Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #6: Debian Stable forcément obsolète?!

Je survole une demande que j’ai eu en commentaire, je ferais réellement le billet plus tard, peut être dans la foulée de celui-ci, on verra selon notre emploi du temps. Le commentaire en question est celui-ci:

Pourrais-tu faire un articles sur les différentes méthodes(backports, pinning, etc..) pour avoir certains logiciels à jours(navigateurs web, mesa, noyaux linux, etc…) sur une debian stable ? Genre, nous rapporter quelles difficultés on peut rencontrer(problèmes des bibliothèques peut être ? ou lorsqu’on met à niveau, genre debian 8 à debian 9, et qu’on a quelques logiciels qu’on a mis à jour soit même, via différentes méthodes, peut-il y avoir un problème ? quelles sont alors les solutions a notre disposition ? etc…). Je te dis ça car je ne connais pas bien debian mais apprécie sa stabilité et j’aimerais tout de même garder certains logiciels à jours.

Commentaire du billet « je me suis fait avoir par la soi-disant complexité de Debian« . Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #6: Debian Stable forcément obsolète?! »

Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #5: Terminal obligatoire, vraiment?

Encore une ineptie de plus, qui a la vie dure, sous GNU/Linux le terminal serait obligatoire… Grand nombre de « savants » linuxiens nous mettent cet argument en pleine face pour justifier que notre OS n’est pas accessible à des débutants. Je dis connerie mais j’ai envie d’être bien plus grossier, c’est en effet un mensonge.

Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #5: Terminal obligatoire, vraiment? »

je me suis fait avoir par la soi-disant complexité de Debian

Je faisais depuis quelque temps des apt dist-upgrade précédé par un apt update et il ne se passait rien, aucune mise-à-jour… A force de toujours faire tout par soi-même et avec aucun automatisme, on en oublie que Debian peut tout automatiser si on le souhaite. Je m’en suis rappelé un peu tard. Continuer la lecture de « je me suis fait avoir par la soi-disant complexité de Debian »

Le meilleur choix comme distribution principale

Aujourd’hui, j’ai fais une connerie, pas une grosse mais une assez chiante, une de ces conneries qui font réfléchir sur la distribution qui convient le mieux pour son usage. Voulant gagner du temps, je me suis remis une openSUSE, une tumbleweed pour être plus précis, la version rolling mais je me suis vite heurté a un problème cent fois rapporté ici: un Scummvm compilé sans Mpeg2…

Alors je ne vais pas cracher sur openSUSE, j’adore cette distribution, non je ne cracherais pas pour si peu par contre ce paquet est en trois exemplaires, une version dans les dépôts courants, une autre dans le dépôt Emulateurs et encore une autre dans le dépôt Packman. Le soucis: aucuns des trois n’est compilé avec le mpeg2.

Je me suis dis alors que openSUSE n’était pas un choix pour moi, pas sur mon PC principal, il me reste plus beaucoup de solutions, en faite il me reste Archlinux, Debian (stable ou sid), Ubuntu LTS et enfin remettre une Calculate. Ces distributions ayant dans leurs dépôts un Scummvm compilé avec Mpeg2.

Continuer la lecture de « Le meilleur choix comme distribution principale »

Alors quoi de beau sur Calculate?

Je vous annonce de suite la couleur, je commence a être attaché a cette distribution, j’ai plusieurs billets en cours sur la gestion des paquets sous Calculate mais pour le moment c’est un peu juste.

Alors quoi de beau sur Calculate, je dirais que la base Gentoo est encore plus frileuse que Debian, Si on compare une Sid et une Gentoo, il y a certains choix très inattendu, mais bon, on voit ça comme un gage de stabilité, bizarre mais quand c’est Debian, on dit tout de suite que c’est de l’obsolescence ! Bon parlons pas de ce qui fâche, parlons de ce qui me plait vraiment sur cette gentoo-like, ce que j’appel la compilation a la chaîne, avec de simple useflags on change quelques principes d’optimisation pour la compilation des différents programmes et composants, en enlevant ou ajoutant des options.  Continuer la lecture de « Alors quoi de beau sur Calculate? »

Une semaine passé sous Calculate linux, alors on fait quoi?

Je l’avais dis mardi dernier (10/01/17),  je garde Calculate pour la tester sur une bonne semaine et je donne mon avis, voir aussi si je la garde ou non. La semaine fut plus longue que prévue car ce n’est pas une semaine mais pratiquement deux semaines qui se sont écoulées et je n’avais toujours pas donné mon avis ni même décidé si je la gardais ou si je retournais a ma openSUSE Leap ou peut être même partir sur sa sœur en rolling, la tumbleweed. Continuer la lecture de « Une semaine passé sous Calculate linux, alors on fait quoi? »

Bon, me voici sur Calculate linux #2: choses a faire

J’ai été un peu gourmand et j’avais installé tout et n’importe quoi, je me dis donc que je vais tout remettre a plat et réinstaller que l’essentiel puis je verrais sur le coup pour installer ce dont j’ai besoin. Continuer la lecture de « Bon, me voici sur Calculate linux #2: choses a faire »

Bon, me voici sur Calculate linux

Contrairement a ce que je disais sur le billet Calculate linux, la Gentoo pour humain, oui mais pas pour moi!, je n’ai pu rester sur une défaite surtout que le monde Gentoo m’attire de plus en plus.

Alors hier (mardi 22h30) après ma journée de travail et après avoir pris un petit repas du soir, je me suis attelé a réinstaller la distribution sur le PC principale, une installation rapide via une clef USB, en 8 minutes c’était torché.

Au premier démarrage, j’ai lancé une mise a jour pour synchroniser ma distribution aux différents dépôts (si dépôt est le terme qui convient?), cette première mise a jour fut longue pour seulement une quarantaine de paquets mais les installations suivantes fut plus rapide, notamment mes 192 paquets a rajouter qui ont été assez vite en comparaison, toujours pas aussi vite que sur une distribution binaire mais toute de même assez rapide pour me permettre d’aller « seulement » prendre ma douche et pas plus! Oui les 192 paquets, environs bien sur, ont prit un peu moins de 30 minutes, bon c’est sur que sous Opensuse on aurait mis 5 ou 10 minutes a tout casser car le plus long est le téléchargement sur les serveurs de SUSE,  mais la je suis assez content.

Vers 3 heure (mercredi matin), j’avais un système qui ressemble plus ou moins a ce que j’ai habituellement sur une distribution binaire, c’est a dire, tout kde, avec un pare-feu (ufw), mldonkey et amule, soundkonverter, virtualbox (non fonctionnel car non trouvable dans les menu ou dans la console), vlc, mes jeux comme 0ad, minetest, flightgear… et mes émulateurs dgen, gens, scummvm, stella, nestopia, fceux, fusion et arnold via les archives des sites, d’autres choses aussi que je n’ai pas en tête. Continuer la lecture de « Bon, me voici sur Calculate linux »

Calculate linux, la Gentoo pour humain, oui mais pas pour moi!

j’en ai parlé dans les deux billets précédents, je voulais changer un peu de mon openSUSE sur mes deux PC qui est bien trop calme a mon gout et ce malgré sa fraîcheur logistique. J’avais opté pour une base Gentoo et donc la Calculate linux fut mon choix, une en XFCE pour le portable et l’autre en KDE pour mon desktop.

Continuer la lecture de « Calculate linux, la Gentoo pour humain, oui mais pas pour moi! »

Mes parents sous openSUSE : jour 1

Billet datant du 20/12/16.

Pour commencer, mes parents sont depuis quelques temps sous linux (2006-2007), je les ai fait passé quand ils avaient encore mon vieux PC (un athlonXP avec 256mo de RAM), du reste c’était une Mandriva 2007 que je leur avait installé pour remplacer le XP qui se traînait… Ils avaient uniquement besoin de:

  • accéder au web  avec Firefox (flash requis), aux mails avec Thunderbird et a MSN
  • faire de la bureautique avec Office (Excel, que mon père maîtrisait bien)
  • avoir quelques petits jeux de base dasn XP (jeux de cartes et de plateau)
  • avoir des fonctionnalités multimédia de base (appareil photo, sons, vidéos…)
  • avoir Photoshop
  • pouvoir imprimer des documents sur une Lexmark

Le principal argument pour eux dans le passage à Mandriva linux était de ne plus avoir de virus donc plus d’AntiVirus et d’avoir un PC qui soit plus vivace, et de mon coté, le principal avantage était la maintenance (plus de virus et d’AV à gérer, les mises à jour automatiques pour l’ensemble du système et tous les logiciels installés donc moins d’appel pour venir dépanner). Continuer la lecture de « Mes parents sous openSUSE : jour 1 »