seront utilisés.
Souhaitez-vous continuer ? [O/n]

Alors comment se passe le test, simplement j’installe l’environnement, puis redémarre le PC et je choisis le bureau voulu. Htop étant déjà installé, je le lance dans un terminal (celui qui va avec le bureau) puis je lance le moniteur système (ou gestionnaire système), enfin je lance mes applications habituelles pour les différents bureaux, c’est à dire pour KDE, je lance Ktorrent, Konversation et Thunderbird (je lance aussi par la suite Amule, Deluge et Hexchat), pour les bureaux à base de Gtk, je lance uniquement Amule, Deluge et Hexchat. Pour chaque bureau, je lance 2 consoles, le gestionnaire de fichiers ouvert sur téléchargements, Amule, Deluge (remplacé dans un premier temps par Ktorrent dans KDE) et Hexchat (remplacé dans un premier temps par Konversation dans KDE). Une fois que j’ai testé le bureau, je lance les différents moniteurs/gestionnaires système pour voir celui qui s’approche le plus de Htop. Je mesure aussi pour chaque bureau, la vitesse de lancement de celui-ci et le temps que prennent les applications à leurs démarrages. Je compare dans un dernier temps, les différentes applications attitrées à leurs environnements pour savoir un peu la lourdeur du bureau et des applications qui vont avec.

Voila la petite capture d’écran avec toutes mes applications lancées.

Ce que j’ai noté pour ce bureau,

Cinnamon:

htop donne 0.841Go et 0 Mo swap au démarrage puis 0.938Go une fois le gestionnaire de fichiers (Nemo), 2 consoles (terminal GNOME), Amule, Deluge et Hexchat de lancé.

ksygard 0.793 (démarrage) -> 0.877 Go (une fois amule, deluge, hexchat et thunderbird lancé)
gestionnaire système de gnome 1.1 -> 1.2 Go  »
moniteur système xfce 0.887 -> 0.973 Go  »
gestionnaire système de mate 1.1 -> 1.2 Go  »

cinnamon–replace 203 Mo
cinnamon-killer-daemon 32 Mo
cinnamon-launcher 29 Mo
cinnamon-screensaver 46 Mo
cinnamon-session 43 Mo
cinnamon-setting-daemon 52 Mo
gedit 48 Mo
moniteur systeme 46 Mo
nemo 52 Mo
terminal 38 Mo

amule 59 Mo
deluge 94 Mo
hexchat 59 Mo
thunderbird 235 Mo

Pour Mate:

root@debiacerlinux:/home/sebastien# apt install mate-desktop-environment-extra
Lecture des listes de paquets… Fait
Construction de l’arbre des dépendances
Lecture des informations d’état… Fait
The following additional packages will be installed:

Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
atril atril-common blueman caja caja-common caja-extensions-common caja-gksu caja-image-converter caja-open-terminal caja-sendto
caja-share caja-wallpaper cpufrequtils dconf-editor debian-mate-default-settings dmz-cursor-theme engrampa engrampa-common eom
eom-common fonts-mathjax galculator gir1.2-mate-panel gksu gnome-keyring gvfs-backends hddtemp libapache2-mod-dnssd
libatrildocument3 libatrilview3 libcaja-extension1 libcpufreq0 libexempi3 libgail-3-0 libgdata-common libgdata22 libgksu2-0
libgnome-keyring-common libgnome-keyring0 libgoa-1.0-0b libgoa-1.0-common libiw30 libjs-mathjax libmarco-private1
libmate-desktop-2-17 libmate-menu2 libmate-panel-applet-4-1 libmate-sensors-applet-plugin0 libmate-slab0 libmate-window-settings1
libmatedict6 libmatekbd-common libmatekbd4 libmatemixer-common libmatemixer0 libmateweather-common libmateweather1 liboauth0
libopenobex2 libpam-gnome-keyring libpango1.0-0 libunique-3.0-0 marco marco-common mate-applets mate-applets-common
mate-backgrounds mate-control-center mate-control-center-common mate-desktop mate-desktop-common mate-desktop-environment
mate-desktop-environment-core mate-desktop-environment-extra mate-desktop-environment-extras mate-icon-theme
mate-icon-theme-faenza mate-media mate-media-common mate-menus mate-notification-daemon mate-notification-daemon-common
mate-panel mate-panel-common mate-polkit mate-polkit-common mate-power-manager mate-power-manager-common mate-screensaver
mate-screensaver-common mate-sensors-applet mate-sensors-applet-common mate-session-manager mate-settings-daemon
mate-settings-daemon-common mate-system-monitor mate-system-monitor-common mate-terminal mate-terminal-common mate-themes
mate-user-guide mate-user-share mate-user-share-common mate-utils mate-utils-common menu-xdg mozo obex-data-server p11-kit
p11-kit-modules pluma pluma-common python-crypto python-gobject python-ldb python-mate-menu python-requests python-samba
python-tdb python-urllib3 samba-common samba-common-bin
0 mis à jour, 122 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 136 Mo dans les archives.
Après cette opération, 466 Mo d’espace disque supplémentaires seront utilisés.
Souhaitez-vous continuer ? [O/n]

La petite capture qui va bien:

mate

htop 0.670Go et 0 Mo swap
1.1 go (une fois tout lancé avec mes applications en plus)

ksygard 0.656 -> 0.937 Go
gest de gnome 0.949 -> 1.2 Go
gest de xfce 0.754 -> 1.0 Go
gest de mate 0.949 -> 1.2 Go

caja 62 Mo
marco 38 Mo
mate-panel 57 Mo
mate-session 44 Mo
mate-terminal 39 Mo
mate-setting demon 34 Mo
mate-volume 31 Mo
mate-systeme moniteur 47 Mo
mate-power 24 Mo
mate-scrennsaver 19 Mo
pluma 50 Mo

amule 79 Mo
deluge 93 Mo
hexchat 59 Mo
thunderbird 231 Mo

Maintenant passons à Plasma, on n’oublie pas que je n’ai pas désinstallé KDE de mon PC donc pas de liste exacte ni de place prise sur le disque mais en gros l’installation du méta-paquet kde-full entraîne l’installation des méta-paquets suivant:

  • dep: kde-plasma-desktop (>= 5:92)
    bureau Plasma de KDE avec un ensemble minimal d’applications
  • dep: kde-standard (>= 5:92)
    bureau Plasma de KDE et applications standard
  • dep: kdeadmin (>= 4:16.04.0)
    Outils d’administration système de la version officielle de KDE
  • dep: kdeartwork (>= 4:15.08.0)
    thèmes, styles et graphismes de la version officielle de KDE
  • dep: kdeedu (>= 4:16.04.0)
    applications éducatives de la version officielle de KDE
  • dep: kdegames (>= 4:16.04.0)
    Jeux issus de la version officielle de KDE
  • dep: kdegraphics (>= 4:16.04.0)
    applications pour le graphisme de la version officielle de KDE
  • dep: kdemultimedia (>= 4:16.04.0)
    applications multimedia de la version officielle de KDE
  • dep: kdenetwork (>= 4:16.04.0)
    applications réseau de la distribution officielle de KDE
  • dep: kdepim (>= 4:16.04.0)
    applications de gestion d’informations personnelles (PIM) de la version officielle de KDE
  • dep: kdeutils (>= 4:16.04.0)
    utilitaires polyvalents fournis par la publication officielle de KDE
  • rec: kdeaccessibility (>= 4:16.04.0)
    paquets d’accessibilité officiels de KDE
  • rec: kdesdk (>= 4:16.04.0)
    ensemble d’outils de développement logiciel de la version officielle de KDE
  • rec: kdetoys (>= 4:16.04.0)
    jouets de bureau fournis par la publication officielle de KDE
  • rec: kdewebdev (>= 4:16.04.0)
    applications de développement web de la version officielle KDE

Par contre j’ai bien ma petite liste d’applications ouvertes avec leurs consommations:

plasma5

htop 0.651 et 0 Mo swap
1.1 Go (une fois tout lancé avec mes applications en plus)

ksygard 0.755 -> 1.0 Go
gest de gnome 1.0 -> 1.3 Go
gest de xfce 0.866 -> 1.1 Go
gest de mate 1.0 -> 1.3 Go

dolphin 93 Mo
kwin 107 Mo
plasma 206 Mo
konsole 86 Mo
kwrite 113 Mo
kate 119 Mo
ktorrent 98 Mo
konversation 88 Mo
ksysguard 80 Mo

amule 57 Mo
deluge 94 Mo
hexchat 62 Mo
thunderbird 237 Mo

Enfin, on termine avec Xfce:

root@debiacerlinux:/home/sebastien# apt install xfce4 xfce4-goodies
Lecture des listes de paquets… Fait
Construction de l’arbre des dépendances
Lecture des informations d’état… Fait
The following additional packages will be installed:
….
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
exo-utils gtk2-engines-xfce hddtemp libburn4 libexo-1-0 libexo-common libexo-helpers libgarcon-1-0 libgarcon-common libisofs6
libjte1 libnotify-bin libthunarx-2-0 libtumbler-1-0 libwnck-common libwnck22 libxfce4panel-2.0-4 libxfce4ui-1-0 libxfce4ui-2-0
libxfce4ui-common libxfce4ui-utils libxfce4util-bin libxfce4util-common libxfce4util7 libxfconf-0-2 light-locker lightdm mousepad
orage ristretto thunar thunar-archive-plugin thunar-data thunar-media-tags-plugin thunar-volman tumbler tumbler-common xfburn
xfce4 xfce4-appfinder xfce4-battery-plugin xfce4-clipman xfce4-clipman-plugin xfce4-cpufreq-plugin xfce4-cpugraph-plugin
xfce4-datetime-plugin xfce4-dict xfce4-diskperf-plugin xfce4-fsguard-plugin xfce4-genmon-plugin xfce4-goodies
xfce4-mailwatch-plugin xfce4-mount-plugin xfce4-netload-plugin xfce4-notes xfce4-notes-plugin xfce4-notifyd xfce4-panel
xfce4-places-plugin xfce4-power-manager xfce4-power-manager-data xfce4-power-manager-plugins xfce4-pulseaudio-plugin
xfce4-screenshooter xfce4-sensors-plugin xfce4-session xfce4-settings xfce4-smartbookmark-plugin xfce4-systemload-plugin
xfce4-taskmanager xfce4-terminal xfce4-timer-plugin xfce4-verve-plugin xfce4-wavelan-plugin xfce4-weather-plugin
xfce4-whiskermenu-plugin xfce4-xkb-plugin xfconf xfdesktop4 xfdesktop4-data xfwm4
0 mis à jour, 81 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 19,3 Mo dans les archives.
Après cette opération, 75,4 Mo d’espace disque supplémentaires seront utilisés.

Et la liste d’applications:

xfce

htop 0.421 Go et 0 Mo Swap
puis 0.760 Go.

ksygard 0.452 -> 0.708 Go
gest de gnome 0.722 -> 1.1 Go
gest de xfce 0.519 -> 0.824 Go
gest de mate 0.722 -> 1.1 Go

Gestionnaire xfce 30 Mo
mousepad 32 Mo
thunar 43 Mo
tumbler 38 Mo
terminal 39 Mo
xfce clipman 30 Mo
xfce panel 43 Mo
xfce power 15 Mo
xfce session 19 Mo
xconfd 5 Mo
xfdesktop 79 Mo
xfsetting 19 Mo
xfwm 31 Mo

amule 57 Mo
deluge 94 Mo
hexchat 63 Mo
thunderbird 236 Mo

Alors mon ressenti, comment dire ça sans faire croire qu’il y a parti pris ou que ça soit totalement neutre de ma part, forcément il y a toujours parti pris et on ne peut être totalement neutre sur un sujet, on le voit avec les journalistes pour les présidentielles! Je vais être pragmatique et me baser pour cela sur les chiffres. Pour commencer, parlons des moniteurs système, celui de Kde (Ksysguard) est celui qui est le plus loin de tous, même au niveau des ressources des applications, il est ailleurs, il n’a pas totalement tout faux par exemple mémoire partagée donne bien ce que Htop montre en SHR mais pour le reste… Le gestionnaire de Cinnamon qui est celui de GNOME donne exactement le même résultat que celui de mate qui s’approche du résultat de Htop sans être aussi proche que ce que donne celui de Xfce.

Question environnements, Xfce est le plus rapide à se lancer, c’est aussi celui qui consomme le moins et celui qui demande le moins de paquets. Il offre le meilleur choix de personnalisations, je me demande même si il n’a pas surpassé Kde sur ce plan, par contre coté intégration c’est celui qui souffre le plus du manque d’applications bien qu’il est rejoint par Mate pour ce soucis, obligeant ainsi à aller chercher dans des applications indépendants ou dans les autres environnements des applications pouvant nous servir. Le plus lourd à lancer et à l’utilisation est Cinnamon qui côtoie en lourdeur Kde, alors je n’ai pas touché la partie composition, peut etre qu’il y avait un truc à toucher comme sous Kde (mon histoire de pixels), mais je suis resté sur le plus proche de l’offre par défaut.

Dans les sensations, je note des lourdeurs avec Cinnamon, beaucoup plus qu’avec Kde, par contre le gestionnaire de fichiers qui s’ouvre le moins rapidement est bel et bien Dolphin (kde). Thunar offre un bon compromis entre fonctions et rapidité avec toutefois des manques qui peuvent être comblé par les actions personnalisés facilement configurable.

Mate ne m’a toujours pas convaincu pour plusieurs raisons, je vais commencer par le fait de ne pas avoir la possibilité de renommer en masse directement dans Caja contrairement à Thunar. Je poursuis sur le manque de personnalisation comme juste pour donner un exemple, ne pas pouvoir mettre des fonds d’écrans différents si on a plusieurs écrans par défaut sans aucunes applications ajoutées. Caja est pour moi un sacré retour en arrière, il n’a rien de ce que je me sers ou de ce que mes « habitués » demandent, par contre il a des choses qui manquent à Thunar mais dont je ne me sers pas notamment le fait de pouvoir scinder la vue.

Je ne parle pas de Cinnamon qui n’a jamais su me convaincre entre sa trop grande dépendance envers GNOME pour ses applications, le manque d’un renommer en masse présent depuis la 3.22 dans GNOME (à moins que ça soit depuis la 3.20?),  j’ai eu des lenteurs, mon PC s’est emballé à plusieurs reprises alors qu’il y avait rien qui nécessitait cette débauche d’efforts, non rien de convaincant… De plus il collectionne les défauts présent dans les Gnome avant 3.20, pas de fonds d’écran différent pour chaque écran (si plusieurs qui est mon cas), en fait je m’aperçois que le seul bureau à base de GTK possédant cette fonction est le petit Xfce. Bon je dois dire ce qui m’a plu tout de même, alors dans ce qui m’a plu de ce bureau c’est d’avoir un truc plus moderne et plus classe que Mate qui pour moi vieillit très mal, ne me sortez pas Mate est en GTK3 et Xfce est encore en mixte GTK2 et 3 car je m’en fou totalement, en fin de compte dans mon utilisation je ne vois pas ce que m’apporte GTK3 et c’est bien mon utilisation qui compte pour moi.

Je reviens vite fait sur Mate, il y a des choses qui me plaisent, comme ce retour sur un bureau qui au début de ma vie linuxienne ne m’avait pas conquis et qui avec le temps a réussi, le temps y est pour quelque chose mais surtout le travail de Canonical sur Ubuntu 10.04 avait fait le reste! Sinon les deux panels par défaut sont bien dans l’esprit Gnome2 et ça fait du bien, mais il n’est pas ergonomique, c’est encore une fois mon avis, je fais trop de va-et-vient vers le haut et le bas de mon écran dans cette configuration. Et comment ne pas se perdre dans ce panel, on ne sait jamais où est telle application surtout si c’est de la configuration mais là je chipote, car il doit bel et bien y avoir des menus plus moderne un peu comme ce que proposait openSUSE pour son GNOME-panel (GNOME2).

Pour ce qui est de Kde, c’est presque du tout bon, mais si je dis ça comme ça vous aurez droit de me dire que je suis pas impartial… Il me manque toujours la possibilité de choisir la qualité d’impression dans une application Kde, comme Gwenview. Je pense aussi à cette lenteur de faire apparaître le bureau lors du boot, on n’en finit plus d’attendre à en croire même à un plantage. C’est aussi le bureau qui est le plus lent à lancer les applications, par exemple Dolphin met bien 3 secondes par moment pour s’afficher là ou GNOME-Shell, Mate, Cinnamon et surtout Xfce met à peine une seconde pour lancer leurs gestionnaires voire instantané,  un autre exemple c’est quand on clique dans Dolphin sur une image, ce qui lance Gwenview mais là encore c’est pas instantané, ce qui donne une sensation de lourdeur ou du moins de lenteur alors que chez les autres bureaux c’est du instantané… Alors c’est pas trop comparable vu les possibilités et les fonctions des applications Kde par rapport à ses concurrents mais tout de même. Surtout que j’ai toujours entendu que si Kde était plus lent au démarrage (prenait plus de temps), c’était dû au fait qu’il chargeait en amont toutes les librairies qui seront partagés par la suite dans ses applications, les fameux KIO.

Autre point et pas des moindres, c’est ce côté usine à gaz, il y a toujours au moins 2 programmes qui font la même chose, exemple tout bête, Dolphin capable de ripper dans le format que l’on souhaite les pistes de son CD audio, chose que K3B (graveur), SoundKonverter (ripper de CD) ou pour ne citer que ceux là, Amarok sont aussi capables de faire grâce entre autre aux Kparts. Autre chose et ce sera mon dernier, c’est ce truc qui fait que ça part dans tous les sens et puis ça s’arrête là, exemple, Konqueror plus ou moins abandonné comme gestionnaire de fichiers suite à l’apparition de Dolphin(Kde4) et comme navigateur web pour à la place Rekonq, résultat c’est que ce dernier est abandonné alors il y a maintenant QupZilla.

Et comment oublier que si on regarde les ressources des applications utilisées, on s’aperçoit que les applications KDE sont bien plus gourmande, on passe de 2 fois à 3 fois plus de ressources que pour des application Mate, Cinnamon/GNOME ou Xfce, exemple, Konsole qui prends 86 Mo alors que Terminal Xfce et celui de Mate n’utilise que 39 Mo ou par celui de Cinnamon… Autre exemple, Kwrite prends 113 Mo alors que Gedit en est à 48 Mo, Pluma est à 50 Mo et Mousepad 32 Mo… Je pensais, à tord peut être, que les applications KDE partageaient entre elles leurs ressources.

Ce qui si on regarde, commence à faire beaucoup de mauvais points, d’où la tendance de GNOME à me plaire pour sa simplicité, une application vaut une fonction et c’est tout, ainsi la simplification des menus et sous-menus des applications, bref c’est du gagnant.

J’ai fini avec ce long billet qui en fin de compte n’apporte rien, je suis dans une réflexion d’abandonner KDE pour de bon, d’être sur du Xfce pure avec quelques applications externes sans liens avec KDE. On verra ça plus tard.

18 pensées sur “Comparaison des environnements Xfce, Cinnamon, Mate et KDE”

  1. Salut Seb,

    On te sent en plein doute sur ce billet là 🙂

    ça ne t’intéresse peut être pas comme solution, mais essaye tout de même LXQT…
    Tu recherches un KDE light … LXQT est fait pour toi.
    XFCE & KDE sont top, de là à dire qu’il y a un meilleur que l’autre je ne sais pas.

    Même Cinnamon, je l’aime bien, perso quand je l’utilise je désactive les effets de bureaux et je met deux docks à la mate ^^ et il est agréable à utiliser, il a un look moderne et est punchie. + que mate que je n’apprécie pas.
    Cdlt

    1. Coucou Vinceff,

      On te sent en plein doute sur ce billet là 🙂

      Oui un peu, je me demande si rester avec kde est vraiment utile puisque je n’utilise pas toutes les fonctions et applications de kde, par exemple Kmail et tout le PIM de ce bureau, j’utilise pas non plus la recherche semantique ni les activité(abandonné plus ou moins avec plasma 5)…
      Mais en contrepartie, xfce qui est celui qui me convient le mieux, est beaucoup moins moderne que kde, par exemple la copie de fichiers ne fait pas dans le panel une petite icone qui te tient au courant de la progression de cette copie. Apres j’utilise pas mal de chose venant de kde pour combler les manques, notamment la calculette j’aime utilise Kcalc, ou les jeux de kde qui m’aident a passer le temps tout en matant un film:)

      ça ne t’intéresse peut être pas comme solution, mais essaye tout de même LXQT…
      Tu recherches un KDE light … LXQT est fait pour toi.

      J’ai testé, il est bien, mais en faite je suis plus dans un choix kde ou xfce et rien d’autre 😉 Razorqt etait aussi pas mal (remplacé par lxqt)

      A bientot et merci de ton commentaire 😉

  2. Pourquoi installer kde-full alors qu’il est possible d’avoir une installation plus légère avec un autre meta-package? Toute l’information est bien décrite sur la page KDE du wiki debian.

    1. Merci Al,
      je connais bien les différents meta-paquets de kde, je prends le full, pour une raison qui date de etch avec kde3.5, à cette époque j’utilisais kde et aucune applications externe, maintenant c’est plus par fainéantise je dois bien l’admettre et puis un peu parce que j’aime avoir deux ou trois trucs dans mon kde et je ne sais pas trop dans quel paquet ça se trouve.

      1. Je comprends la fainéantise mais il y a un paquet de choses dans le full qui ne vous servent pas si j’ai bien lu l’article. Pourquoi ne pas partir du minimal et ajouter le nécessaire?

        1. « Je comprends la fainéantise mais il y a un paquet de choses dans le full qui ne vous servent pas si j’ai bien lu l’article. »
          C’est avec l’age, on ne veut plus trop chercher:)
          C’est vrai que depuis quelques temps, en faite ça remonte a kde4 et kmail2 qui etait plus ou moins bugué a leurs débuts, je ne me sers plus de toute la partie PIM ni de la recherche sémantique qui bouffait plus de ressources qu’autre chose. Je suis passé a du claws-mail sur gnome2 puisque evolution m’a toujours parut lent, puis enfin de compte, je suis retourné a thunderbird. Pareil pour konqueror, plus ou moins abandonné, je suis revenu très vite a Firefox.
          Pour ce qui est de la recherche sémantique, c’est a priori réglé alors pourquoi pas, peut être remettre cette fonction chez moi.

          « Pourquoi ne pas partir du minimal et ajouter le nécessaire? »
          En faite simplement que je ne sais pas dans quel meta-paquet se trouve ce que j’aime avoir, par exemple, j’aime avoir le « checksum » dans dolphin, je dois mal chercher mais je ne trouve pas 😉 et seule en installant le kde-full j’ai un dolphin avec ça 🙂
          Après comme j’ai dis, j’ai pris cette habitude d’installer kde de cette manière, puis avec une racine de 40Go, je n’ai pas besoin de faire des économies de place.

          A bientôt.

  3. Article intéressant. J’ai apprécié de le lire.
    Pour ma part, j’ai longtemps été un fan de KDE (et ce depuis la version 3.5 !), mais je ne suis plus d’accord de laisser les ressources de mon système partir dans les méandres de l’informatique inutilement. Je suis désolé, mais KDE est lourd! Et pas que au niveau ressources utilisées, mais aussi au niveau sensations à l’utilisation. C’est pas au même niveau que Gnome Shell qui est pour moi une ignominie, mais bon…
    Par contre, XFCE et surtout MATE sont pour moi géniaux. Ce qui en vient pour moi à une certaine réflexion au sujet de ta manière d’en vérifier la légèreté. En effet, on ne compare pas différents bureaux sur le même OS, surtout si on laisse un DE installé tout du long, comme tu as fait avec KDE, car certaines choses propres à ce DE seront chargés et utilisés même lors de l’utilisation d’un autre environnement, ce qui fausse ton test. Par exemple, MATE ne prends que 380 Mo au démarrage sur ma machine, ce qui est loin des données récoltées chez toi…

    1. Coucou,
      Oui tu as raison, c’est pour ça que je l’ai indiqué;)
      Pour ce qui est du démarrage et des ressources, je ne les ai simplement pas comptabilisé car soit chez moi j’ai un soucis et que les bureaux peu importe lequel s’empressent de consommer toujours plus très vite soit ça ne dure pas longtemps le répit de la consommation.

      J’ai par exemple un Firefox qui bouffe plus de 200mo au bout de deux secondes, un Thunderbird qui doit pas être loin de faire de même…

      1. Je viens de faire un test avec :
        – LinuxMint XFCE 64 bits
        – LinuxMint MATE 64 bits
        – LinuxMint Debian Edition MATE 64 bits
        Je te livre les données relevées
        – LinuxMint XFCE 64 bits : 284 Mo
        – LinuxMint MATE 64 bits : 370 Mo
        – LinuxMint Debian Edition MATE 64 bits : 171 Mo !

        On comprends bien que les éditions issues des paquets Ubuntu sont plus lourdes que les éditions descendants de Debian. Mais donc, ce qui en ressort, c’est que XFCE et MATE sont finalement au coude à coude question utilisation de la mémoire. J’ai vérifié également les services lancés au démarrage et c’est similaire. J’ai vérifié avec htop, pour être sûr d’utiliser le même outil pour chaque test.

        P.S. : il s’agissait de machines virtuelles, installées chacune dans une machine différentes et configurée à l’identique. Donc on peut encore enlevé quelques dizaines de Mo de mémoire utilisés pour les services VirtualBox.

        1. Super, vraiment merci pour ce test, ça m’evite d’en faire avec des bureau totalement vierge, j’entends par la de virer mes service(http et dlna) plus mon Kde installé.

          Tu me conforte dans mon opinion que xfce serait quand meme plus leger que mate.
          Si tu as le courage, regarde avec les autres tenors, kde, cinnamon et gnome pour voir si tu trouve des ecarts flagrants avec xfce et mate.

          La je me suis installé un gnome, met je suis deja a + 800 au démarrage….
          Pourrais tu aussi me dire le nombre de ram sur tes machines virtuelles? Car les OS se sert de la ram mis a disposition et donc sur une machine pauvre elle va utiliser le moins possible contrairement a une machine mieux equipée.

          Amicalement

          1. Je ferais bien un test avec des installations propres de KDE, Gnome-Shell et Cinnamon. Je t’avertis lorsque ce sera fait 😉
            Pour ce qui est de mes machines virtuelles, j’octroie toujours 4Go de RAM. Rien n’est utilisé en swap pour mes tests, histoire d’être sûr de connaitre l’utilisation de la mémoire de façon optimale.

  4. Bonjour,

    Cet article est très intéressant, bravo pour l’ensemble des tests !

    J’ai moi même passé pas mal de temps aussi avant de trancher sur quel desktop utiliser car finalement, c’est l’environnement qui va faire l’expérience utilisateur au quotidien et pas telle ou telle distro ou version de kernel, glibc qui tourne à bas niveau ou comme tu cites, GTK2 ou GTK 3.

    Après mes expérimentations,
    J’ai opté pour du KDE « light » sur des pc récents et XFCE pour les vieux PC ou les portables pour avoir plus de durée de batterie.

    Pour KDE, je sélectionne une par une les fonctions qu’il me faut et ensuite, des applications qui répondent à différents besoins en évitant les doublons (Firefox, Libreoffice …)
    J’évite en général les applications KDE qui font le café et la météo, mais il y en a qui sont vraiment excellentes malgré leur lourdeur (Kate et Konsole par exemple)

    Entre XFCE et KDE, je n’ai pas constaté beaucoup de différence sur des postes > 2010 à l’utilisation car les postes restent en veille la journée donc il n’y a pas la longue phase de chargement de KDE au boot.
    Et puis ce ne sont pas quelques Mb de RAM qui vont changer grand chose quand il y a 4 à 8 Go par poste, en revanche, c’est un autre histoire pour le CPU qui est finalement la limite dans mon cas.

    En revanche, pour ce qui est de la conso en énergie sur les portables, KDE est clairement un monstre face à XFCE.

    Finalement, KDE évolue plus vite et est (un peu) plus personnalisable que XFCE, mais si l’usage qu’on a est très simple/basique, autant utiliser XFCE qui fait largement l’affaire et prend le temps de soigner ses nouvelles versions, en plus, on peut obtenir une apparence correcte en quelques minutes.

    1. Merci, tu es la deuxième personne a me dire que Kde installé de façon light est tout aussi rapide que des bureau moins complet. J’ai donc testé et effectivement les charges en ram sont bien inférieur et frole celle de xfce (480mo de ram).

      A mediter donc 😉

        1. Ça utilise bien plus le CPU que Xfce, avec celui-ci je suis a 1ou 3% alors que la je suis a 11%.
          Faudrait que je mate sans tout les paquets akanodi 😉

          Je dirais meme que je suis rarement en dessous de 20, je suis entre 20-40% en ne tapant que ce commentaire via firefox, avec ktorrent et konversation d’ouvert…

          Je tenterais de te répondre mieux prochainement 🙂

  5. C’est toujours utile de partager ce genre d’expérience.

    Pour ma part, après quelques semaines sous Mate ou autres bureaux légers, je reviens toujours sous Xfce.

    Ma seule hésitation est maintenant entre Xubuntu ou Linux Lite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *