Non, je n’aime pas Fedora…

Je voulais écrire un billet sur la dernière Fedora, la 25 mais je vais éviter car je n’ai rien a dire dessus, en fait elle marche comme on devrait s’y attendre et apporte son lot de nouveautés. Je parle en version Gnome ou plutôt en saveur officiel car Fedora c’est avant tout Gnome… Continuer la lecture de « Non, je n’aime pas Fedora… »

OpenSuse Leap 42.2 est sortie

Antoine a fait une annonce sur Alionet, je la reprend ici:

 

Les membres du projet openSUSE ont le plaisir de vous annoncer la publication de la dernière version mineure de Leap : openSUSE Leap 42.2 ! Leap est destiné aux utilisateurs soucieux de stabilité. openSUSE Leap 42.2, muni du noyau Linux 4.4 LTS, est un système d’exploitation sûr, stable et fiable.

Continuer la lecture de « OpenSuse Leap 42.2 est sortie »

Trolls, maudites sociétés vivant du libre…

Je voulais continuer sur le billet des émulations et parler de jeux qui m’ont marqué mais ça sera pour plus tard et je préfère faire celui-ci avec son titre bien pourris comme la mentalité de certains utilisateurs libristes purement extrémistes et qui font chier avec leurs guerres stupides contre chaque progrès et qui fait de l’OS linux un système moins archaïque. Je veux bien sur parler ou réagir sur les commentaires que l’article de Fred a engendré et sur son billet, qui sont partis en vrille puisque ce sont retrouvé a faire un énième débat anti-systemd et par la même un anti-redhat… Continuer la lecture de « Trolls, maudites sociétés vivant du libre… »

Les forks qui font doublons pour faire plaisir a l’ego des développeurs de distributions #3: le cas Ubuntu, un contre exemple

Non et ce malgré le titre, je ne vais pas descendre Ubuntu, car tout fork, peut avoir du bon comme du mauvais. Normalement je suis contre les forks mais certains sont nécessaire comme LibreOffice, Mageia et surtout comme Ubuntu. De plus en ce qui concerne Mageia, je suis de plus en plus pessimiste sur sa réelle utilité (de plus en plus  de Fedora dedans) et sa réelle capacité a garder une qualité suffisante.

La 1ere version d’Ubuntu est sortie le 20 octobre 2004, il y a 12 ans donc, pour une simple et bonne raison, d’avoir une version de Debian plus facile d’accès pour les novices et se consacrer à la réalisation de ce projet.

Je ne pense pas avoir besoin de vous expliquer le passé de la Ubuntu, on trouve très facilement sur wikipedia de quoi étoffer sa soif. Par contre, je vais essayer de vous expliquer pourquoi, selon moi, Ubuntu est un fork utile et important, même vitale pour Debian. Continuer la lecture de « Les forks qui font doublons pour faire plaisir a l’ego des développeurs de distributions #3: le cas Ubuntu, un contre exemple »

Faire des vidéos pour le buzz? Le pingouin français (LPF) la fait et regrette…

Je ne voulais pas faire de billets la dessus, je ne voulais pas donner d’importance a de telles âneries dit sur l’énervement, « âneries » est peut être fort, tout n’est pas totalement faux, mais comment dire quand les soucis ne vient pas du système en lui même et que celui ci se débrouille mieux que les proprios payants?

Il y a eu une 1ere suite que je ne retrouve pas ou il éclaircissait ses dires, sans dire pour autant qu’il avait dit des inepties, mais au moins il s’excusait de certaines erreurs. Puis une deuxième vidéo est venu, celle ci est encore disponible par ici. Pas mal de réponses sont postés depuis dont celle sympa d’Adrien.D de Linuxtrick  et de Fred puis celle de baba orhum, un peu moins sympa mais que je suis plus dans le même délire mais sans aller dans les insultes et autres marques de gentillesses. Personnellement, ce dernier a été pour moi, celui qui est dans le vrai, je l’ai pas vu insultant au contraire, tous ses propos sont vérifiables alors que ceux de LPF ne le sont pas, puisqu’il balance bêtises sur bêtises. Continuer la lecture de « Faire des vidéos pour le buzz? Le pingouin français (LPF) la fait et regrette… »

openSUSE Leap sur le fixe et Ubuntu sur le portable

Actuellement, je suis dans une nouvelle phase de changement, puisque je ne peux le faire sur le blog en changeant WordPress par SPIP pour cause de devoir passer les billets d’un moteur a l’autre de façon manuelle, et surtout de ne pas avoir trouvé une façon pour garder mes images sur le serveur multimédia prévu et non stocké sur le site, chose que SPIP fait, peut être un retour sur Dotclear bien plus facile a effectuer; je me lance dans le changement de distributions pour mes différents pc. Continuer la lecture de « openSUSE Leap sur le fixe et Ubuntu sur le portable »

Mintlinux, pourquoi ne pas prendre directement Ubuntu?

Comme précédemment dans un billet parlant de sa sœur la LMDE, je m’attaque aujourd’hui a la Mint. Je plante le décor de suite, je ne suis pas fan du tout de cette famille Mint, que ça soit avec la base Debian ou celle d’Ubuntu. Je pense qu’il y a eu un ratage totale de l’équipe qui a favorisé la base Ubuntu au détriment de celle de Debian, qui pourtant aurait pu leur être bénéfique et les détacher des choix de canonical. Continuer la lecture de « Mintlinux, pourquoi ne pas prendre directement Ubuntu? »

Mon aventure linuxienne: 10 déjà…

Il y a dix ans déjà que je quittais le monde fenêtré de Microsoft, écœuré d’un système que je connaissais trop bien pour ses failles, ses virus, ses lenteurs obligeant dans les meilleurs des cas a défragmenter le disque dur et ses choix d’espionner les faits et geste de ses victimes clients. J’ai connu Windows depuis sa version 3.1:

https://i2.wp.com/download.tuxfamily.org/passionlinux/images/png/Windows_3.11_workspace.png?w=840

Une éternité, diront certains, mais j’ai l’impression que c’était hier, ce petit goût de nouveauté, cette joie de découvrir autre chose que mon Amstrad CPC. Par la suite j’ai eu chacune des versions proposé par Windows de la 95, a la XP, en passant par 98…

Continuer la lecture de « Mon aventure linuxienne: 10 déjà… »

La préparation d’openSUSE Leap 42.2 est en cours

La suite vient directement de chez Alionet, la communauté française de la openSUSE:

Si vous suivez un peu l’actualité d’openSUSE, vous savez sans doute que la préparation d’openSUSE Leap 42.2 a démarré depuis quelques mois. Voici quelques infos sur le plan de route et sur les nouveautés qu’apportera cette première mise à jour importante de Leap, attendue pour le 2 novembre.

openSUSE Leap : petit rappel

Quelques rappels sur Leap :

  • openSUSE Leap vise la stabilité.
  • openSUSE Leap est une distribution qui se veut hybride : elle s’appuie sur une base SLE – SUSE Linux Enterprise, la distribution commerciale de SUSE – en intégrant des applications plus récentes provenant d’openSUSE Tumbleweed, distribution en rolling release, à la discrétion de la communauté.
  • Les sorties de Leap s’alignent sur les sorties de SLE et de ses service packs, donc une sortie par an.
  • Ainsi, chaque version majeure – actuellement la 42 – est supportée au moins 36 mois, à condition de mettre à niveau vers les versions mineures (42.1 → 42.2 → 42.3 → …), comme les service packs de SLE. Les mises à niveau sont censées se passer sans problème.
  • Chaque version mineure a une durée de vie de 18 mois, ce qui laisse 6 mois pour mettre à jour à la sortie d’une nouvelle version mineure.

Améliorer KDE4 sous Debian.

Installer KDE4

Plusieurs versions sont disponibles

Pour installer

 apt-get update && apt-get install kde-full kdm kde-l10n-fr

ou

 apt-get update && apt-get install kde-standard kdm kde-l10n-fr

ou

 apt-get update && apt-get install kde-plasma-desktop kdm kde-l10n-fr

ou

 apt-get update && apt-get install task-kde-desktop task-french-kde-desktop
kdm, est le gestionnaire de connexion de kde et kde-l10n-fr permet la localisation de kde pour le français.

Et voilà :-)

Le menu Kickoff

Le menu Kickoff est un menu à partir duquel vous aurez accès à tout votre système.

Onglet Favoris

Ici on pourra avoir sous la main nos logiciels favoris. Certains sont déjà positionnés par défaut.

  • Configuration du système
  • Gestionnaire de fichiers
  • Navigateur Web (Konqueror)

Pour ajouter un logiciel dans les Favoris, il faut faire un clic droit sur l’icône de celui-ci et de cocher: Ajouter aux Favoris .

Onglet Applications

On trouve dans cet onglet tous les logiciels, ils sont classés par catégories.

Onglet Poste de Travail

Avec cet onglet on navigue dans tout l’ordinateur, de la racine jusqu’aux plus petits des sous-répertoires et fichiers en passant par la corbeille.
Il permet aussi d’ouvrir le Centre de configuration.

Onglet Utilisé récemment

Tout est dit dans l’intitulé, on accède aux fichiers utilisés récemment mais aussi aux applications utilisées récemment.

Onglet Quitter

Pour arrêter l’ordinateur, redémarrer, changer d’utilisateur, fermer la session, etc…

Vous pouvez préférer un menu classique. Pour cela il suffit de faire un clic-droit dans le lanceur d’applications tout en bas à gauche. Ensuite, Déverrouiller les Plasmoïdes puis choisir, Style de menu classique. Pour revenir au menu Kickoff il faut refaire la même manipulation et sélectionner Style de menu Kickoff.

Le Menu classique

Les Composants Graphiques anciennement Plasmoïdes

C’est quoi?

Ils sont la grande nouveauté de KDE4.

Les Composants Graphiques sont des objets que l’on peut placer sur le Bureau ou sur le Tableau de bord.

-On peut leur donner la taille que l’on veut, les positionner où l’on veut, les faire pivoter et les configurer.

-Les Composants Graphiques peuvent être n’importe quoi: le contenu d’un dossier, une icône pour le lancement d’une application, une horloge, le menu Kickoff, le nombre de courriels non lus, la météo, les performances du système, la barre de tâche etc…

Ajouter des Composants Graphiques

Pour ajouter des Composants Graphiques, il faut d’abord les Déverrouiller.

Pour cela, il faut cliquer sur le menu situé sur un bord de l’écran.

Un écran apparaît, il suffit de cliquer sur Déverrouiller les composants graphiques:

Il suffit ensuite de choisir, Ajouter des Composants Graphiques.

Pour les ajouter, il faut les faire glisser à l’endroit voulu, sur le bureau ou sur le tableau de bord.

Manipuler les Composants Graphiques

Lorsque les Composants Graphiques sont déverrouillés, vous pouvez les manipuler. Il suffit de passer la souris sur le Composant Graphique et une petite languette apparaît sur le côté.

Dans l’exemple ci-dessous nous pouvons observer cinq symboles.

  • Le symbole du haut sert à redimensionner le Plasmoïde.
  • Juste en dessous , ce symbole sert à faire pivoter le Composant Graphique.
  • La clef à mollette ouvre une fenêtre pour paramétrer le Composant Graphique.
  • Le carré avec quatre flèches ouvre le dossier dans Dolphin.
  • La croix, quant à elle, supprime le Composant Graphique.

Les Activités

Qu’est que c’est

Les Activités sont un moyen d’organiser son travail.

Nous avons l’habitude des bureaux virtuels et nous pouvons passer de l’un à l’autre pour avoir accès à différents programmes qui sont ouverts dans ces derniers.
Malgré tout, ils sont tous identiques.

Avec les Activités, tout est différent.

Imaginez que vous ayez une activité dans une association, activité loisir passionnante, que vous utilisez votre ordinateur pour le travail ou bien que vous ayez un projet important.
Hé bien, vous pourrez créer des Agencements ou Activités pour chacun d’eux.

Vous aurez alors quatre Activités.

  1. Association
  2. Loisir
  3. Travail
  4. Projet

Chaque Activités peut avoir avoir sa propre organisation, son propre fond d’écran, ses propres Composants Graphiques ou icônes.

Changer d’Activité

Par défaut le bureau KDE de Debian propose quatre activités:

  1. Desktop
  2. Icônes de Bureau
  3. Activité Photographique
  4. Recherché et lancer

Pour Changer d’activité il faut cliquer les 3 petits points rouge-bleu-vert situés sur la barre des tâches.
Vous verrez apparaître un bandeau avec les différentes activités, il suffira de choisir celle que vous voulez.

On pourra désactiver certaines en cliquant sur le carré rouge.

On pourra aussi en créer d’autre à chacun d’avoir de l’imagination.

Le Gestionnaire de fichiers Dolphin

Dolphin est le gestionnaire de fichiers de KDE4.

Un aperçu de Dolphin

On peut noter en haut à droite, sous Informations, un aperçu du fichier que l’on survole avec la souris.

Ce gestionnaire de fichier très complet et puissant peut s’enrichir de nombreux modules. Par exemple un afficheur de vignette pour les fichiers vidéos :

 apt-get install ffmpegthumbnailer ffmpegthumbs

Suffira ensuite d’activer dans le menu Configuration > Configurer Dolphin > Général [Aperçus] > Fichiers vidéo (ffmpegthumbs)

Le panneau de Configuration du système

C’est ici que vous allez pouvoir effectuer tous les réglages de votre ordinateur et de votre système Debian.

Réseau, son, vidéo, apparence des fenêtres, langue par défaut mais aussi la façon dont vous voulez vous connecter à votre session et j’en passe, on peut pratiquement tout régler à partir d’ici. Il y a même des effets de bureaux, façon Compiz, intégrés à KDE que l’on peut gérer ici.

Pour alléger KDE4 vous pouvez décocher l’outil d’indexation Strigi et le bureau sémantique Nemopuk dans l’onglet Recherche sur le bureau. Mais vous pouvez aussi décocher les effets de bureau (transparence des fenêtres, par exemple).

Les applications KDE

Les applications KDE sont des logiciels qui ont été conçus pour tirer pleinement parti de l’environnement de bureau de KDE.
Elles sont prévues pour interagir ensemble. Telle action dans tel programme ouvrira automatiquement un autre programme.

Bien sûre vous n’êtes pas obligés d’installer que ces logiciels. Des logiciels venant de Gnome, Xfce ou autres pourront parfaitement fonctionner sous KDE. On peut voir que Iceweasel ou Icedove fonctionnent très bien. Pourtant, ils ne sont pas spécifiques à KDE. De même Libre-Office ou OpenOffice ne sont pas des logiciels spécifique à KDE.

Pour que vos applications écrites en GTK aient un meilleur rendu et semblent mieux intégrées dans KDE4, intaller les paquets: kde-config-gtk-style , gtk2-engines-oxygen et gtk3-engines-oxygen.

Les application Multimedia

Les appliquations Graphiques

  • digikam: Gestionnaire de photos. Manuel
  • Gwenview: Visualiseur d’images. Manuel
  • Krita: Retouche photo, édition d’images, application de dessin. Manuel
  • Okular: Lire des fichiers PDF.Manuel
  • KSnapshot: Capture d’écran. Manuel
  • Autres applications: Graphiques

Internet et communications

  • Konqueror: Navigateur internet. Manuel
  • Kmail: Logiciel de messagerie. Manuel
  • Kopet: logiciel de messagerie instantanée. Manuel
  • Ktorrent: Client pair à pair utilisant le protocole Bitorrent.
  • Autres applications: Réseau

Les applications Bureau

  • Kontact: Gestionnaire d’informations personnelles, contiend Kmail, Korganizer, KAddressBook, KNotes, KNodes et Akregator.
  • Kword: Traitement de texte. Manuel en anglais
  • Kpresenter: Créer des présentations. Manuel
  • Kchart: Visualiser les données numériques. Manuel
  • Autres applications: Bureau, Office

Utilitaires

Les applications Educative

  • KBruch: Calculs fractionnaire et pourcentages. Manuel
  • Kstars: Simulation précise du ciel nocturne. Manuel
  • Marble: Explorer la planète. Manuel
  • Autres applications: kdeedu

Les Jeux

Les applications Système

  • Konsole: Emulateur de Console. Manuel
  • KInfocenter: Pour tout savoir sur son matèriel. Manuel en anglais
  • Kate: l’éditeur texte avancé de KDE. Manuel
  • Kdevelop: environnement de développement intégré (EDI) moderne pour le C++ (et d’autres languages). Manuel

Trucs et astuces

Le menu aide

Si vous êtes perdu et que vous cherchez une fonction ou un moyen pour configurer votre bureau mais aussi la manière dont on utilise telle ou telle application, Pensez au menu Aide.

Connecter vos périphériques MTP

De plus en plus de matériels nomades sont reconnus comme des périphériques MTP (Tablettes Android – SmartPhones Android).
Malheureusement, ils ne seront pas vue automatiquement par Debian Wheezy si vous les connectez à votre ordinateur.
Sous KDE, il existe une solution. Nous allons créer un paquet pour Debian Wheezy.8-O à partir des sources de SID (version unstable).

Mais non vous allez voir, il faut 5 minutes. :-D

Pour ce faire rendez vous ici: http://debian-facile.org/viewtopic.php?pid=65515#p65515

La manipulation complète est présentée ici sur cette page du wiki: https://debian-facile.org/doc:mentors:retroportage

Vous suivez pas à pas ce qui est expliqué en remplacent Nom_du_paquet par kio-mtp.

Voilà 5 minutes chrono , une déconnexion, une reconnexion à KDE et vous branchez votre Tablette et ça marche, elle est reconnue. 8-)

Depuis la version 8 (Jessie) il suffit d’installer le paquet disponible dans les dépots: kio-mpt
 # apt-get install kio-mtp

Interagir avec les périphériques Androïd

Pour cela rendez vous sur cette page : kdeconnect

Autres liens vers KDE4