Je reprendrais bien un peu de XFCE!

Je reprendrais bien un peu de XFCE!

Avant de commencer un long billet -ce qui m’arrive de plus en plus vu que je fais des billets bien plus rarement-, je vais un peu raconter mon histoire. Comme vous le savez maintenant et depuis pas mal de temps, je suis sous Debian, j’ai aussi été longtemps utilisateur de KDE, dans sa version 3 que j’ai adoré, en passant par la détestable version 4 et plus récemment dans sa version 5 dit Plasma 5. Dans l’ensemble le bureau KDE me plaît, j’aime la puissance de ce bureau, sa haute configuration, ses nombreux réglages et personnalisations, ses outils et logiciels de qualités et couvrant tous les possibilités d’utilisation, c’est un chouette bureau, peut-être que pour moi c’est celui qui me va le mieux.

En faite non, je devrais dire plus maintenant, il ne me va plus, il est de plus en plus lourd, les applications et l’interface ont besoin d’être sur des configurations récentes et/ou avec des disques SDD que je n’ai pas, ni l’un ni l’autre. Et puis il y a eu cette version 5, ce renouveau, là où KDE version 4 ne me plaisait pas par sa lourdeur et ses plantage, le Plasma5 m’a réconcilié pendant un temps avec ce bureau, seulement un temps, car non c’est pas possible pour moi d’avoir un bureau qui ne fait pas au moins semblant d’être rapide. Mon soucis est là, je peux supporter beaucoup de chose mais la lenteur pas du tout, au moins essayer de faire semblant, semblant d’être rapide comme le fait mon bureau actuel, GNOME-Shell le mal aimé!

Il est là le soucis sur Linux comme sous tous les autres OS même si moins présent et ressentit sur l’OS du manchot, c’est que les bureaux demandent de plus en plus de ressources et plus ça va, plus mon PC de 10 ans bientôt fait son age et demande son remplacement, ce que je ne compte pas faire, d’abord je suis assez à coté de mes sous, pas dans le sens radin, non je n’ai pas vraiment cette lacune, dans le sens nécessaire, un ouvrier ne gagne pas des mille et des cents, il gagne ce que l’on juge nécessaire de lui donner pour un boulot souvent dégueulasse ou difficile, je dois donc garder le contrôle des billets qui entrent sur mon compte; la seconde raison est encore plus logique, j’ai toujours été un sentimentale, je préfère réparer un truc que le changer, garder un vêtement que de le jeter ou de le donner, là j’écris avec un pull qui a des trous dans les manches et que j’ai depuis plus de dix ans maintenant, j’ai mes pompes favorites, des NIKE AIR Max PSG dont les semelles sont usées et tiennent toujours un peu plus grâce à de la colle que je rajoute de temps en temps, des pompes que je mets comme des chaussons depuis 2 ans après les avoir usées à force de les porter aux pieds pendant quatre ans… Je vous laisse vous faire un peu votre idée, mais en gros j’use jusqu’à l’os ce que j’ai, comme mon Orion (une Ford à malle de 88) que j’ai eu plaisir de garder avec moi jusqu’à ce que ses réparations soient trop chers. Alors et comme je le dis plus tôt, Linux a l’avantage d’être moins demandeur de ressources que les autres OS, je regarde le Windows qui est une horreur dans la catégorie, je regarde en particulier le Windows 10, je suis infligé de voir du matos bien plus récent (un an ou deux) que le miens, souffrir et paraître bien moins rapide que mes PC, alors que ceux-ci sont moins bien pourvues en ressources ou processeurs. Je suis étonné, je devrais dire que je suis toujours autant étonné de voir que l’OS de Windows tienne encore le haut du pavé, que les clients/utilisateurs ne fassent rien pour trouver autre chose. Étonné de voir des machines plus récentes et puissantes que la mienne, être moins vivaces que ma dite machine avec un GNOME.

Donc Plasma5 ne me convient plus, je suis contre un bureau qui demande deux secondes pour faire apparaître le calendrier quand je clique sur l’applet de l’heure, je suis opposé à un bureau qui me fait patienter trois secondes pour faire apparaître Dolphin, un simple gestionnaire de fichiers… Je suis contre simplement quand je vois que chaque programme met plus de temps à s’ouvrir que leurs homologues dans les autres bureaux. Alors oui, KDE a des applications bien plus complet que ses concurrents, mais je m’attarde pas la-dessus, je suis donc partis chez XFCE et depuis peu GNOME. Je trouve GNOME vraiment pas mal, confortable,bien pensé, mais ça a un prix, c’est la personnalisation qui se trouve castré. Je dois aussi dire que trouve GNOME lourd au bout de plusieurs jours, je laisse mon PC ouvert, normalement je l’éteint de temps en temps, une fois dans la semaine, ou au moins une fois toutes les deux semaines, et bien figurez-vous que GNOME devient de plus en plus lourdingue avec le temps, et qu’il me force à fermer la session de temps en temps, généralement au bout de trois ou quatre jours.

Je vais de toute façon, tôt ou tard, devoir quitter GNOME, après avoir penser autrement le bureau, cet environnement pense devoir flinguer la zone de notification qui va disparaître simplement, à moins que ce n’est déjà fait dans sa version 3.26. Chose qui me semble totalement con en plus d’être un retour en arrière de quelques dizaines d’années…

Me voila donc à être de nouveau positivement favorable à l’adoption de XFCE. Je l’ai remis récemment et je suis toujours ébahi quand je vois la rapidité d’exécution de ce bureau, que ce soit son démarrage, le lancement d’application ou encore la rapidité de l’ensemble.