Mes raisons pour quitter KDE #1: prologue

Je vais tenter de répondre aux commentaires de ma dernière série de billets et au moins expliquer pourquoi KDE ne me correspond plus pour le moment. On va essayer d’expliquer comment je suis arrivé à cette décision, le passif que j’ai avec ce bureau et d’autres choses. Au départ je voulais faire un gros billet bien indigeste à lire, un pavé à la Cyrille Borne mais pour une raison de clarté, je préfère partir sur plusieurs billets.

Comme je l’ai souvent raconté, j’ai commencé avec une Mandriva 2006 et SUSE Pro 9.3, l’une comme l’autre proposaient différents bureaux que j’ai pu tester notamment GNOME (2.10 de mémoire) et KDE (3.4), c’était la fin de l’année 2005. J’ai commencé par avoir une Debian (Sarge) que je n’ai pas trop gardé me sentant pas à l’époque capable et j’ai donc très vite été sur internet pour me renseigner et une distribution toute jeune faisait parler d’elle c’était déjà la Ubuntu. J’ai essayé GNOME et KDE (Kubuntu), Ubuntu dans sa version GNOME me plaisait bien mais il y avait ce truc qui me disait que c’était pas pour moi, Kubuntu m’a toute de suite plu mais merdait (bugs) déjà pas mal (5.10), j’ai donc écouté un informaticien qui me conseillait SUSE et Mandriva qui m’ont toute de suite intéressé. Les deux distributions achetées dans le commerce, une Mandriva 2006 en version Powerpack et une SUSE 9.3 Pro, de mémoire 70€ pour la Mandriva et 90€ pour la SUSE. C’est ainsi que j’ai mis le pied a l’étrier… Continuer la lecture de « Mes raisons pour quitter KDE #1: prologue »

Que donne cette Leap 42.3, pas grand chose, juste une mise à jour…

Je vais la faire courte, pas envie de faire du putaclic comme certains youtubeurs, j’annonce la couleur de suite, installé en virtual mais aussitôt viré!

Je commencerais par ma conclusion, bonne distribution de qualité comme habituellement, ce qui ne me plaît pas ce sont certaines versions de paquets qui ne sont pas du style openSUSE, c’est à dire que cette distribution nous a habitué à nous fournir du récent mais stable, comme Mandriva à l’époque, mais ce n’est pas le cas avec cette 42.3. Continuer la lecture de « Que donne cette Leap 42.3, pas grand chose, juste une mise à jour… »

openSUSE Leap 42.3 : le retour du caméléon

Aujourd’hui sort openSUSE Leap 42.3 ! Après plusieurs mois de développement en mode rolling release, la nouvelle version de la distribution phare du projet openSUSE s’est figée il y a une semaine. Elle est maintenant prête à être utilisée par tous.
Continuer la lecture de « openSUSE Leap 42.3 : le retour du caméléon »

Xfce ou KDE Plasma 5? #2

Dans le billet précédent, je parlais de mes petits soucis graphiques avec Plasma, alors j’ai trouvé le responsable de mes déboires et je met ici ce qui m’a rendu mon Plasma incassable. En faite par défaut dans Debian et sûrement chez les autres, Plasma arrive avec les effets de bureau activés et paramétrés pour utiliser la méthode mise à l’échelle précise or cette méthode n’est pas prise en charge par tous les matériels et peut provoquer des dégradations de performances et des artefacts de rendu.

Pour changer, il faut se rendre dans « configuration du système » puis descendre dans la rubrique « matériel » et aller sur « affichage et écran », dedans on va sur « compositeur » et on choisi une méthode autre que « précise », dans mon cas j’ai pris « direct ».

Voila, depuis plus aucuns soucis d’artefacts ou de bureau qui s’affichait pas.

Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse.

En matant du coté de chez Fred, je m’aperçois d’un super billet avec parti pris sur les distributions à publication fixe ou continue. Bien sur il y a parti pris comme je le disais, de Fred pour les rollings, allant jusqu’à dire que les « fixed releases pour l’utilisateur particulier sont plus proches du cercueil que du berceau ». Je me permet de mettre en doute, encore une fois le fait que les distributions avec sortie de versions vont mal, c’est pas totalement vrai mais pas forcément faux comme pour certaines rollings, au contraire des distributions comme Debian vont même plutôt pas mal.

Il y a deux sortes d’utilisateurs, les premiers veulent tout et tout de suite, ce sont les fans des « rollings », et les autres veulent surtout que ça soit stable et fiable dans le temps, ce sont les fanatiques des « fixeds ». Dans la première école, on trouve surtout du Archlinux, du gentoo, ou de la Manjaro et dans la seconde, nous avons du Debian, de la Ubuntu, de la slackware… Continuer la lecture de « Pour votre station bureautique libre à domicile, plutôt fixed ou rolling ? Ma réponse. »

Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2017

J’avais fait en 2016, une liste de distributions qu’on peut utiliser sans soucis, j’avais même fait trois billets:

Continuer la lecture de « Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2017 »

Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #2: KDE

J’ai voulu couper ma réponse pour ne pas en faire un billet fleuve ou à rallonge. Après avoir dis ma façon de voir les choses sur le rolling et les distributions dites fixes, je parlerais des problèmes de KDE rencontrés.

Là, je vais me baser sur ce qui est dit par Adrien.D, que je salue au passage, je le cite: Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #2: KDE »

Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1

Dans les commentaires de mon dernier billet, Quentin nous a donné le lien de son blog où il parle justement des tensions qu’il y a eu ces derniers temps et de certaines fausses vérités.

J’ai lu et vu différents supports d’un certain youtubeur qui encense Manjaro et se lance a faire une énième version, comme les délicates paroles que je cite ci-dessous : Continuer la lecture de « Trolls, et autres vérités préconçues autour de GNU/Linux; ma réponse #1 »

Calculate et de deux PC inutilisables…

Après avoir flinguer un /home sans savoir comment, après avoir passé du temps avec des amis de NuTyX pour essayer de retrouver mes fichiers qui n’étaient plus dans leurs dossiers malgré leurs présences sur le DD puisque la place occupé n’avait pas bougé, aujourd’hui ou plutôt hier c’est au tour du portable, c’est a dire le PC de madame et plus encore, le deuxième PC sous Calculate de me faire une misère…  Encore une fois le soucis de mes fichiers disparues et introuvables par les commandes dans un terminal alors que la seconde d’avant j’utilisais certains parmi eux,  me laisse bouche bée mais là c’est tout autant marrant… Continuer la lecture de « Calculate et de deux PC inutilisables… »

Le meilleur choix comme distribution principale

Aujourd’hui, j’ai fais une connerie, pas une grosse mais une assez chiante, une de ces conneries qui font réfléchir sur la distribution qui convient le mieux pour son usage. Voulant gagner du temps, je me suis remis une openSUSE, une tumbleweed pour être plus précis, la version rolling mais je me suis vite heurté a un problème cent fois rapporté ici: un Scummvm compilé sans Mpeg2…

Alors je ne vais pas cracher sur openSUSE, j’adore cette distribution, non je ne cracherais pas pour si peu par contre ce paquet est en trois exemplaires, une version dans les dépôts courants, une autre dans le dépôt Emulateurs et encore une autre dans le dépôt Packman. Le soucis: aucuns des trois n’est compilé avec le mpeg2.

Je me suis dis alors que openSUSE n’était pas un choix pour moi, pas sur mon PC principal, il me reste plus beaucoup de solutions, en faite il me reste Archlinux, Debian (stable ou sid), Ubuntu LTS et enfin remettre une Calculate. Ces distributions ayant dans leurs dépôts un Scummvm compilé avec Mpeg2.

Continuer la lecture de « Le meilleur choix comme distribution principale »