Handylinux : Debian plus simple qu’Ubuntu ! #3 En vrai, ça donne quoi ?

La première fois que j’ai entendu parlé de cette distribution fut sur le forum de MLO, un habitué annonçait la sortie de sa version 1.X. J’ai aussi entendu parlé d’elle sur les forums de debian (surtout debian-facile). Puis Frederic Bezies en a aussi souvent parlé et enfin sur le blog de Cyrille Borne.

 

Introduction

Je vais parler d’un cas concret, en l’occurrence du miens. Pour la petite histoire, mon oncle avait encore une xubuntu 14.04 sur un vieux Acer Athlon XP avec 1Go de ram, tout allait plus ou moins bien sauf que l’ensemble était diablement lourd par rapport a la wheezy Xfce qui était dessus auparavant. Donc il était prévu de retourner sur debian, la xubuntu permettait de gagner un peu de temps, car soyons franc, debian avec xfce est très dépouillé et beaucoup de travail reste a faire pour rendre l’ensemble totalement opérationnel, comme par exemple les images qui s’ouvrent avec iceweasel ou « photoprint » au lieu de ristretto, les pdf avec gimp ou « aperçu avant impression » et bien d’autre incohérence…

Pour tout dire j’étais pas convaincus de la nécessité de cette distribution mais faut dire que j’ai déjà du bagage sur debian et pour être totalement franc, je m’attendais un énième truc a la lmde, un truc qui se base sur ses propres dépôts et qui en fin de compte s’éloigne de sa base. Mais pas du tout, c’est une pure debian avec quelques paquets plus récent ou non présent dans les dépôts debian, rien de plus.

Debian et ses qualités/défauts

J’avais donc cette idée de faire repasser mon oncle sur une debian, avec xfce, pour les raisons que je cite habituellement, mais je vais les répéter :

  • stabilité de la distribution
  • stabilité des dépôts
  • stabilité des fonctions des logiciels
  • tranquillité sur le long terme en ayant au minimum 2ans de support
  • légèreté qui permet de faire tourner de vieilles machines
  • dépôt complet contenant des milliers de logiciels
  • grosse communauté
  • grosse documentation
  • plusieurs forums

Le défaut de debian, dans sa version xfce, est la finition, il n’y en a aucune, pas d’intégration des logiciels kde (manque les paquets d’integration kde/gtk) ou avec ceux de gnome, fichiers qui s’ouvrent dans les mauvais programmes (images qui s’ouvrent dans un navigateur web, les pdf s’ouvrent dans gimp,…) il manque des paquets pour certaines utilisations, la police(font) qui éclate les yeux et bien d’autre, …

On remarque bien sur cette capture ce que je veux dire. Tout est configurable bien sur mais c’est du taff en plus que d’autres distributions font a notre place comme Xubuntu par exemple.

Handylinux entre en jeu, téléchargement et installation

C’est la que la Handylinux entre en jeu, c’est une debian (je me répète ça doit être l’age), avec xfce pour pouvoir tourner aussi bien avec des machines récentes que anciennes, qui mise sur l’accessibilité pour les personnes ayant des soucis et surtout la simplicité permettant même a ceux qui n’ont jamais utilisé de pc, la possibilité d’avoir un système qui a pensé a eux.

J’ai donc téléchargé la Handylinux pour la mettre en condition réelle et la tester par moi même. Avec une idée en tête, trouver un défaut qui la recalerait par rapport a une debian pure, un faux pas, le moindre petit truc… Pour ce faire, je l’ai testé sur plusieurs machines :

  • une très vieille qui a 256mo de ram et une carte graphique savage3, c’est un pc portable de marque siemens, un amilo…
  • sur un packard bell easynote (portable) de 512mo de ram avec wi-fi,
  • et enfin un pc portable plus moderne, un petit HP de 3go de ram avec wi-fi et Bluetooth.

L’iso fait 1,3go ce qui en fait une iso pour dvd, mais pour les vieux pc qui ne lisent pas les dvd on peut charger une version light qui doit par contre être connecté au réseau pour avoir la totalité des paquets, ou sinon il faudra graver un autre cd pour les paquets non compris dans le 1er cd si on a pas accès au réseau.

Après la gravure on lance l’installation (voir l’article , une installation qui rappel celle de debian, oui c’est bien le même installateur…

Alors c’est sur que c’est moins jolie que celle d’une ubuntu ou d’une mint voir manjaro, mais a contrario, c’est fiable et fonctionnel !!! Donc c’est l’installateur debian qui fait le boulot et pour l’occasion il arbore les couleurs d’Handylinux, il ne change pas, il reste simple et efficace, il demande pas le mot de passe root et passe directement au premier utilisateur qui aura les pleins pouvoirs via sudo. Ensuite c’est le partitionnement, il est automatique par défaut avec un home non séparé de la racine, mais on peut très bien le séparé en choisissant « manuel ». Puis une fois accepté, pas de choix des environnements ou des services a installer, c’est la copie du système qui se lance. Notez que je parle de copie du système et non de l’installation du système, ici c’est le système contenu dans le cd qui se copie et non l’installation des paquets, ce qui rend l’installation bien plus rapide, faudra compter moins de vingt minutes au lieu du double avec une installation classique.

Le dvd s’éjecte et on nous demande de confirmer le redémarrage…

Premier lancement

C’est la qu’on s’aperçoit du travail de simplification fait par l’équipe, a commencer par les drivers, que ce soit le wifi, les cartes graphiques ou le Bluetooth, tout est reconnu et sans rien faire, j’ai regardé le pourquoi du comment, en faite a l’installation, les pilotes sont aussi de la partie, ainsi firmware-nonfree et autre pilote wifi sont installé. Donc j’ai pas eu de soucis ni pour mes imprimantes hp qui ne posent jamais de problèmes ou par la suite, l’imprimante epson de mon oncle qui me fait des galères habituellement sur mageia. Sur les trois portables, le wifi a été reconnue, que ce soit les wifi interne ou en usb pour le plus vieux. La résolution fut la bonne sur tous. Tout ça sans rien faire, ce qui m’a fait gagné du temps.

Les maîtres mots sont bien accessibilité et simplicité, xfce est dans une forme a la windows (1 seule barre qui se trouve en bas), un thème d’icône avec code couleurs qui a vue d’œil permet de reconnaître les applications « système » des autres, des icônes qui sont facilement interprétable.

Comment parler d’Handylinux sans parler de son menu Handymenu qui fait partie d’une liste d’applications spécialement faite par l’équipe de devs pour simplifier cette distribution, il est simple, modifiable mais par défaut comporte les principales fonctionnalités (multimédia, bureautique, jeux, …).

Comment ne pas parler aussi de ces applications qui ont été fait par l’équipe pour faciliter la vie, comme Handytri, un petit outil de tri automatique. En effet, il arrive que certains dossiers soient vite pleins de fichiers divers et variés.

L’interface simple vous propose de choisir le dossier à trier puis de cocher les types de fichier que vous désirez trier :

Les fichiers sont classés selon l’extension (“.png”, “.doc”, “.txt”, etc) et envoyés dans les dossiers “Images”, “Documents”, “Musique” et “Vidéos”.

Ou liveUSBcreator qui sert, comme son nom l’indique, a transférer facilement une image de type ISO sur une clé USB, créant ainsi un liveUSB :

Ou bien Info4forum qui vous permet de recueillir des informations sur votre système, de les éditer, et de les copier-coller sur le forum afin d’obtenir de l’aide :

Ou encore HandyTheme, qui change simultanément la police utilisée, le thème GTK (celui de l’intérieur des fenêtres), les décorations de fenêtres, la taille du curseur et votre fond d’écran.

Comme évoqué plus haut, les icônes ont un code couleur, je n’arrive pas a retrouver le lien qui parlait de ce code couleur, mais de mémoire c’était le rouge pour les applications systèmes comme synaptic et mise a jour, bleu pour le web c’est a dire firefox, thunderbird (icedove)…
Handylinux c’est aussi le plein de programmes visant l’accessibilité, comme le Lecteur d’écran ORCA ou la loupe… Bref, tout est fait pour faciliter la vie du nouveau venu !

Et comment ne pas parler de ce forum réactif et dont le maître mot est simplifier, de cette documentation abondante et compréhensible accessible aussi dans notre dossier personnel et ainsi que de ces nombreux tutoriels.

Reconnaissance matériel

Ce qui connaissent debian savent parfaitement que celle ci mise sur la liberté, du coup ne fournit pas les drivers non-free pendant l’installation et peut poser des soucis avec certains matériels comme le wifi, Bluetooth et pareils pour les codecs… Bien sur, tout les drivers et codecs nécessaires sont disponible dans les dépôts a condition d’avoir activé les dépôts non-free. Sous handylinux, non seulement les dépôts non-free sont déjà activé par défaut, mais en plus, les codecs et les drivers non libres sont déjà installés !
Aucuns soucis n’a été détecté pendant mes essaies, tout a été reconnue, que ça soit les carte wifi, les usb wifi, les imprimantes, les webcams, les scanners, tout de tout.

Cas congret : mon oncle

Alors voila, le pc comme vu plus haut est un vieux coucou, un acer aspire avec un athlon xp64 de 1go de ram avec carte nvidia (legacy) avec vista comme système d’origine, c’est pas de première fraîcheur mais je suis assez radin et je ne suis pas pour le changement systématique d’un truc qui fonctionne encore.

Debian wheezy avec xfce fut très bien en son temps pour remplacer la ubuntu 10.04 que j’avais mis auparavant. Puis j’avais remplacé la wheezy par une mageia xfce et par la force des choses (mageia 5 apporta pas mal de soucis) par xubuntu pour gagner du temps car comme je le dis, xfce sous debian n’est pas fignoler et ça peut prendre du temps avant d’avoir l’équivalent de xubuntu. Mais c’est un fait, la famille ubuntu est lourde et pousse au changement de matériel un peu comme windows, xubuntu n’est pas en reste et pour une distribution avec xfce, elle est assez lourde (aussi bien qu’en sensation qu’en consommation de ram et de processeurs). Du coup la nécessité de repasser a debian s’est fait sentir, jessie ayant corrigé ses problèmes de jeunesse, fut la candidate approprié mais je reviens sur le soucis de finition, donc je me suis tourné sur la distribution qu’on cite de partout, la handylinux !!!

Le téléchargement de l’iso est rapide, 1.3go de donnée avec la fibre c’est même pas 1 minute, on grave sur un dvd et on lance. Après avoir vérifié avec le live que tout se passait bien, je lance l’installation et en 10 ou 15 minutes tout était fait. On reboote, on installe les applications qui manquent a mon oncle, principalement les jeux de kde car tout le reste est déjà présent, que ce soit vlc, firefox, thunderbird(icedove), les codecs, les firmwares, gimp, … bref tout est déjà la, je rajouterais même que les divers utilitaires spéciales handy ont eu un succès. L’imprimante 3en1 epson qui m’a tant causé de soucis sous mageia est reconnue sans rien faire, la webcam aussi, les téléphones portables sous androides ou les appareils photo aussi… L’intégration des applications qt (kde) est opérationnel, la police (ou fonts) est de bonne taille et grasse ce qui permet de bien lire, le thème d’icône est clair et facile a interpréter ainsi que le thème de l’environnement. J’ai rien eu a faire si ce n’est que l’ajout de kdegames.
Il n’y a pas photo par rapport a debian :

Debian

Handylinux

Thunar sous Debian

Thunar sous Handylinux

Si a ce moment je devais résumer et comparer avec debian, je dirais que j’ai déjà gagné 30min sur le temps que prend l’installation de handy par rapport a debian, que j’ai gagné du temps sur la mise en place des dépôts nonfree/contrib et sur la mise a jour et l’installation des paquets manquant, c’est a dire icedove, vlc, les codecs, les firmwares, l’intégration…, je pense avoir gagner une dizaine de minutes sur ça. Enfin j’ai gagner beaucoup de temps sur la configuration pour la vue de mon oncle, c’est a dire adapter le look de xfce pour le mettre a la windows, un thème de fenêtre simple et visible (rouge pour fermer, vert pour agrandir…), des icônes reconnaissable d’un coup, une police de bonne taille, installation et la configuration de redshift (filtre d’ecran), installation de loupe, tout ça doit bien représenter aussi dix minutes facilement… J’ai du gagner pas loin d’une heure minimum.
Mon oncle a trouvé son pc bien plus vivace et rapide qu’avant, il est content et s’est inscrit au forum de la handy.

Mot de la fin

Vous l’aurez compris, je suis conquis par cette distribution, enfin une qui mélange la stabilité de debian, car oui c’est une debian pure, avec la simplicité qu’on peut trouver sur les mageia, ubuntu et autre manjaro… Enfin une debian utilisable out of the box, une debian avec une finition irréprochable, avec un choix d’applications couvrant les principaux besoins. Une distribution qui ne laisse personne sur le bord de la route, ni ceux qui débutent en informatique, ni les pros de l’informatique, ni les âgés, ni les plus jeunes, ni ceux ayant des problèmes de vision. Bref, une distribution adapté a tous et je la recommande pour tous.

7 réponses sur “Handylinux : Debian plus simple qu’Ubuntu ! #3 En vrai, ça donne quoi ?”

  1. Passionant.
    Merci à tous. Je suis sur une Debian Jessie avec Gnome. C’est léger et réactif. j’apprécie Gnome. Ma crainte : avoir de grosses difficultés pour installer la future Strech. Je ne veux pas repasser à Ubuntu trop lourd et puis je resterais sur un échec !
    Donc c’est rassurant: si vraiment je rame j’installerai sur un disque dur une Handy Linux qui me permettra de continuer sur mon OS préféré et je poursuivrai mes tentatives d’installation de Stretch avec l’aide du Forum de Debian Facile auquel je dois beaucoup.

    1. Handy ou plutot DFLinux (son nouveau nom suite a la fusion de handylinux avec debian-facile) est une excellente version de debian accessible pour tous!
      Pour ce qui est de l’installation de la future debian 9(Strech), aucune crainte a avoir, debian ne change pas ou tres peu son installateur, donc ce qui tu (puise-je vous tutoyer?) as fait pour installer debian 8 (Jessie) sera exactement pareil pour la 9.
      De plus avec debian, on peut passer d’une version a une autre avec un simple apt-get dist-upgrade, bien sur il faut changer les sources pour que ça pointe sur la nouvelle stable, le forum debian-facile t’expliquera mieux que mes quelques lignes;)
      Bon courage;)

      1. Merci de ton accueil Sebastien et de tes encouragements.
        On se tutoie, d’autant plus que tu m’as déjà aidé sur Debian facile pour l’installation d’une Sid qui fonctionne très bien.
        Mon pseudo sur Debian Facile: avinash.
        A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *