Un petit tour sur Calculate linux, le temps que Debian9 soit officiellement sortie

Debian 9 dite Stretch doit sortir dans moins de dix jours (le 1706) si l’équipe tient ce qui a été dit dans la mailing-list. Dix jours ce n’est rien et je dois dire que celle-ci fonctionne très bien, surtout avec mon bureau du moment c’est à dire Xfce. Fonctionne peut être trop bien car je m’ennuie et c’est pas avec Sid qui est bloqué en attendant son dégèle, que je vais pouvoir avoir des sueurs froides. En même temps, ce n’est pas avec mon Xfce que je vais avoir des peurs puisque celui-ci ne bouge que peu. Une version 4.14 se fait attendre et le soucis c’est comme d’habitude cette version ne sera pas inclus dans Debian ni dans ses backports, ce qui est vraiment dommage de ce point de vue. A part ma fidèle Debian, une distribution me tape dans l’œil, c’est bien sur la Calculate, elle est pour moi l’idéal absolu, c’est a dire une rolling qui ne se jette pas sur la toute fraiche dernière version du logiciel à la mode, pour ça on doit dire merci à sa base Gentoo.

Alors voila le deal, je suis en pré-version 9 de la Debian, mis a jour depuis une Jessie (c’est a dire Debian 8) via APT,tout est calme et peu de chose évolue. Je me pose même la question pourquoi ne pas rester sur Sid une fois le dégèle de Debian. C’est dans ce contexte que je me suis dit, pourquoi ne pas remettre une Calculate le temps que ma chère Debian sorte. Actuellement, je suis de nouveau dans une période Xfce, oui c’est un bureau qui bouge peu ou pas mais au moins il ne se réinvente pas à chaque version! J’aime Plasma 5 mais il ne m’est pas aussi indispensable puisque dans les grandes lignes Xfce fait aussi bien comme la personnalisation voir carrément mieux comme la rapidité d’exécution. Donc je sors le DVD de la Calculate 17 sortie en décembre 2016, je lance le live, je commence l’installation. Un truc qui me fatigue c’est que cette distribution est la seule à nommer mes disques durs Sdf et Sdg au lieu des Sda et Sdb utilisés chez les autres. Le truc c’est qu’elle fait passer mes lecteurs de cartes mémoire avant mes DD.L’installation est rapide et une dizaine de minutes suffissent a l’ensemble pour s’installer, je le dis ici, j’ai pris la CLDX donc avec le bureau Xfce. Il s’en est suivi un reboot et on arrive au dur moment des mises a jour, oui j’aurais pu prendre une image fait mensuellement ce qui m’aurait donné un système plus ou moins a jour et m’aurait diminué les mises à jour à faire, mais je voulais voir surtout comment se passait une grosse update, et le temps exact d’une mise à jour conséquente. Alors voila, il y a 564 mises a jour pour la version Xfce représentant 1323067 KiB, le tout commencé à 19h50 et fini à 22h15, oui 2h25 de mise à jour pour 564 paquets!!! Je vous renvois à mon update de la version8 vers la 9 de Debian fait en moins de deux heures. Donc c’est long, mais encore une fois quand on prend ce layout de distribution on sait à quoi s’attendre donc pas plus étonné que ça. Il me reste plus qu’à installer mes applications habituelles, juste histoire de me retrouver avec un environnement connu et non seulement un bureau en attente de combler le petit laps de temps qui reste à Debian pour sortir sa nouvelle stable.