Mes parents sous openSUSE : semaine 1

Dans le dernier billet, je parlais de mes parents, du changement un peu brusque de Debian kde4 vers openSUSE Plasma5 et j’avais donné le ressenti au bout de la première journée. Comme vous le savez, 24h est une période trop courte pour donner un ressenti, on ne s’aperçoit pas tout de suite des soucis, des manques et j’étais donc revenu une bonne semaine après pour voir ce qui se passait, en même temps ce n’est pas très gênant, tout d’abord ce sont mes parents et je mange très fréquemment le midi avec eux après ou avant le taf (cela dépend de mon roulement de semaine).

Au bout de la journée, mon père avait noté des différences ou petites lacunes, notamment:

  • Tout d’abord le démarrage de la machine bien plus longue qui est du au lancement de Plasma5, peu importe la distribution qu’on utilise, ce bureau est long a lancer, même plus long que Gnome3… Bon c’est pas trop grave car mon père est comme moi, il lance une fois son PC dans la journée (de mon coté c’est une fois par semaine), il se lève, lance la machine (auto login) et va prendre son café du matin… Donc pas trop grave, juste a penser de ne pas installer plasma5 sur le portable (on verra du XFCE ou gnome ou sinon on retournera sur du Ubuntu Unity)!
  • Une traduction loin d’être a 100% française, ça se corrige a force de mise a jour.
  • Un changement dans la manière d’éteindre son PC.

Pour le 1er je n’ai pas grand chose a proposer, changer de bureau simplement puisque c’est dû a Plasma5 et cela peu importe la distribution (testé sur Debian Sid, Mageia 6 Sta2, Archlinux, Fedora, Sabayon…), j’ai donc proposé de mettre un Xfce, il le testa et bien que plus rapide dans tout même le lancement du gestionnaire de fichier qui est instantané ou le démarrage de la session qui est, elle aussi quasi instantané, n’en a pas voulu, me disant qu’il n’est pas a 5 secondes prés.

Pour la traduction, c’est très simple puisque cela s’arrange a chaque nouvelle mise a jour de Plasma5. Je pourrais accélérer la chose en lui activant les dépôts de /kde, /kde-extra, /kde-application d’openSUSE mais je préfère rester dans la configuration la plus proche voulu par SUSE. Je pourrais aussi activer les mises a jour non testé mais dans une optique de solidité et de stabilité, je préfère encore une fois rester avec ce qui a par défaut et attendre un peu.

Pour le troisième soucis, c’est une question d’habitude, oui KDE a changé sa manière d’éteindre, oui il y a une répétition de l’environnement qui demande une confirmation, bref, je lui ai montré et c’est résolu.

Ce qui change au bout de la semaine d’essai c’est qu’ils se sont aperçus et ça je ne pouvais pas le prévoir,  que les jeux KDE n’avaient plus ni leurs configurations, ni les thèmes, ni leurs sauvegardes. En faite de kde4 a plasma5, il y a un changement de dossier, surtout dû je pense au changement de distribution (Debian vers openSUSE), donc j’ai simplement mis des liens vers les anciens dossiers (/kde4 de mémoire sur Debian vers /kde  pour openSUSE) et c’est réglé, notamment ils ont retrouvé les images sauvegardés de leurs puzzles dans Palapeli.

Il y a aussi un soucis de droits sur certaines photos prissent avec leur appareil photo, je ne sais pas trop pourquoi, peut être un groupe différent, va falloir que je regarde de plus prés.

Sinon a part la lenteur de Plasma 5 a se lancer, on ne note pas de différence par rapport a Debian, pas plus lourde, pas plus lente, au contraire le bureau a gagné en légèreté, il donne une sensation d’être plus rapide pour lancer les applications, il prend aussi moins de ressources (RAM et processeur).

Le bilan au bout d’une semaine est plutôt positif.

Une pensée sur “Mes parents sous openSUSE : semaine 1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *