Le vrai début de la fin, non juste de la maturité…

Comme chaque jour, j’aime bien lire deux ou trois blogs dont celui de Cyrille et notamment l’article Le vrai début de la fin et sa suite Don’t feed the Cyrille.

Quelques passages comme celui ci :

« A une époque j’avais pris la décision de conserver certains flux RSS au cas où les gars se réveilleraient, sauf qu’ils ne se réveillent pas, c’est mort. La catégorie dans laquelle je tranche le plus ce sont les gens qui faisaient du libre à une époque. J’ai fait un tour sur planet-libre, pour faire une stat que j’aime bien, compter le nombre de personnes qui ont écrit depuis un an. Sur globalement les 400 flux agrégés sur le planet libre 100 ont diffusé un article depuis un an, cela signifie que 300 n’ont rien diffusé ou n’ont pas diffusé sur du libre sur le planet-libre. »

Ou bien celui la :

« Le libre c’est un peu comme tout, c’était mieux avant,… »

Bref, on voit bien le sens de ce long texte, un peu morose, un peu dépressif, mais Cyrille à prévenu « on va tous crever », et c’est donc des propos tristes, négatifs sur l’etat actuelle des blogs et autre planèt-libre. Sa suite continue de plus belle avec la mort de l’association OIympe qui n’a pas réussi à récolter les fonds nécessaires à sa survie…

En suivant cette suite j’ai vu les réponses que d’autres blogs lui ont fait dont le vrai début de la fin – réponse, et là c’est tout aussi joyeux :

« Tu sais pourquoi le libre se meurt ?

….

Austérité, trop de fonctionnaires, trop d’impôts, trop de Code du Travail.

L’état du libre est symptomatique de notre société »

Je dois bien dire que je pense totalement différent, c’est mon droit, je ne vois pas le verre a moitié vide mais je le vois a moitié plein !

Je me dis surtout, que peut être les nombreux blogs parlant du libre et forcément des distributions Linux, il y a une dizaines d’années, n’ont plus rien a dire. Il faut être sincère a un moment, mais Linux est passé de l’état de système pour geek ou semi-geek a un système qui doit convenir a la majorité des utilisateurs, on est passé des distributions qui fournissaient des logiciels en bêta a des distributions qui ne se mouillent plus, on est passé a des bouleversements de bureaux entre les débuts peu fiables de kde4 et du changement d’habitude de gnome-shell a une stabilisation des acquis que ce soit avec kde5(plasma5) ou gnome-shell qui se bonifie…

Je me rappel une époque pas si lointaine, 2004/2010, des distributions qui n’étaient pas du tout tiré vers l’accessibilité, le newbie on s’en foutait, rien que pour Debian, il y a eu de gros efforts pour rendre cette distribution accessible, installé Debian en 2004 et de nos jours, il y a une sacré différence…

Beaucoup de blogs parlaient de compiz et des effets de bureau, notamment le bureau en cube, ils y allaient tous de leurs configurations, de leurs conseilles, de leurs astuces, que dire dessus en 2016 ? Beaucoup de blogs parlaient aussi d’installation de distributions linux, car bien que plus facile qu’auparavant (avant 2004) grâce a des distributions qui avaient misé sur les non-informaticiens comme Mandriva, Ubuntu, openSUSE, …, c’était pas encore au niveau de la simplicité de nos jours.

Et puis les distributions, comme dit plus haut, ne se mouillent plus, chaque sortie de Mandriva ou d’openSUSE était un grand moment très attendu par la communauté, on y voyait des bureaux pas mûr comme kde4.0 chez openSUSE 10.3 ou Mandriva 2008.1, on avait le droit a cette époque bénit aux versions beta de Firefox et de Thunderbird, je me souviens d’un OpenOffice.org 2.0PR sur ma SUSE9.3, bref que des choses qui donnait un petit goût risqué, et qui nous donnait envie de bloguer… A cette époque, on était tous des bêta testeurs sans vraiment le savoir du reste…

De nos jours, les distributions sont pour les principales, c’est a dire Debian, openSUSE, Mageia, Fedora,… les grosses pointures, toutes accessible, facile a installer grâce a des installateurs graphiques qui mâchent le travail, ne se mouillent plus en ne proposant que des versions dite stable (sauf Fedora et openSUSE)… On des outils graphiques pour gérer les paquets, visent le long terme alors qu’avant c’était plutôt la course a la nouveauté (sauf Debian qui a toujours misé sur le long terme). Que dire de nouveau sur nos blogs avec de telles distributions ?

Alors il y a bien un moyen de bloguer sur des nouveautés mais faut pas être sous Debian ni sous Mageia, faudrait plutôt se poser sur du Fedora et la il y aurait de quoi écrire.

Je pense aussi que les blogs ne sont plus tendance, maintenant tout passe par Fessedebouc ou l’oiseau. Les blogueurs ont vieillit, sont peut être devenu parents, si je prend mon cas, je n’ai plus le temps a rien, je suis sous Debian stable pour justement gagner du temps a ne pas passer mes heures a faire des mises a jour ou de l’entretient.

On peut aussi citer, chose qui est dit dans Pourquoi le Planet Libre est si vide ? , que de nos jour les pc sont pas a la fête, tout passe par les tablettes, alors ce n’est pas mon délire car je trouve ces petites bestiole bien trop passives. Ecrire de longs textes sur une tablette relève de la maltraitance et du sadomasochisme…

En résumé, je ne pense pas que le libre meurt, que ce soit le début de la fin, pour moi c’est le commencement de la prise au sérieux du libre, on est entré dans l’aire de la maturité de notre système et des applications qui vont avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *