Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #4: Mme et Mr Michu n’existent pas?!

C’est à la mode en ce moment, un peu partout, on entend des « les Michu n’existent pas car pour avoir Linux il faut l’installer » ou d’autres conneries de ce niveau. Je dois dire que je suis fort étonné de ce raisonnement, celui qui dicte que si les vrais « Michu » sont incapables d’installer un Linux, ils ne sont pas capables d’être dessus or il se trouve que j’en ai, moi, des véritables « Michu », ces personnes qui ne savent pas ni installer des logiciels, ni installer une distribution Linux et encore moins un Windows, qui sont capables de jeter un ordinateur tout neuf car il ne « marche plus »… Incapables de faire ou seulement ne voulant pas faire de peur de faire une connerie, en cherchant bien, je suis sûr que chacun trouvera un Michu dans son entourage. J’entends donc dire que les Michu n’existent pas or, combien d’entre nous on eut une personne qui leur a donné un PC tout neuf simplement parce qu’il était vendu vierge (sans système)? Combien d’entre nous on eut un appel venant d’une personne ayant commandé un PC sur un site bien connu et qui fut livré sans OS, alors que c’était pourtant écrit noir sur blanc?

C’est souvent une personne qui nous « embauche » pour être son « informaticien à domicile », une personne qui a toujours peur de casser son PC, de faire une bêtise…

Du reste, je parle d’un truc qui me chagrine, on parle souvent d’Ubuntu, Manjaro, et autre Mint, mais si une personne est capable d’installer une de celle-ci, alors elle sera capable d’installer une Debian, car la partie la plus compliqué lors de l’installation de Debian est le partitionnement, pour ce qui est de l’après installation c’est une autre histoire… Ce qui me chagrine aussi, c’est quand j’entends dire que Linux ou du moins les distributions GNU/Linux sont plus durs à installer que Windows, c’est sûr que ce dernier est installé par défaut et que par rapport à une distribution qui doit être installé, il sera plus facile de rester sur son Windows, mais quand celui-ci part en couilles et nous oblige à réinstaller, il n’y pas plus de facilité d’installer Windows que GNU/Linux et dans les deux cas on se fait bien chier avec le partitionnement surtout si sous Windows on veut son dossier personnel sur un disque autre que celui du système.

Donc si je suis le raisonnement de ces soi-disant « je sais tout », une personne ne sachant pas installer un Linux ne sera jamais sur ce système, mais combien de personnes ne sachent pas réinstaller leurs Windows et qui pourtant y sont encore? Pour ses grands penseurs, n’ont-ils jamais entendu ce que voulait dire l’entraide? N’imaginent-ils pas possible qu’une personne vienne installer la distribution puis installer les logiciels dont la personne a besoin? Et pourtant c’est ce que je fais comme d’autre, je viens dans mon entourage, je répare les bêtises, avant c’était sous Windows, maintenant sous Linux et j’ai de moins en moins de choses à faire. Quand le PC n’est vraiment plus en état, j’incite la personne à changer, certains restent avec leurs nouvels OS installés par défaut (Windows), ne voulant plus toucher à ce merdier, je leur glisse le message.

Je pense avoir survolé le sujet, ne voulant pas épiloguer sur un constat, les Michu existent bien, dire le contraire est un mensonge, dire que c’est impossible des Michu sur une distribution GNU/Linux est aussi un mensonge. Du reste, je mets des Michu sur des Debian depuis quelque temps, j’aurais très bien pu utiliser Archlinux ou autre Calculate mais je trouve pas le côté rolling très maintenable sur le long terme et facile ou sans risque pour ceux qui seront en charge de mettre à jour leurs distributions, les fameux Michu. Debian, de son côté, permet d’avoir des mises à jour assez tranquilles qui passeront à coup sur sans problèmes. Avant je mettais Mandriva/openSUSE, puis uniquement Ubuntu.

Dans le prochain épisode de cette série de billet, je parlerais d’un autre mensonge lié a Linux, le terminal obligatoire sur notre OS…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *