La longue descente de Mageia.

La longue descente de Mageia.

Je vous parle d’un temps Que les moins de vingt ans Ne peuvent pas connaître

C’est avec les parole de “la Bohême” que j’ai envie de commencer ce billet parlant, encore une fois de la longue descente de Mageia, que ça soit dans “le” classement de distrowatch ou dans les discussions des anciens. Il y a sur le forum de MLO, un post sur la place de Mageia dans le classement de distrowatch, a cette époque elle était a la deuxième place, c’était en 2012… Depuis elle n’a fait que chuter pour atteindre une pathétique 15eme place… screenshot\_20161109\_201515{.aligncenter .size-medium .wp-image-809 width=“166” height=“300”}

J’ai parlé en bien et en mal de cette distribution, j’avais a l’époque déjà dit sur ce même post ceci:

Je suis pas sur que mageia ne finisse pas au delà de la 10 eme place. Pourquoi, c’est simple, deja les debian et compagnie (ubuntu et mint) sont des valeur sur, stable et a long support, ensuite fedora et opensuse, arch et manjaro sont des valeurs sur et qui bougent beaucoup. Toutes les distributions cités ont une certaine communication, chose que mageia n’a pas. Par exemple, debian a compris que pour parler d’elle sans sortir de veritable version, fallait parler des version intermédiaires(les fameuses 8.1, 8.2, 8.3…) ceux qui font des mises a jour continue sont au même niveau que ceux qui installent avec la dernière 8.X mais c’est de la communication, chose que mageia comme mandriva ont du mal. Ensuite, il y a le statuts de mageia, elle a le cul entre deux chaise, elle a une version par ans mais pas de support long terme, des que la nouvelle version sort faut passer dans le mois qui suit a cette version car la précédente ne sera plus maintenu… Donc ceux qui veulent du récent se tournent vers fedora, arch, opensuse car plus recent que mageia, et ceux qui veulent du support long terme, se tournent vers ubuntu, mint, debian centos… Mais pas vers mageia qui oblige a mettre a jour très rapidement…

Le plus important ce n’est pas trop la place qu’elle obtient car ce classement ne veut trop rien dire mais c’est le pourquoi elle en est là, elle n’apporte rien de ce que les plus populaires n’ont déjà. Je m’explique, comme dit dans la citation, cette distribution veut être une grosse sans en avoir la capacité, elle n’a ni l’équipe ni la communauté et encore moins le courage de dire stop a certaines demandes comme avoir 50 environnements de bureau alors que 2 ou 3 sont vraiment utilisé… Ce que j’avais trouvé courageux de la part de Mandriva dans sa dernière version, la 2011, c’était le fait que celle-ci avait prit le partis de ne mettre qu’un seul environnement de bureau, en l’occurrence KDE. Alors je ne dis pas qu’il faut jeter les autres bureaux mais de là a garder KDE, XFCE, Mate, Cinnamon, Gnome et les autres, il y a une différence. Alors oui, la mageia va remonter dans le classement une fois que sa version 6 va sortir, mais pour combien de temps? Cette distribution me fait penser a Debian, aussi bien dans ses bons cotés que dans ses lacunes… En tout cas pour moi c’est sur, je n’irais pas dessus.