Ce que j’aime avec openSUSE

SUSE et moi, c’est une histoire qui commença vers fin 2005, donc il y a bientôt 11 ans avec une SUSE9.3pro. Ce n’était pas du au hasard, je m’étais renseigné sur les Linux supporté commercialement, car oui, me retrouver avec un truc totalement gratuit me faisait encore peur et je ne comprenais pas que ce qui est gratuit puisse être aussi puissant ou plus que le commercial… Et puis dans mon entourage on me l’avait conseillé (avec Mandriva), pour sa stabilité, sa francisation, son kde a la pointe et intégré…

Il y a eu tout un tas de versions entre temps, toutes de qualité mais je n’avais jamais retrouvé celle de la 9.3. Enfin la leap est arrivé en 2015 c’est a dire 10 ans après et fut celle qui me rappela la finition et la qualité de ma première. Bon il y a eu quand même des couacs, c’est normale, avec un bureau non stabilisé ou du moins en pleins développement on pouvais si attendre et c’est là où je voulais en venir.

Avec SUSE puis surtout openSUSE, il fut facile d’obtenir la dernière version de kde, après l’activation de dépôts officiels de la distribution de kde. Ce fut le cas sur ma 9.3 ou j’étais passé de mémoire d’un kde 3.4.x a un 3.5 mais cela a été encore plus vrai avec les suivantes, que l’on pouvaient faire migrer sur les dernières versions de kde. Par exemple la leap était a l’origine avec un plasma 5.4.2 leap1et en suivant les mises a jour sans les dépôts de kde ajouter on passe a un plasma 5.5.5leap2, que l’on pourrait passer en 5.7.4 en les activant, voir bientôt en 5.8.

C’est cela que j’aime avec cette distribution, c’est de pouvoir choisir grâce a des dépôts activables, ce qu’on veut avoir dans leurs dernières versions comme le dernier bureau a la mode, ou le dernier libre-office ou même un kernel, il y a de tout, des dépôts de jeux (games), d’émulateurs (emulators), bref de tout… Alors certains qui n’ont pas trop compris l’intérêt ou simplement qui ne sont pas habitué qu’une distribution a sortie stable (release) puisse être évolutif et disent que la gestion des dépôts sous openSUSE est bordélique, je dis que non, c’est selon le choix,

  • soit on garde les dépôts par défaut, c’est a dire OSS, non-OSS, update (pour OSS) et update non-OSS et on rajoute simplement un dépôt pour le multimédia (packman), ce qui se faisait sous Mandriva avec son PLF ou ce qui se fait toujours sous Fedora avec son RPMfusion, et la on ne bouge pas des masses c’est a dire, on garde une distribution classique avec un bureau qui évolue pas ou peu par exemple un gnome en 3.16.4 sur la leap42.1 et quelques applications qui suivront les dernières versions (MozillaFirefox suivra ses versions officiels)
  • soit on active certains dépôts par exemple kde-plasma qui permettra d’avoir un bureau en 5.7.94 et bientôt en 5.8 ( c’est quand même testé et surtout c’est un peu modifié par SUSE pour bien s’intégrer dans la distribution a part si on prend le méta-paquet « vanilla »)…

Dans mon cas, j’utilise que ça soit sous leap ou tumbleweed, les mêmes dépôts, packman pour le multimédia, emulators qui me permet d’avoir pas mal d’émulateurs de console (que j’ai encore ou qui ne fonctionnent plus) et games.

C’est un concept plutôt intéressant et diffèrent des autres distributions, avec openSUSE c’est l’utilisateur qui décide de ce qu’il veut avoir et dans quelle fraîcheur. En faite c’est encore plus important que ça, c’est simplement très rare qu’une distribution écoute et fasse ce que demandent exactement ses utilisateurs, les dépôts, la distribution en continue (tumbleweed) ou celle classique en release (leap) sont bien la marque de l’écoute apporter a ses utilisateurs. En effet, une partie demande de la stabilité tandis que l’autre les dernières versions, les dépôts jusqu’à présent permettaient de satisfaire a moitié le second type d’utilisateur au prix d’une gestion un peu difficile du au nombre de dépôts possible. Pour faciliter la vie, surtout pour satisfaire au mieux, il fut décidé de faire de la tumbleweed une rolling release la plus stable, sûre, vérifié et facile d’utilisation.

Voila c’est tout ça que j’aime chez openSUSE, la ou certaines distributions nous disent clairement qu’on est des rats de labo pour tester leurs joujoux pour leurs futures versions payantes, qui font tout sans demander a leurs utilisateurs (a part des trucs sans importance), openSUSE de son coté fait tout pour faire plaisir, une version très stable avec une base identique a la version commercial SLE avec des paquets venant de la communauté pour faire Leap et une rolling release nommé tumbleweed pour être a la pointe…

Dans mon cas, je sais que plasma 5.8 étant sortie mardi 4, je vais l’avoir prochainement sur ma leap 42.1 (dépôts kde et kde:extra activé) et surtout dans ma Tumbleweed qui, je pense, d’ici la fin de semaine me feras une mise a jour.

J’espère que maintenant grâce a ce court billet vous visualisez mieux le concept de dépôts de cette distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *