Mes parents sous openSUSE : semaine 2

Dans le billet précédent, Mes parents sous openSUSE : semaine 1, je racontais un soucis de droits sur les photos venant de l’appareil photo, je disais ceci en l’occurrence:

Il y a aussi un soucis de droits sur certaines photos prissent avec leur appareil photo, je ne sais pas trop pourquoi, peut être un groupe différent, va falloir que je regarde de plus prés.

Continuer la lecture de « Mes parents sous openSUSE : semaine 2 »

Mes parents sous openSUSE : semaine 1

Dans le dernier billet, je parlais de mes parents, du changement un peu brusque de Debian kde4 vers openSUSE Plasma5 et j’avais donné le ressenti au bout de la première journée. Comme vous le savez, 24h est une période trop courte pour donner un ressenti, on ne s’aperçoit pas tout de suite des soucis, des manques et j’étais donc revenu une bonne semaine après pour voir ce qui se passait, en même temps ce n’est pas très gênant, tout d’abord ce sont mes parents et je mange très fréquemment le midi avec eux après ou avant le taf (cela dépend de mon roulement de semaine). Continuer la lecture de « Mes parents sous openSUSE : semaine 1 »

Mes parents sous openSUSE : jour 1

Billet datant du 20/12/16.

Pour commencer, mes parents sont depuis quelques temps sous linux (2006-2007), je les ai fait passé quand ils avaient encore mon vieux PC (un athlonXP avec 256mo de RAM), du reste c’était une Mandriva 2007 que je leur avait installé pour remplacer le XP qui se traînait… Ils avaient uniquement besoin de:

  • accéder au web  avec Firefox (flash requis), aux mails avec Thunderbird et a MSN
  • faire de la bureautique avec Office (Excel, que mon père maîtrisait bien)
  • avoir quelques petits jeux de base dasn XP (jeux de cartes et de plateau)
  • avoir des fonctionnalités multimédia de base (appareil photo, sons, vidéos…)
  • avoir Photoshop
  • pouvoir imprimer des documents sur une Lexmark

Le principal argument pour eux dans le passage à Mandriva linux était de ne plus avoir de virus donc plus d’AntiVirus et d’avoir un PC qui soit plus vivace, et de mon coté, le principal avantage était la maintenance (plus de virus et d’AV à gérer, les mises à jour automatiques pour l’ensemble du système et tous les logiciels installés donc moins d’appel pour venir dépanner). Continuer la lecture de « Mes parents sous openSUSE : jour 1 »

Mageia, toujours rien en vue?

Je m’étais dis que je n’irais plus voir l’actualité de Mageia tellement celle-ci me décevait, j’aurais peut être mieux fait de ne pas aller voir du coté de la survivante mandrivienne.

Plusieurs choses, pour commencer on apprend sur le blog que la version 5.1 est enfin ou va être enfin disponible, vaut mieux tard que jamais, on y apprend que la version 6 aurait du pointer son nez en décembre et que la version 5 signait son arrêt de mort le même mois, cela étant ce qui était prévu mais on ne fait jamais comme prévu surtout quand les moyens nous manquent… Je tiens a dire quand même une chose, ce retard peut être largement pardonné car l’équipe a perdu un ami et contributeur, notamment si je ne me trompe pas, il s’occupait entre autre de la création de l’ISO. Donc c’est non sans une certaine tristesse, bien que je ne connaissais pas ce monsieur, que je me suis attelé a mettre en place une Mageia6 en virtualbox (dans un prochain billet). Continuer la lecture de « Mageia, toujours rien en vue? »

Qui peut encore croire au mirage du linux sur le poste bureautique ?

Derrière cette question il y a un constat qui fait mal. Linux – métonymie pour les termes distribution GNU/Linux – est présent partout, sauf sur l’élément le plus important pour donner un visage visible au logiciel libre, le poste de travail bureautique.

C’est notre Fred qui pose cette emblématique question, il parle de foutoir, de personnes privilégiant le code que les humains, des logiciels mal faits ou mal finis, puis des michus, les fameux personnages de fictions qui sont là pour représenter une partie de la populace, …

C’est du Fred et j’adore le lire, je ne suis pas toujours de son avis, la en tout cas je ne serais pas du sien, mais justement c’est ça le libre, des idées, des manières de penser qui sont différents. Continuer la lecture de « Qui peut encore croire au mirage du linux sur le poste bureautique ? »

Les forks qui font doublons pour faire plaisir a l’ego des développeurs de distributions #3: le cas Ubuntu, un contre exemple

Non et ce malgré le titre, je ne vais pas descendre Ubuntu, car tout fork, peut avoir du bon comme du mauvais. Normalement je suis contre les forks mais certains sont nécessaire comme LibreOffice, Mageia et surtout comme Ubuntu. De plus en ce qui concerne Mageia, je suis de plus en plus pessimiste sur sa réelle utilité (de plus en plus  de Fedora dedans) et sa réelle capacité a garder une qualité suffisante.

La 1ere version d’Ubuntu est sortie le 20 octobre 2004, il y a 12 ans donc, pour une simple et bonne raison, d’avoir une version de Debian plus facile d’accès pour les novices et se consacrer à la réalisation de ce projet.

Je ne pense pas avoir besoin de vous expliquer le passé de la Ubuntu, on trouve très facilement sur wikipedia de quoi étoffer sa soif. Par contre, je vais essayer de vous expliquer pourquoi, selon moi, Ubuntu est un fork utile et important, même vitale pour Debian. Continuer la lecture de « Les forks qui font doublons pour faire plaisir a l’ego des développeurs de distributions #3: le cas Ubuntu, un contre exemple »

Ma distribution du moment et mes logiciels habituels

Cela fait un petit moment que je n’ai rien fais sur ce blog, je n’avais ni l’envie ni le temps, avec des soucis d’opération, bref, il est temps de faire quelques lignes. Je vais parler aujourd’hui de ma distribution actuelle et de mes logiciels obligatoires. Continuer la lecture de « Ma distribution du moment et mes logiciels habituels »

openSUSE Leap sur le fixe et Ubuntu sur le portable

Actuellement, je suis dans une nouvelle phase de changement, puisque je ne peux le faire sur le blog en changeant WordPress par SPIP pour cause de devoir passer les billets d’un moteur a l’autre de façon manuelle, et surtout de ne pas avoir trouvé une façon pour garder mes images sur le serveur multimédia prévu et non stocké sur le site, chose que SPIP fait, peut être un retour sur Dotclear bien plus facile a effectuer; je me lance dans le changement de distributions pour mes différents pc. Continuer la lecture de « openSUSE Leap sur le fixe et Ubuntu sur le portable »

Mintlinux, pourquoi ne pas prendre directement Ubuntu?

Comme précédemment dans un billet parlant de sa sœur la LMDE, je m’attaque aujourd’hui a la Mint. Je plante le décor de suite, je ne suis pas fan du tout de cette famille Mint, que ça soit avec la base Debian ou celle d’Ubuntu. Je pense qu’il y a eu un ratage totale de l’équipe qui a favorisé la base Ubuntu au détriment de celle de Debian, qui pourtant aurait pu leur être bénéfique et les détacher des choix de canonical. Continuer la lecture de « Mintlinux, pourquoi ne pas prendre directement Ubuntu? »

LMDE, l’autre déception…

J’en avais déjà parlé ici mais je voulais redonner une chance a cette version de Mint qui a pour base Debian. Je parlais notamment des différentes failles de cette distributions dont le manque d’intérêt de ses développeurs:

… comme Mint Linux Debian Edition (LMDE) pour ne citer qu’elle… Celle-ci a raté le coche, d’abord elle a fait une première version de lmde basé sur testing de Debian avec une temporisation des paquets permettant, en théorie, de stabiliser la bête sauf que préoccupé par le succès de sa Mint basé sur Ubuntu, elle l’a délaissé tellement que l’écart entre testing et lmde s’agrandit, qu’il n’était plus possible pour l’équipe de proposer des mises a jour sans casser la distribution,…

Continuer la lecture de « LMDE, l’autre déception… »