Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse.

En matant du coté de chez Fred, je m’aperçois d’un super billet avec parti pris sur les distributions à publication fixe ou continue. Bien sur il y a parti pris comme je le disais, de Fred pour les rollings, allant jusqu’à dire que les « fixed releases pour l’utilisateur particulier sont plus proches du cercueil que du berceau ». Je me permet de mettre en doute, encore une fois le fait que les distributions avec sortie de versions vont mal, c’est pas totalement vrai mais pas forcément faux comme pour certaines rollings, au contraire des distributions comme Debian vont même plutôt pas mal.

Il y a deux sortes d’utilisateurs, les premiers veulent tout et tout de suite, ce sont les fans des « rollings », et les autres veulent surtout que ça soit stable et fiable dans le temps, ce sont les fanatiques des « fixeds ». Dans la première école, on trouve surtout du Archlinux, du gentoo, ou de la Manjaro et dans la seconde, nous avons du Debian, de la Ubuntu, de la slackware… Continuer la lecture de « Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse. »

Passer sa Debian de la version 8 Jessie à la version 9 Stretch.

Je vais vous parler aujourd’hui de Debian, chose rare sur ce blog, mais surtout de ce qu’on appel un dist-upgrade ou saut de version. On entend souvent comme défauts des distributions de type version fixed release qu’elles sont obsolètes et qu’il faut se taper une réinstallation tous les 6 mois, 2 ans ou plus pour certaines.

Pour le coté obsolète, j’en ai longuement parlé ici même, comme quoi on est pas tous fanatique de la course a la version, cette course a la plus grosse; et que certains préféraient être plus tranquille en étant sur des distributions stable et bougeant peu, c’est le cas de Debian. Aussi car on peu le souligner, Debian a un dépôt backport (rétro-portage) qui est un peu particulier puisque il ne suffit pas de l’activer mais il faut implicitement ordonner a APT d’utiliser la version dans backport pour installer un logiciel, ensuite seulement ce paquet sera mis a jour depuis ce même dépôt et ne suivra plus la version des dépôts classique. On installera un paquet depuis backport de la façon suivante:

apt-get -t jessie-backports install libreoffice

J’en avais parlé ici. Continuer la lecture de « Passer sa Debian de la version 8 Jessie à la version 9 Stretch. »

Canonical me file un doute avec son Ubuntu…

Au vu des dernières nouvelles du créateur de Canonical et d’Ubuntu, qui abandonne la convergence PC/Téléphone/Tablette, qui abandonne donc MIR puisque ce serveur ne sert qu’a peaufiner cette convergence, qui abandonne même le bureau Unity qui était pourtant si parfait, qui lui aussi était là pour la convergence, abandonnant par la même une quantité de personne qui n’aiment pas Gnome-shell, je me sens un peu lasse… Je vais un peu gueuler ce soir, j’ai beaucoup de mal a comprendre ce qui se passe ou plutôt oui je comprend qu’on ait encore une preuve que les distributions avec une entreprise commercial a but lucratif est une faille pour la pérennité de celle-ci. Continuer la lecture de « Canonical me file un doute avec son Ubuntu… »

Coup de tonnerre ! Ubuntu arrête le développement de Unity !

Je reprend le titre de Linuxtricks, en effet je visitais son site et je tombe sur son dernier billet:

Bonjour à tous,

coup de tonnerre dans le monde du logiciel libre, et plus particulièrement chez Ubuntu.
Alors que je lisais Softpedia, je lis que Canonical arrête le développement de Unity 8 . l’article date du 5 Avril.

Alors, je me dis, non, softpedia est long à la détente, ils ont relayés un poisson. Et bien il semble que non ! Le créateur du projet Mark Shuttleworth a bel et bien annoncé la nouvelle !

Donc Ubuntu reviendra avec GNOME Desktop en version 18.04 LTS (la prochaine).

Après donc upstart (le gestionnaire d’initialisation et de services d’Ubuntu pour succéder à Sys V Init) puis abandonné pour systemd, c’est au tour de l’environnement de bureau d’être abandonné… Unity cède donc bien sa place à GNOME.

C’est en effet une bonne nouvelle pour GNOME, et je pense que c’est une sage décision, ça permettra de mutualiser les efforts autour d’un projet commun.

