Mintlinux, pourquoi ne pas prendre directement Ubuntu?

Comme précédemment dans un billet parlant de sa sœur la LMDE, je m’attaque aujourd’hui a la Mint. Je plante le décor de suite, je ne suis pas fan du tout de cette famille Mint, que ça soit avec la base Debian ou celle d’Ubuntu. Je pense qu’il y a eu un ratage totale de l’équipe qui a favorisé la base Ubuntu au détriment de celle de Debian, qui pourtant aurait pu leur être bénéfique et les détacher des choix de canonical.

Honnêtement quand on me parle de Mint, j’ai toujours en tête une Ubuntu sans la sécurité et surtout un système de mise a jour par « picoration » … A chaque fois, je ne comprend pas comment celle-ci a pu détrôner Ubuntu, je suis surpris de la voir devant et en tête dans le classement de distrowatch. Autant que je suis content de voir Debian devant ce qui prouve l’excellente santé de celle-ci, autant que voir Mint en tête, ça ne me rassure pas.

Je dois bien avouer que sur Mint j’ai pas grand chose a dire, elle n’est pas mauvaise mais elle n’est pas bonne non plus, tout un tas de choses ne va pas, je parle du piratage de leur site, qui s’est vu assez tardivement et ce n’était pas la première tentative. Je reparle de ces mises a jour par picoration et je sais que je reviens dessus trop souvent mais a part ça il n’y a pas grand chose a dire de mal, pourquoi, simplement que c’est une Ubuntu en dessous donc le mérite ne va pas a Mint.

Dire que Mint est une bonne distribution reviens a dire qu’Ubuntu en est une, donc ce qui crache sur Ubuntu et qui choisissent Mint, c’est très mal analyser la situation. J’ai eu une personne sur un forum qui m’a dit a chose prés ceci:

J’arrête avec Ubuntu qui est de la merde, elle plante, elle marche mal, reconnait mal le materiel, pour son bureau mais surtout pour ses choix, entre jouer perso (unity, mir, upstart,…) et ses accords a vendre nos données… Je pars sur Mint, la suis sur d’être a l’abri des choix de Canonical… d’être sur une distribution 100% libre et communautaire…

Alors le raisonnement n’est pas mauvais, il est juste faux, prouve encore que cracher sur Ubuntu est toujours le sport favoris des personnes qui croient être de vrais libristes. Si Ubuntu est de la merde alors Mint en est une aussi puisque Mint = Ubuntu + paquets emballé salement par l’équipe. Donc tout le baratin sur le matériel, les plantages sont simplement bidon car identique dans les deux distributions. Je peux a la limite comprendre sur Unity et les choix, mais je ne suis pas sur que cinnamon soit le top, en tout cas je n’apprécie pas sa lourdeur. Je suppose aussi que si Ubuntu passe a Mir alors Mint le fera aussi ou ils feront du travail pour passer a Wayland. Et pour finir les recherches avec les partenaires commerciaux sont très facilement désactivable en une seule et unique case.

Je ne suis pas fan des Mint aussi pour leur lourdeur hérité certainement de ses origines d’Ubuntu. En virtualbox, avec 1go de ram, 64 mo de vidéo, et 1 processeur de 2.3 ghz, c’est lourd, lent et rame, alors que Ubuntu passe nickel. La dessus, je rajoute les fameuses mises a jour pour idiots, car oui seul des idiots iraient penser que des mises a jour partiels est suffisant pour la sécurité de l’ensemble.

J’étais parti sur l’idée de comparer la Mint et l’Ubuntu avec pour les deux Mate comme environnement mais ce n’est pas très intéressant. Premièrement, Mate n’est pas le bureau par défaut de la Ubuntu, c’est seulement une version non officiel (devenu officiel en 2015), alors que c’est l’un des deux bureaux officiels de la Mint. Deuxièmement, je voulais faire un Cinnamon sur Mint et Unity sur ubuntu mais c’est plus ou moins la même chose, c’est comme comparé Gnome et Unity ou Cinnamon, faudrait le faire avec la même base, les mêmes versions de gnome. Troisièmement, ça ne m’intéresse même pas de le faire… Perte de temps en installation, en capture d’écran, et en blabla alors que les deux se ressemble comme deux gouttes d’eau…

Par contre je suis décidé de faire un comparatif de Debian Mate et LMDE Mate que je trouve bien plus parlant.

Je sais que je vous casse les oreilles avec les mises a jour des Mints, mais méfiez vous car vous n’êtes pas a l’abri.

12 réponses sur “Mintlinux, pourquoi ne pas prendre directement Ubuntu?”

  1. J’adore les arguments de merdes du gars que tu cites !
    Il est crétin, en étant sous mint qui ne fait pas des mises à jour de sécurités (ne serai-ce que pour Firefox d’après ce que j’avais pu lire) il est moins en sécurité que sous Ubuntu, aussi de dire qu’il va sur une distro 100% libre, mint ça m’étonnerai, et pour la compatibilité matérielle ce sera la même sous mint et sous ubuntu vu que c’est la même base et les mêmes noyaux (sauf mises à jour non effectués sous l’un ou l’autre).
    Qu’est-ce qu’à mint par rapport à ubuntu ou une de ses saveurs officiels ?
    Ce que je ne leur enlève pas c’est qu’ils font attention à l’esthétique de leur système, du gestionnaire de démarrage en passant par le menu, le fond d’écran et les thèmes, ça certes on voit qu’ils y font attention.
    Par contre pour le reste une mint comparé à ubuntu ou une de ses saveurs officiels ça donne un os joli avec quelques outils maisons qu’on aime ou pas (pour les avoir déjà essayé ils ne sont pas si mal), des codecs propriétaires préinstallés pour lire différents formats propriétaires sans se prendre la tête pour le noob (ils donnent le choix à l’installation pour leur dernière version de ce que j’ai lu) et un certain choix qui leur est propre dans leur applications préinstallés sur l’os, oh et ce serait un poil + lourd que la saveur officiel avec la surcouche en +.
    Bref si quelqu’un installe un os libre pour quelqu’un, ça lui fait un truc pas prise de tête à installer, c’est esthétique, c’est pratique avec les trucs proprio, ça lui fait gagner du temps. (?)
    Perso si je dois installer un os libre pour quelqu’un sans me prendre la tête ce serait soit ma Emmabuntus préféré, soit une des saveurs officiels d’ubuntu.
    Mint n’est pas un mauvais projet en soi, mais y’a un manque de sérieux et des fois on se demande où ils vont en fait.
    Mint des fois me fait penser à ElementaryOS, et à ZorinOS (bien que le dernier je ne peux pas le voir en peinture).

      1. Oh et un argument de + anti linuxmint, leur site est rempli de publicités;
        Contrairement à des distributions + sérieuses comme Debian ou Mageia (sûrement d’autres encore) où je n’ai jamais vu de pub sur leurs sites.

        C’est l’article sur ublockorigin de Adrien D. sur linuxtricks : http://www.linuxtricks.fr/news/10-logiciels-libres/153-bloquer-les-pubs-avec-ublock-origin-et-desactiver-les-avertissements/ qui me l’a rappelé, surtout avec le lien qu’il donne vers la vidéo de Fred Bezies qui parle aussi des pubs et fait des tests sur différents sites dont celui de la mint.

  2. Personnellement, mon poste principal restera en Debian. Autant je reconnais volontiers à Ubuntu et Mint de démocratiser actuellement GNU/Linux auprès du grand public avec succès, autant mes besoins en partitions cryptées et autres outils de sécurité font que seul un projet 100% libre me donne la garantie d’une vraie neutralité.

    D’autre part j’ai un peu l’impression que vous semblez ignorer pas mal de faits historiques dans votre article. Remontons les pendules de 6 ans. En 2010, avant l’arrivée de la 11.04, Gnome2 était l’environnement par défaut, et je disais à qui voulait l’entendre que Canonical avait de l’or dans ses mains… Arrive la 11.04 : et là patatra : Marc S. nous impose soudainement un environnement tactile dont 50% minimum des usagers n’en ont rien à foutre. En outre, les premières version d’Unity sont buggées de partout, et pour l’image d’un GNU/Linux populaire, ça la fout très mal… Heureusement, l’équipe Mint va rapidement avoir le coup de génie de reprendre le code source de Gnome2, de le transposer en Mate, et de le faire évoluer jusqu’à aujourd’hui, avec la compatibilité désormais assurée des applications Gtk3. Et quand je vois le dernier gthumb, je ne peux que souligner une réussite complète en ergonomie, au crédit des développeurs concernés. Idem pour les autres applications en gtk3 : enfin on a droit aux interfaces simplifiées que les gens attendent, mais sans tomber dans la débilité mentale à la windows.

    Maintenant je prends toutes les entreprises qui ont des postes de travail GNU/Linux dans mon réseau : le constat est sans appel : Mate est PARTOUT ! Plus modulaire, plus léger pour les vieilles configurations, il fait un véritable tabac : les opérateurs passent de windows à Mate sans aucun problème – et tous les administrateurs font ce même constat ! C’est le seul environnement évident à prendre en main, avec ses trois menus écrits en toute lettres, lesquels rassurent immédiatement les gens au premier contact ! C’est facile, c’est évident, c’est efficace, comme l’était Gnome2 en 2011…

    Bref, je suis malheureusement obligé de faire ce petit constat désagréable, mais Canonical nous a bien fait perdre 5 ans avec ses conneries… Et si la Mint cartonne autant sur distrowatch, il est clair que Mate y est pour beaucoup. Le retour donc de Mate dans les dépôts officiels de la Ubuntu signe tout simplement l’échec d’Unity – il faut arrêter la langue de bois. Et j’ouvre maintenant les paris : combien de temps faudra t’il à Ubuntu et Debian pour faire de Mate leur environnement par défaut ?

    En conclusion, je dirais enfin que les gens n’en ont rien à foutre du nom de la distribution : ils veulent quelque chose qui marche, et qui ne les emmerde pas. On ne gagnera pas contre les GAFAM en nourrissant les trolls de forum, payés ou non pour dénigrer le libre. On gagnera en faisant des logiciels meilleurs, plus intelligents, plus ergonomiques, plus utiles, et plus interopérables.

    Quand aux usagers trop cons pour comprendre que s’ils devaient payer leurs logiciels libres au prix du marché, il en serait à plusieurs milliers d’euros bien comptés, ça ne sert à rien de perdre son temps avec des imbéciles.

    1. Bonjour La souris verte;
      Ton pseudo ne m’est pas inconnu mais je sais pas ou je l’ai vu;)
      merci pour ton commentaire, je ne pîge pas tout mais je suppose que tu es sous debian mate?
      Je sais pas si j’ai critiqué mate, je pense que non, je critique les mises a jour de mint et sa sécurité qui est du coup bien atteinte avec des failles qui sont déjà corrigé depuis des lustres sur debian et ubuntu.

      Après pour le bureau, je suis kdeiste, mais si je dois partir sur du gtk, ça sera du xfce car mate ça passe pas. Je le trouve bien moins personnalisable et vivace que l’autre, j’ai un vieux 586 qui ne peut faire tourner correctement mate alors que xfce roule parfaitement sans lourdeur….
      Pour le reste c’est un choix, moi je suis plus kde3, et je me coltine kde4 que j’aime sans plus. Le kf5 a l’air de ce que j’ai pu voir sur une openSUSE, correcte.

      Perso, unity je le trouve réussi, il est moderne, rapide, élégant, propre et fonctionnel, ça doit etre utilisable puisque quelques 70000 postes de la gendarmerie sont passé a Ubuntu et unity, on en vois du reste pleins dans les docs sur tnt.

      Pour ce qui est du reste de ton commentaire je plussoie même si je trouve que c’est utile de parler de ce qu’il ne va pas dans le monde du libre, une distribution qui se moque ouvertement de ses utilisateurs en leur faisant croire que les mises a jour du système tiennent leurs pc en sécurité c’est une honte.

    2. Juste une remarque sur Unity : Contrairement a ce que l’on pense Unity n’as pas freiné la progression de GNU/Linux via Ubuntu.

      Le gros problème de ces nouvelles interfaces est qu’elles consomment 400Mo de plus que les autres OK.

      Les retours que j’ai de gros débutant qui ont passé plusieurs années sur Windows ( et achètent un PC linux) est que le menu unity est plus simple et plus rapide pour trouver ce qu’ils veulent faire.

      J’aime aussi beaucoup Mate, mais une fois habitué à la simplicité d’Unity, on as l’impression de revenir beaucoup en arrière et de perdre du temps au final.

  3. Mate n’a pas été fait par Mint, voir ce commentaire de Fred bezies : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=14848#comment-29764
    Même si cela n’enlève pas qu’ils y ont pas mal participé.
    On va pas relancer un débat sur Distrowatch, c’est pas vraiment un bon indicateur de popularité de distro, comptabiliser des clics ça indique quoi, qu’on se renseigne sur tel ou tel os, pas forcément qu’on le teste en live ou en virtualisation, ni qu’on l’installe. Et sur distrowatch c’est très variable.
    Ubuntu n’aura pas par défaut Mate comme environnement vu que le but de Canonical c’est la convergence, et vu en + qu’ils ont déjà une saveur officiel Ubuntu Mate.

    1. Coucou, oui je sais que c’est pas mint qui a fait mate, par contre si ma mémoire ne me joue pas des tours, c’est bien mint qui a aidé a trouver les moyens, c’est a dire serveur, et proposa d’aider le gars qui était seul au début….
      Pour ce qui est de distrowatch, ça aussi je le sais, le soucis c’est qu’il n’ a rien d’autre qui comptabilise le succès de telle ou telle distribution… De plus généralement, les distributions qui qui sont dans le top dix ont généralement leurs couvertures dans les magazines linuxiens…
      Pour Ubuntu, le bureau par defaut est unity, avec de plus en plus de qt.
      Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *