openSUSE Leap sur le fixe et Ubuntu sur le portable

Actuellement, je suis dans une nouvelle phase de changement, puisque je ne peux le faire sur le blog en changeant WordPress par SPIP pour cause de devoir passer les billets d’un moteur a l’autre de façon manuelle, et surtout de ne pas avoir trouvé une façon pour garder mes images sur le serveur multimédia prévu et non stocké sur le site, chose que SPIP fait, peut être un retour sur Dotclear bien plus facile a effectuer; je me lance dans le changement de distributions pour mes différents pc.

Je commence avec le portable de madame, celui qui nous accompagne actuellement en vacance, qui est sous debian ou plutôt était sous debian. J’ai commencé par le passer sous openSUSE tumbleweed, la version rolling d’openSUSE, en version gnome 3.22 et KDE plasma 5.7, je la trouve top et surtout pour une rolling, elle est tranquille. Kde plasma prend très peu de ressources et il est très fiable des qu’on retire les effets de bureau. Mais sur ce pc c’est un peu longuet, Dolphin n’a jamais été des plus rapides mais mettre plus de deux secondes pour apparaître… Des qu’on clique sur une image, le visualiseur d’image apparaît mais faut encore attendre… Bref, ce pc n’aime pas kde, pourtant avec ses deux cœurs et ses 4go de ram il est pas si mauvais.

Je suis alors passé a gnome3.22, punaise gnome a enfin compris l’une des deux reproches que je faisais du moins sur son gestionnaire de fichiers, le renommage de fichiers multiples de nautilus m’a toujours fait gueuler et la c’est encore plus complet que le renommage par défaut de dolphin, bien sur on a krename mais ce dernier n’est pas des plus simple et pratique.

L’autre défaut qui persiste, c’est les aperçus sur les dossiers inexistant chez gnome alors que xp le faisait et que kde le fait depuis sa version 4. Bref, on en est pas a parler de mes griefs sur gnome mais de ma découverte de ce bureau dans cette version. Faut savoir que par défaut la debian jessie qui était sur ce portable était avec gnome 3.14 alors quel bond que de passer directement a la 3.22!!! Malheureusement, je ne trouve pas que le menu application de gnome soit des plus vivace, déjà sur ce portable il met pas mal de temps a afficher les icônes des applications ou du moins on attend pas loin de 6secondes pour voir cette liste apparaître puis après encore deux secondes pour voir les icônes, bon j’admet que c’est pour le premier lancement car les autres sont bien plus rapide mais pas assez si je compare avec unity et je préfère le menu de celui ci. Et puis les barres des titres des fenêtres sont trop grosse par défaut et donc me piquent beaucoup de place en hauteur, sur le portable c’est important.

J’aimais quand même pas mal ce que j’avais, stable et très a jour avec un bureau pratique sur le concept nouveau de bureau, un truc que j’adore chez gnome c’est la gestion des bureaux virtuels, c’est juste une tuerie, alors si on ajoute a ça des applications sympathiques comme gnome-writer, gnome-boxes, gnome-disk et d’autres, on a vraiment un truc jolie, stable, bien propre et fonctionnel! Bref, madame et venu et hop, elle me balance un:

je préférais le truc d’avant, le ubuntu, je le trouve plus simple, rapide et fonctionnel…

Le pire c’est qu’elle a raison, je le sais, la ubuntu avec son unity est bien plus rapide et pratique sur ce portable en tout cas pour moi, et a priori aussi pour elle, que le gnome. Donc me voila parti a charger ubuntu avec une connexion un peu pitoyable, en même temps je suis en pleine campagne entouré par les forets de Balleroy en Normandie. La galette met bien une après midi pour être chargé a peu prés ce que la opensuse m’a pris de temps pour la charger, heureusement qu’il me reste une clé USB pour accélérer l’installation, ce qui m’évite de graver l’ISO. Ubuntu 16.04 s’installe, bon dessus j’ai rien a dire, l’installateur n’a pas bouger depuis un lustre et puis a quoi bon qu’il change vu qu’il fait le taff sans prise de tête. une fois démarré, on est en face d’un thème qu’on connaît bien, du moins il a peu changé, mais reste agréable pour moi puisqu’il est dans les tons de couleurs que j’aime. Contrairement a openSUSE, je ne me prend pas la tête pour la partie codecs et multimédia, un paquet plus tard, mon ubuntu est capable de tout lire, bon le caméléon n’était pas plus chiant puisqu’il suffit d’aller sur un site officiel pour trouver le one’click qui fait tout a notre place c’est a dire quand même, activation des dépôts externes et non officiels de packman et un autre puis de l’installation des paquets! Sous ubuntu ça reste des paquets qui sont dans les dépôts officiels. Je constate très vite que tout est bien plus rapide que sous gnome-shell ou kde, même plus vivace que debian gnome!

J’ai pas grand chose a dire, unity est toujours dans sa version7 et on attend la 8 avec impatience, on connaît bien ce bureau et rien de nouveau dans cette 16.04 qu’il n’y avait pas avant. Rien, j’y vais un peu fort, il y a les paquets Snap mais a mon niveau, je ne vois pas grand chose ou du moins je ne vois pas ça d’un bon œil! En faite de façon simple et grossièrement caricaturé, après avoir encensé les paquets et les dépôts des distributions par rapport a l’installation des programmes sous Windows, on fait marche arrière et on mise sur le système de Windows pour installer des paquets sous linux! Donc les snap sont des logiciels avec leurs dépendances, ma question c’est comment ça se passe si une libs a besoin d’être mis a jour dans ce snap? Qui va se charger de le faire?

Donc ça c’était pour le portable, maintenant on va parler de ce qui va se passer dans les semaines a venir, en faite j’attends mon retour de mes vacances bien mérité et je me lancerais dans le remplacement de ma debian par une opensuse leap, on commencera par retourner sur de la 42.1 puis dans un gros mois et demi on fera la migration vers une 42.2. En faite je pourrais même y mettre une tumbleweed mais une rolling avec mon emplois du temps, je ne sais pas si j’aurais assez de temps pour réparer car oui c’est ça une rolling, parfois on répare ce que casse une mise a jour!

Alors, je sais ce que vous vous dites, je sais aussi ce que je dis depuis de longues années, notamment debian et son coté stable rassurant qui permet de faire autre chose que de la maintenance de pc… Mais openSUSE n’est par archlinux, c’est pas une rolling qui met a jour tout azimute, non, elle prend son temps, c’est propre et elle ne s’interdit pas de livrer en retard sa prochaine version pour justement inclure un kde LTS gage de stabilité et de prise en charge. Je pense notamment que openSUSE sera bientôt ou dans un futur assez proche LA distribution a la mode, surtout avec cette nouvelle méthode pour faire leur version stable appelé leap, qui mélange habilement stabilité avec leurs ajouts venant de la version professionnel SLES et de modernité avec des parties venant de Tumbleweed, ce qui donne a la fin une des meilleurs distributions que j’ai eu le plaisir d’avoir entre les mains.

J’en ai eu des distributions mais très peu ou trop peu m’ont réellement donné cette sensation du Graal, encore moins sur le long terme. Par exemple, avec Debian, chose que je ne dis jamais, il y a eu de grandes versions, en tout cas pour moi, comme Etch, Lenny, Squeeze et Jessie qui est la meilleur, mais aussi des versions catastrophiques comme Wheezy que j’ai simplement remplacé par une ubuntu 12.04 puis une 14.04 en attendant la Jessie… Sinon, il y a eu des distributions qui ne m’ont pas convaincu comme la arch, marrante au début mais dont les mises a jour sont chiante et risqué, openmandriva, juste un truc a éviter vu la stabilité de l’engin que j’ai eu, certaine opensuse qui m’ont rendu certaine gastro moins chiante comme la 10 qui a été une déception par rapport a la 9.3, aussi mandriva avec sa 2011, ubuntu et sa 6.06 ou les versions non LTS comme la 12.10, 13.10 ect…

J’ai eu aussi et heureusement des coups de cœur comme la suse9.3, les mandriva de la 2006 a la 2010, mageia même si ce fut très bref avec sa version 5 (mais comme je le dis ce fut bref), opensuse avec des 13.2, 12.3 et surtout la leap et tumbleweed… J’ai eu aussi des distributions petites par la taille mais grandes pour la générosité de leurs développeurs comme NuTyX et son mainteneur Tnut (je pense a toi Tnut même si je ne suis pas des plus présent sur ton site), la 0linux qui n’a plus l’air d’être de la partie malgré un Fatalerror et un Appzer0 des plus sympa, et comment ne pas parler de l’équipe la plus sympa qui m’a été donné de rencontrer, je parle bien sur de Frugalware et de ses devs comme Baste, Pingax, Nekrodes, Pacmiam et bien d’autres! Sans oublier la petite dernière découverte, la Handylinux!

Pour ce qui est du passage de debian vers une leap, cela ne va pas être long, téléchargement et installation va me prendre 30minutes a tout casser, réglages un peu moins de cinq minutes. J’ajoute quand même que je vais devoir ajouter au moins trois dépôts, deux officiels géré par opensuse et un externe pour les codecs et le multimédia. Mais bon, ce n’est pas pour aujourd’hui et je ferais un billet parlant de ce passage a l’acte!

 

5 réponses sur “openSUSE Leap sur le fixe et Ubuntu sur le portable”

  1. Salut,
    Magnifique distrib que la Opensuse Leap.Yast est très complet mais pour moi ne me sert à pas grand chose car j’ai l’habitude de configurer mes fichiers avec le termin.
    Je la recommande à 100% à quelqu’un qui veut quelque chose de complet ou un kde au top.Les dépôts sont pas si compliqué à configurer.
    Ce qui est top dans cette distrib c’est que tu peu sélectionner tes logiciels à l’installation (surtout si tu veux dégrossir l’install).
    J’y reviendrai peut-être d’ailleurs car c’est vraiment une bonne distribution.
    Mageia espérons quand même qu’elle va survivre…mais celui qui va sur Mageia et ensuite sur Opensuse risque bien de basculer sur cette dernière…
    Pour le reste … Un retour à Debian dans moins de 3 mois? Lol

    1. Coucou Auré,
      C’est vrai que yast est un super outils bien complet, mais d’un autre coté j’aime bien le faire avec les fichiers, c’est souvent plus rapide;)
      Pour mageia oui c’est une bonne distribution qui n’a pas les moyens de ses ambitions, dommage elle commence a couler dans le classement de distrowatch meme si celui ci ne veut rien dire…

      Le retour sous debian sera peut etre meme plus rapide;p
      Amicalement

  2. Je suis toujours surpris qu’on privilégie Opensuse Leap à la version Tumbleweed !
    La Rolling-Release fonctionne à merveille avec toutes les dernières versions d’environnement de bureau et des applications, ce qui en fait (si on exclue Arch et encore il y aurait beaucoup à dire…) LA distribution la plus à jour que l’on puisse trouver dans le petit monde de Linux.
    Je l’utilise depuis qu’elle existe, sans le moindre soucis.
    Et au pire, si je devais être confronté à une mise à jour foireuse (ce qui n’est jamais arrivé), j’ai toujours l’excellent ‘Timeshift » comme roue de secours, qui me remettrait la distribution dans son strict état d’origine, après avoir fait cette mise à jour.
    A mon avis, Opensuse Tumbleweed est actuellement LA meilleure distribution en Rolling.

    1. Bonjour Maumar,
      En faite va falloir que je regarde de plus prés, ce qui me bloque un peu sur tumbleweed, je dois bien l’avouer ce sont les depots, je suis pas sur d’avoir toujours un truc cohérent et j’ai assez eu d’emmerde avec l’archlinux. Mais bon va falloir regarder de plus pres, voir ce qui me convient le plus, je ne retire pas l’idée de mettre tumbleweed, mais j’admet volontier que a la base, je voulais sur mon fixe la leap et sur le portable la tumbleweed, puisque sur le portable j’ai moins de besoin au niveau des logiciels et surtout j’ai pas forcement besoin d’un truc fiable a 2000%.
      Merci de ton passage, ton experience est bonne a partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *