MLDonkey, le serveur P2P.

MLDonkey est un client P2P multiplate-forme, pour les réseaux eDonkeyBitTorrent mais aussi FTP, les téléchargement direct et bien d’autres encore.

MLDonkey est écrit en langage OCaml. C’est un langage assez peu répandu, et de ce fait, les évolutions nécessitent de connaitre
le langage utilisé. Cela dit, le logiciel est tout de même
régulièrement et rapidement mis à jour, comme l’a prouvé le groupe de développeurs en étant les deuxièmes à implémenter le réseau chiffré FastTrack dans
la liste de leurs protocoles supportés. De plus les développements
suivent d’assez près les dernières évolutions des protocoles eDonkey/eMule.

Le fondateur de MLDonkey est Fabrice Le Fessant de l’INRIA.

Par rapport aux clients classiques de Peer-to-peer, MLDonkey a été conçu pour fonctionner en daemon,
ce qui signifie que le logiciel fonctionne en arrière plan, et n’a pas
besoin d’interface graphique pour fonctionner. Ce mode de fonctionnement
a comme avantage d’économiser les ressources mémoire/processeur liées à l’affichage d’une fenêtre. MLDonkey est idéal à placer sur un serveur commandé à distance.

Le cœur de l’application est donc accessible par plusieurs biais :

  • Un terminal de type telnet ;
  • Un navigateur web ;
  • Une interface graphique dédiée (voir ci-dessous).

Installation :

Comme d’habitude sur notre debian, un petit

apt-get install mldonkey-server

suffira pour installer le « core » ou « serveur ». Lors de l’installation une question vous sera posée : Faut-il lancer MLDonkey au démarrage du système ?

Si vous découvrez MLDonkey,
il est préférable de laisser décocher l’option. Vous pourrez l’activer
plus tard lorsque vous aurez connaissances des différentes manière de
l’utiliser.

Si on veut ajouter l’interface qui va avec(qui n’est pas la meilleur…), on fera :

apt-get install mldonkey-gui

Sous Frugalware :

pacman-g2 -S mldonkey-server

Et sous 0linux, un simple :

0g mldonkey

Vous installera l’ensemble:p

Et c’est tout ! 

Utilisation :

Nous venons d’installer MLDonkey. Vous ne trouverez pas d’entrée dans le menu applications concernant MLDonkey puisque c’est un démon. Ensuite vous utiliserez un client graphique qui permettra de contrôler ce démon.

Pour démarrer l’application, on tape dans un terminal :

mlnet

Mais pour être tranquille, je le rajoute aux application a démarrer automatiquement dans gnome, kde, xfce.

On pourra utiliser une meilleur interface que celle d’origine en téléchargeant sancho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *