La déconnexion du monde des développeurs et de celui des utilisateurs…

Ce qui suit est une réponse ou plutôt ma réponse au billet de Fred. Ça fait quelques temps que je suis plus ou moins d’accord avec ce qu’il publie mais cette fois non, ou du moins pas totalement. On pourrait y voir l’histoire du verre à moitié plein ou vide.

Donc notre méchant Fred a mis en avant le fossé qui se creuse entre les développeurs et leurs utilisateurs, pourtant il reconnaît des avancées comme:

Le monde du libre a fait d’énormes progrès depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000. Installer une imprimante ne nécessite plus de sacrifier un poulet en psalmodiant des vers dans une langue obscure.

C’est du « plug’n’play » au sens entendu dès le milieu des années 1990 : « branche et ça fonctionne »… Du moins en théorie 😀

pour aller vers:

l’augmentation du nombre d’utilisateurs entraîne automatiquement l’arrivée d’une nouvelle génération : celle qui n’a pas forcément le réflexe de se plonger dans une documentation plus ou moins touffue, plus ou moins illustrée, plus ou moins absconse.

Continuer la lecture de « La déconnexion du monde des développeurs et de celui des utilisateurs… »

Que donne cette Leap 42.3, pas grand chose, juste une mise à jour…

Je vais la faire courte, pas envie de faire du putaclic comme certains youtubeurs, j’annonce la couleur de suite, installé en virtual mais aussitôt viré!

Je commencerais par ma conclusion, bonne distribution de qualité comme habituellement, ce qui ne me plaît pas ce sont certaines versions de paquets qui ne sont pas du style openSUSE, c’est à dire que cette distribution nous a habitué à nous fournir du récent mais stable, comme Mandriva à l’époque, mais ce n’est pas le cas avec cette 42.3. Continuer la lecture de « Que donne cette Leap 42.3, pas grand chose, juste une mise à jour… »

openSUSE Leap 42.3 : le retour du caméléon

Aujourd’hui sort openSUSE Leap 42.3 ! Après plusieurs mois de développement en mode rolling release, la nouvelle version de la distribution phare du projet openSUSE s’est figée il y a une semaine. Elle est maintenant prête à être utilisée par tous.
Continuer la lecture de « openSUSE Leap 42.3 : le retour du caméléon »

Xfce ou KDE Plasma 5? #2

Dans le billet précédent, je parlais de mes petits soucis graphiques avec Plasma, alors j’ai trouvé le responsable de mes déboires et je met ici ce qui m’a rendu mon Plasma incassable. En faite par défaut dans Debian et sûrement chez les autres, Plasma arrive avec les effets de bureau activés et paramétrés pour utiliser la méthode mise à l’échelle précise or cette méthode n’est pas prise en charge par tous les matériels et peut provoquer des dégradations de performances et des artefacts de rendu.

Pour changer, il faut se rendre dans « configuration du système » puis descendre dans la rubrique « matériel » et aller sur « affichage et écran », dedans on va sur « compositeur » et on choisi une méthode autre que « précise », dans mon cas j’ai pris « direct ».

Voila, depuis plus aucuns soucis d’artefacts ou de bureau qui s’affichait pas.

Problèmes connus liés au passage de Mageia 5 à Mageia 6

Je matais un peu le blog en attendant que Mageia s’installe, je tombe sur ça:

Depuis la sortie de Mageia 6 la semaine dernière, il y a eu plusieurs rapports d’erreurs concernant la mise à jour à partir de Mageia 5, en particulier pour les utilisateurs opérant sous KDE 4. Ce n’est pas surprenant lorsque l’on voit la complexité du passage de KDE 4 à PLASMA 5, ces problèmes n’ont malheureusement pas été détectés par l’équipe Assurance Qualité durant la phase de tests avant publication.

Nous désirons à la fois reconnaître que nous sommes conscients des problèmes et travaillons à les résoudre et nous assurer que ceux qui désirent mettre Mageia 5 à niveau soient conscients des problèmes et lisent préalablement les errata. Pour éviter de mauvaises surprises aux utilisateurs les moins techniquement à l’aise, nous avons désactivé temporairement la notification de mise à niveau qui invite les utilisateurs a évoluer vers Mageia 6 à partir de leur session en cours.

Continuer la lecture de « Problèmes connus liés au passage de Mageia 5 à Mageia 6 »

Mageia 6 est sortie #2, je dirais enfin, tout ça juste pour ça!

Cela fait quelques jours maintenant que cette Mageia 6 est ENFIN sortie, oui je dis enfin sortie, depuis le temps qu’elle était promise, prête et toujours repoussée, je dirais tout ce bruit pour pas grand chose car j’ai appris sa sortie grâce au blog de Fred, comme quoi celui-ci fait beaucoup pour Mageia puisque je suis sur qu’une partie du monde linuxien était passée a coté!

Le billet est très court, depuis le remue ménage qu’il y a eu en parlant de Mageia, il ne fait plus que des sous-entendu, mais cela porte ses fruits puisque celle-ci est quand même cité par un blogueur influent. Du reste, il a refait une vidéo suivit d’un petit billet sur celle-ci aussitôt après qu’Adrien lui demandait de faire un test.

De mon coté je vais en parler plus longuement ou peut être pas car il n’y a rien à dire si ce n’est que tout ça pour ça encore une fois. Il y a eu plus de bruits pendant la longue période d’attente, où la communication était totalement défaillante, puis du jour au lendemain on nous fournissait d’informations chaque semaine, un changement peut être dû a ce même Fred, mais le jour de sa sortie, pas un seul mot sur LE site linuxien francophone, non rien de rien! Je ne pige rien à cette communauté, on peut pas dire qu’ils n’ont pas eu le temps pour se préparer. Alors oui, j’aurais pu visiter leur blog mais n’étant pas sur cette distribution, je m’attarde pas sur leur site, surtout pour apprendre la superbe feature qui tue, Mageia met en avant ses 25 environnements!!! Continuer la lecture de « Mageia 6 est sortie #2, je dirais enfin, tout ça juste pour ça! »

Mageia 6 est sortie #1, l’annonce

Toute la communauté de Mageia est très heureuse d’annoncer la publication de Mageia 6, le brillant résultat de notre long cycle de publication ! Elle inclut de nombreuses nouvelles fonctionnalités, un nouveau jeu d’images d’installation et l’utilisabilité et la stabilité que l’on peut attendre de toute publication de Mageia. Voir les notes de version pour de plus amples détails. Continuer la lecture de « Mageia 6 est sortie #1, l’annonce »

Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse.

En matant du coté de chez Fred, je m’aperçois d’un super billet avec parti pris sur les distributions à publication fixe ou continue. Bien sur il y a parti pris comme je le disais, de Fred pour les rollings, allant jusqu’à dire que les « fixed releases pour l’utilisateur particulier sont plus proches du cercueil que du berceau ». Je me permet de mettre en doute, encore une fois le fait que les distributions avec sortie de versions vont mal, c’est pas totalement vrai mais pas forcément faux comme pour certaines rollings, au contraire des distributions comme Debian vont même plutôt pas mal.

Il y a deux sortes d’utilisateurs, les premiers veulent tout et tout de suite, ce sont les fans des « rollings », et les autres veulent surtout que ça soit stable et fiable dans le temps, ce sont les fanatiques des « fixeds ». Dans la première école, on trouve surtout du Archlinux, du gentoo, ou de la Manjaro et dans la seconde, nous avons du Debian, de la Ubuntu, de la slackware… Continuer la lecture de « Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse. »

Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1

Dans les commentaires de mon dernier billet, Quentin nous a donné le lien de son blog où il parle justement des tensions qu’il y a eu ces derniers temps et de certaines fausses vérités.

J’ai lu et vu différents supports d’un certain youtubeur qui encense Manjaro et se lance a faire une énième version, comme les délicates paroles que je cite ci-dessous : Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1 »

Le fanatisme n’est bon que pour le fanatique.

Décidément, j’adore les titres ambigus, cette fois c’est juste pour parler des pros-fanboys-fanatiques de distributions et qui cassent les autres juste pour justifier son choix, un peu ce que je fais ici du reste mais a un point plus extrême. Continuer la lecture de « Le fanatisme n’est bon que pour le fanatique. »