Je ne pense guère me tromper en disant que le prochain projet «Ubuntuesque» qui sera abandonné, sera Mir (le serveur graphique made in Canonical). les efforts se concentreront sans doute prochainement sur le projet Wayland. Ce serai à nouveau une bonne nouvelle, car la mutualisation des moyens permet d’être plus fort à mon sens.

Je ne pense pas que les paquets universels «snappyx vont être abandonnés vu qu’ils viennent d’être créés.

https://youtu.be/U9dyrCIeVyY

Continuer la lecture de « Coup de tonnerre ! Ubuntu arrête le développement de Unity ! »

Adieu Calculate et bonjour Ubuntu, puis Debian9 par la suite!

Chez mes parents, j’avais opté pour Calculate linux comme distribution, son coté rolling à jour visuellement mais préférant le stable et l’éprouvé pour la base, me plaisait bien.

Le soucis c’est que ça reste une rolling avec la continuelle pluie de mises à jour qui s’abat fréquemment. L’autre soucis c’est que mes parents partent souvent, le PC reste donc sans être mis à jour pendant pas mal de temps malgré que je passe fréquemment regarder la maison et profiter pour faire les fameux updates. Continuer la lecture de « Adieu Calculate et bonjour Ubuntu, puis Debian9 par la suite! »

Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1

Dans les commentaires de mon dernier billet, Quentin nous a donné le lien de son blog où il parle justement des tensions qu’il y a eu ces derniers temps et de certaines fausses vérités.

J’ai lu et vu différents supports d’un certain youtubeur qui encense Manjaro et se lance a faire une énième version, comme les délicates paroles que je cite ci-dessous : Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1 »

La connerie de Debian: Sid

Aujourd’hui je vais parler du gros point faible selon moi de Debian: sa version SID… Cette version de Debian qui est censé être instable et qui ne mérite pas du tout sa réputation.

Pour moi le gros soucis est la période de gèle, je comprend qu’on gèle testing mais Sid devrait garder sa fraîcheur, Sid devrait être une version totalement a  part, autonome et qui soit a coté de la version stable la seconde version officiel.

Si on regarde les distributions a succès, on remarque quelque chose qui frappe, ce sont les distributions a publications continues comme Arch , Manjaro, Tumbleweed et autres qui prennent de plus en plus de parts de marché. Il y a un désintérêt de plus en plus flagrant envers les distributions a sorties fixes surtout celles qui ont des sorties rapprochées, seule les distributions dites LTS arrivent a sortir leurs épingles du jeu. Continuer la lecture de « La connerie de Debian: Sid »

Debian 8, trop vieille pour moi avec son KDE4

Décidément, Debian m’insupporte dans sa version stable et son KDE 4 ou son Xfce 4.10…. Je me doutais un peu que retourner à du KDE4 quand on a goutté à Plasma5 allait être durs mais de là a retourner ma veste et gueuler sur ses versions obsolètes de ces environnements, je n’aurais jamais cru un jour le faire… Je pense qu’il serait temps de faire l’effort de maintenir, au moins les petits environnements comme Xfce dans backport. Continuer la lecture de « Debian 8, trop vieille pour moi avec son KDE4 »

VirtualBox sous Calculate Linux

Je reprend ici la méthode pour installer l’émulateur VirtualBox, vu le nombre de paquets disponible sous Gentoo/Calculate, on peut vite se tromper.

Je pars du principe que la machine est a jour et/ou qu’on a au moins synchroniser notre système avec les dépôts en ligne, dans le cas contraire:

# cl-update

ou

# eix-sync

Cela étant fait, nous allons installer virtualbox avec les extensions d’Oracle, et les modules pour le kernel :

# emerge -avq app-emulation/virtualbox app-emulation/virtualbox-extpack-oracle app-emulation/virtualbox-modules app-emulation/virtualbox-additions

On va charger les modules nécessaires a VirtualBox pour fonctionner avec la commande modprobe:

modprobe vboxdrv
modprobe vboxnetflt
modprobe vboxnetadp

On peut aussi redémarrer la machine au lieu de lancer modprobe.

Emerge nous préviens pendant l’installation que l’utilisateur courant doit etre ajouté au groupe vboxusers, on se rajoute donc en faisant:

usermod -G vboxusers -a nom_d'_utilisateur

On vérifie l’ajout de notre user dans le groupe via la commande :

grep vboxusers /etc/group
vboxusers:x:989:nom_d'_utilisateur

C’est bon, on est bien dedans. On relance la session pour que le changement soit bien pris en compte puis on lance virtualbox.