Comme je le disais dans le billet Ghostwriter accepté dans Debian Sid:

je pense que les prochaines versions seront acceptées plus rapidement, enfin je pense au vu que ce premier paquet était un ajout d’un nouveau paquet non présent dans l’archive Debian, et que ceux qui suivront seront juste des updates de versions.

C’est avéré être vrai, hier (27/12) je postais le rapport de bug 917404 pour fermer le Bug#917243 qui était en sommes une demande pour sponsoriser mon paquets dans Sid, ça donnait ça:

Package: sponsorship-requests Severity: normal

Dear mentors,

I am looking for a sponsor for my package “ghostwriter”

  • Package name : ghostwriter Version : 1.7.4-1 Upstream Author : wereturtle xxxxxxxxx@xxxxx
  • URL : https://wereturtle.github.io/ghostwriter/
  • License : GPL-3.0+ Section : editors

This fix version of bug # 917243 has been added as follows: cmark, discount, pandoc, wkhtmltopdf in debian / control. I took the opportunity to upgrade the version from 1.7.3 to 1.7.4.

It builds those binary packages:

ghostwriter - Distraction-free, themeable Markdown editor

To access further information about this package, please visit the following URL:

https://mentors.debian.net/package/ghostwriter

Alternatively, one can download the package with dget using this command:

dget -x https://mentors.debian.net/debian/pool/main/g/ghostwriter/ghostwriter_1.7.4-1.dsc

More information about ghostwriter can be obtained from https://wereturtle.github.io/ghostwriter/.

Changes since the last upload:

ghostwriter (1.7.4-1) unstable; urgency=medium

  • New upstream release
  • debian/control: add suggestions cmark, discount, pandoc, wkhtmltopdf. (Closes: #917243)
  • removal spelling.patch

– Sebastien CHAVAUX xxxxxxx@xxx Tue, 25 Dec 2018 19:46:52 +0100

Regards, Sebastien CHAVAUX

Et ce matin, moins de 24 heures après ce rapport, j’ai eu la confirmation qu’il quittait Mentors pour unstable. Au final, je pense que je vais faire une sorte de documentation pour participer à Debian, c’est bien expliqué mais en faite c’est un peu fouillis, rangé dans diverses documentations, sur diverses adresses, rien de très simple surtout qu’il y a beaucoup à encaisser d’un coup, de mémoire ça donne:

  • se faire sa clef GPG,
  • installer les outils devscripts,
  • configurer les outils (faire en sorte que les outils devscripts utilise bien notre clef et notre bonne adresse/nom),
  • installer pbuilder et le configurer (pour le moment je n’ai fais qu’un truc simpliste mais Dylan qui est Développeur Debian, va me donner des conseil, merci à lui :-) ),
  • installer dput ou dupload et le configurer pour envoyer sur Debian Mentors,
  • se faire un compte sur Debian Mentors avec notre clef GPG,
  • installer debarchiver ou mini-dinstall ou apt-ftparchive ou encore debpool, n’ayant pas trouver encore celui qui me fallait, c’est-à-dire le plus simple d’utilisation et le plus automatiser,
  • s’abonner aux listes Mentors et bugs (à d’autre selon nos besoins),
  • faire une demande de bug pour proposer un nouveau paquet non présent dans l’archive Debian, proposer de le faire soi-même,
  • faire le paquet avec pbuilder ou debuild,
  • l’envoyer à Mentors via dput,
  • faire un rapport de bugs classique, mais pour présenter son paquet et demander un sponsor, un modèle est disponible sur Mentors (voir plus haut mon rapport de bug),
  • attendre…

Attendre peut être très long, dans mon cas, ce fut deux mois une fois accepté dans la liste d’attente de Sid, la seconde fois fut ultra rapide seulement quelques heures.

Il y a quelque chose qu’on entend souvent sur les gars de la communauté Debian, c’est que ce sont des barbus peu accueillant, je dois bien dire que chaque fois que j’ai eu un soucis, j’ai trouvé de l’aide et cela depuis 11 ans maintenant, que chaque rapport de bugs trouva une réponse ou un thx (=merci), que chaque fois où j’ai envoyé un mail j’ai eu une réponse comme Dylan Aïssi qui m’a bien aidé en me donnant des conseilles et qui compte encore m’aider (je le remercie chaleureusement) ou Raphael Hertzog donc des personnes qui sont à l’écoute et accessibles. Je ne l’ai pas toujours dit, ni même pensé puisque pas si loin que ça je parlais d’Olympe Debian car de l’extérieur c’est ce qui peut se faire sentir, je suis content aujourd’hui de le dire et de rétablir une vérité!

Ce que je ne comprenais pas, c’est que ça reste un labyrinthe compliqué vu de l’extérieur, surtout si on compare avec openSUSE et son OBS qui automatise vraiment tout de A à Z, mais les deux sont des projets intéressants, qui fonctionnent différemment et avec leurs qualités et leurs défauts.

J’espère vraiment pouvoir contribuer de façon plus sérieuse à ces deux projets!