La déconnexion du monde des développeurs et de celui des utilisateurs…

Ce qui suit est une réponse ou plutôt ma réponse au billet de Fred. Ça fait quelques temps que je suis plus ou moins d’accord avec ce qu’il publie mais cette fois non, ou du moins pas totalement. On pourrait y voir l’histoire du verre à moitié plein ou vide.

Donc notre méchant Fred a mis en avant le fossé qui se creuse entre les développeurs et leurs utilisateurs, pourtant il reconnaît des avancées comme:

Le monde du libre a fait d’énormes progrès depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000. Installer une imprimante ne nécessite plus de sacrifier un poulet en psalmodiant des vers dans une langue obscure.

C’est du « plug’n’play » au sens entendu dès le milieu des années 1990 : « branche et ça fonctionne »… Du moins en théorie 😀

pour aller vers:

l’augmentation du nombre d’utilisateurs entraîne automatiquement l’arrivée d’une nouvelle génération : celle qui n’a pas forcément le réflexe de se plonger dans une documentation plus ou moins touffue, plus ou moins illustrée, plus ou moins absconse.

Continuer la lecture de « La déconnexion du monde des développeurs et de celui des utilisateurs… »

Xfce ou KDE Plasma 5? #2

Dans le billet précédent, je parlais de mes petits soucis graphiques avec Plasma, alors j’ai trouvé le responsable de mes déboires et je met ici ce qui m’a rendu mon Plasma incassable. En faite par défaut dans Debian et sûrement chez les autres, Plasma arrive avec les effets de bureau activés et paramétrés pour utiliser la méthode mise à l’échelle précise or cette méthode n’est pas prise en charge par tous les matériels et peut provoquer des dégradations de performances et des artefacts de rendu.

Pour changer, il faut se rendre dans « configuration du système » puis descendre dans la rubrique « matériel » et aller sur « affichage et écran », dedans on va sur « compositeur » et on choisi une méthode autre que « précise », dans mon cas j’ai pris « direct ».

Voila, depuis plus aucuns soucis d’artefacts ou de bureau qui s’affichait pas.

Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse.

En matant du coté de chez Fred, je m’aperçois d’un super billet avec parti pris sur les distributions à publication fixe ou continue. Bien sur il y a parti pris comme je le disais, de Fred pour les rollings, allant jusqu’à dire que les « fixed releases pour l’utilisateur particulier sont plus proches du cercueil que du berceau ». Je me permet de mettre en doute, encore une fois le fait que les distributions avec sortie de versions vont mal, c’est pas totalement vrai mais pas forcément faux comme pour certaines rollings, au contraire des distributions comme Debian vont même plutôt pas mal.

Il y a deux sortes d’utilisateurs, les premiers veulent tout et tout de suite, ce sont les fans des « rollings », et les autres veulent surtout que ça soit stable et fiable dans le temps, ce sont les fanatiques des « fixeds ». Dans la première école, on trouve surtout du Archlinux, du gentoo, ou de la Manjaro et dans la seconde, nous avons du Debian, de la Ubuntu, de la slackware… Continuer la lecture de « Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse. »

Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2017

J’avais fait en 2016, une liste de distributions qu’on peut utiliser sans soucis, j’avais même fait trois billets:

Continuer la lecture de « Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2017 »

Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1

Dans les commentaires de mon dernier billet, Quentin nous a donné le lien de son blog où il parle justement des tensions qu’il y a eu ces derniers temps et de certaines fausses vérités.

J’ai lu et vu différents supports d’un certain youtubeur qui encense Manjaro et se lance a faire une énième version, comme les délicates paroles que je cite ci-dessous : Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1 »

Pendant ce temps, Mageia, NuTyX et Frugalware…

On nous l’apprend sur son blog, Mageia sort enfin sa version 6 en STA2, on y apprend aussi dans un billet plus vieux, que le bug qui empêchait la sortie de cette « beta » est enfin corrigé, ainsi que des corrections ont été effectué!

Pour le retard, tout est expliqué dans un long billet. Je pense que j’irais facilement l’installer a sa sortie sur mon portable, je dois dire que la qualité de l’ensemble est top, seul bémols, URPMI qui est aussi lente qu’une tortue. J’espère que l’équipe derrière ce projet prendra enfin des résolutions qui leur permettront de tenir cette distribution dans moins de douleurs. Peut être en allant chercher sa base directement sur une autre, pourquoi pas sur Fedora, ça leur permettrait de s’occuper du visible et des différences qui font de Mageia une distribution populaire. Continuer la lecture de « Pendant ce temps, Mageia, NuTyX et Frugalware… »

Bon, me voici sur Calculate linux

Contrairement a ce que je disais sur le billet Calculate linux, la Gentoo pour humain, oui mais pas pour moi!, je n’ai pu rester sur une défaite surtout que le monde Gentoo m’attire de plus en plus.

Alors hier (mardi 22h30) après ma journée de travail et après avoir pris un petit repas du soir, je me suis attelé a réinstaller la distribution sur le PC principale, une installation rapide via une clef USB, en 8 minutes c’était torché.

Au premier démarrage, j’ai lancé une mise a jour pour synchroniser ma distribution aux différents dépôts (si dépôt est le terme qui convient?), cette première mise a jour fut longue pour seulement une quarantaine de paquets mais les installations suivantes fut plus rapide, notamment mes 192 paquets a rajouter qui ont été assez vite en comparaison, toujours pas aussi vite que sur une distribution binaire mais toute de même assez rapide pour me permettre d’aller « seulement » prendre ma douche et pas plus! Oui les 192 paquets, environs bien sur, ont prit un peu moins de 30 minutes, bon c’est sur que sous Opensuse on aurait mis 5 ou 10 minutes a tout casser car le plus long est le téléchargement sur les serveurs de SUSE,  mais la je suis assez content.

Vers 3 heure (mercredi matin), j’avais un système qui ressemble plus ou moins a ce que j’ai habituellement sur une distribution binaire, c’est a dire, tout kde, avec un pare-feu (ufw), mldonkey et amule, soundkonverter, virtualbox (non fonctionnel car non trouvable dans les menu ou dans la console), vlc, mes jeux comme 0ad, minetest, flightgear… et mes émulateurs dgen, gens, scummvm, stella, nestopia, fceux, fusion et arnold via les archives des sites, d’autres choses aussi que je n’ai pas en tête. Continuer la lecture de « Bon, me voici sur Calculate linux »

Frugalware, obligé de se castrer pour survivre?

Comme je l’ai dis a de nombreuses reprises un peu partout ici et ailleurs, je suis un grand fan de cette distribution et de ses développeurs tous plus sympathique et attachant les uns des autres. Une distribution que j’ai utilisé très peu en faite mais qui m’a laissé des moments inoubliables et une forte impression, bien plus que mon moment sur Archlinux. Je l’ai eu dans les mains au moment de son apogée quand elle était la petite qui montait et intéressait tous ceux qui ne voulaient plus être sous Ubuntu, c’était l’époque de Devil505, un gars qui n’arrêtait pas d’être partout et sur tous les fronts! Puis il y a eu la longue descente en enfer, dans le silence totale et sous le je-m’en-foutiste de tous, faut dire que cette distribution ne savait pas se vendre et ne le sait toujours pas, puisque cette sortie est passé inaperçus, personne n’a mis un mot sur les sites traitant des distributions linux comme Linuxfr. Du reste le dernier mot qui en parle sur ce site, date de 2013 et est fait par votre serviteur:) Continuer la lecture de « Frugalware, obligé de se castrer pour survivre? »

Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2016 #3: Celles qui sont a éviter

Après les billets #1 et #2 de la même série, je désire vous parler des distributions a éviter pour une quelconque raison que je signalerais… Continuer la lecture de « Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2016 #3: Celles qui sont a éviter »

Ne pas être pris pour un béta-testeur sous linux…

Je lisais encore une fois le billet veridique de Fred intitulé Dans le monde du logiciel libre, l’utilisateur final devient-il un béta-testeur ?, je le rejoins sur la plupart des points qu’il cite.

Derrière cette question, c’est un constat que je tire de la baisse de qualité des distributions GNU/Linux proposées depuis quelques mois, voire un an ou deux.

Il y a toujours des distributions mal finies, comme jadis la Micro-R OS. Mais j’ai comme l’impression que cela a tendance à se généraliser.

….

Dire que ça date d’un an ou deux, je ne sais pas, je pense que ça a prit surtout de l’ampleur chez les forks a la con qui ne servent a rien, des trucs qui ne sont même pas installable sans s’arracher les cheveux, mais après tout vouloir installer de telles daubes sont a nos risques et périls, et ceci depuis toujours. Continuer la lecture de « Ne pas être pris pour un béta-testeur sous linux… »