Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2017

Bien choisir sa distribution GNU/Linux en 2017

J’avais fait en 2016, une liste de distributions qu’on peut utiliser sans soucis, j’avais même fait trois billets:

Je voudrais bien vous dire qu’il n’y a pas de changements, c’est vrai quelque part, je reste sur mon top 5 à deux choses près:

  1. Debian
  2. Ubuntu
  3. openSUSE
  4. NuTyX
  5. Mageia

Vous avez bien vu, je remet Mageia dans mon top 5 après avoir craché dessus, la raison est simple, la version 6 qui tarde a venir est juste magnifique et a très peu de mauvais points. Et puis surtout je met une distribution à petite communauté dans ce même classement. Je continuerais en rajoutant 4 autres distributions:

Alors, je vais peut être passé le cas Debian, tout le monde sait a quel point j’idolâtre cette distribution. Et puis non, allons-y pour Debian et le pourquoi de la mettre en tête. Debian est la distribution universel, elle est en 3 saveurs chacune destinés a un layout d’utilisateur. C’est celle qui a la plus grosse communauté, le plus gros nombre de développeurs, le plus grand nombre de paquets sources… Et surtout une charte qui met en avant ses utilisateurs! C’est une distribution pas franchement difficile, juste le matériel peut poser des soucis puisque par défaut pas de pilotes non-libre. Ubuntu est une distribution que j’aime particulièrement pour une bonne raison: c’est elle qui a mit en place cette obsession d’avoir une finition visuel et une simplicité d’utilisation. Unity contrairement à ce que certains peuvent penser, n’est pas seulement une manière de faire cavalier seul mais a été une obligation pour que Canonical garde un brin de contrôle et ait son mot a dire dans l’interface graphique, chose qu’elle avait perdu avec Gnome-shell. C’est propre, simple, efficace… OpenSUSE est troisième dans ce top 5, en tout cas pour moi. Elle a de nombreux avantages, Yast dans un premier temps qui permet de tout configurer sans jamais avoir besoin de le faire via des commandes obscures. Des environnements graphiques intégrés à la distribution et avec de bonnes finitions comme KDE. NuTyX est un peu l’exception, c’est une petite communauté qui en est responsable, avec seulement deux développeurs des plus sympathiques. Son gros point fort est dans un seul mot: CARDS, son gestionnaire de paquets ultra rapide que même Pacman de Archlinux peut aller se rhabiller… Mageia est de nouveau dans mon classement, c’est pas un changement de ma part mais plutôt une prise en compte de la prochaine version attendu de cette distribution, du faite qu’elle ne sort pas de version tant que les bugs gênants ou bloquants ne sont pas résolus. Après comme je le dis, je pense vraiment qu’un taillage dans les paquets devraient être fait, mais bon. Elle reste facile d’utilisation et bien plus simple que d’autres distributions conseillés. Frugalware est la distribution qui me tient le plus a cœur ici, cousine éloigné de Archlinux dont elle reprenait seulement le Pacman, basé a ses début sur une Slackware. Elle n’est plus aussi populaire que a sa grande époque 2007-2012, mais elle reste une distribution atypique, rapide, simple a utiliser. Je la cite aussi un peu comme NuTyX pour ses qualités mais son principal défaut étant qu’elle soit maintenu par une petite équipe de passionnés. Fedora est un passage presque obligatoire pour ceux qui aime le RPM, Gnome et les nouvelles technologies. J’admet que c’est pas ma tasse de thé, je suis plus openSUSE mais je la cite quand même pour son engagement envers le libre. Caculate linux est la distribution issue de Gentoo qu’il faut essayer! C’est un pure bonheur, elle est a jour sans être dans l’excès, et privilégie la stabilité. Elle permet de faire ses premiers pas du coté de Gentoo. J’ai eu des déboires avec mais je ne peux affirmer que ça soit dû à la distribution ou a moi. Slitaz est une petite merveille de légèreté, a utiliser sur de vieux PC pour leur redonner vie.