La guerre des modèles de publication de distributions

La guerre des modèles de publication de distributions

Tout part du dernier billet qui parlait de Manjaro et du “je m’en fou du français” DU développeur de Manjaro, Fred a été de son billet, alors soit il a compris que je prenais cette histoire comme excuse pour casser du sucre sur les rollings soit il a voulu relancer les guerres qu’il dénonce mais qu’il aime bien rappeler de temps en temps… Dans son dernier billet, “La guerre des modèles de publication de distributions, le retour ?”, il commence par:

“Mon collègue blogueur Seb95 a décidé – à son corps défendant – de relancer cette éternelle guerre de modèles de publication concernant les distributions GNU/Linux dans le billet”

Ou dans les commentaires:

“Seb95 a selon moi utilisé la Manjaro comme d’un prétexte pour dire : les RR, c’est caca.”

Je ne pense pas avoir essayé de faire une énième guerre puisque je m’en fous totalement de ce que les autres utilisent, je me fous de savoir comment tourne le reste, je me fous de savoir si c’est Systemd ou OpenRC, ou un autre INIT, je connais puisque comme tout un chacun, j’ai eu ma période rolling, en l’occurrence, SID (qui n’en n’est pas vraiment une puisque gèle) puis Frugalware et Arch. Je disais même dernièrement que Calculate linux me semble celle qui m’irait le mieux puisque rolling sans être à la pointe des nouveautés, mais mes habitudes de debianeux tranquille avec sa version stable upgrader tous les deux ans étaient bien trop ancrés. La tranquillité de connaître sa distribution sur les bouts des doigts, de connaître sa manière de fonctionner et de réagir, est une chose bien trop plaisante pour en changer et puis la grande communauté FR est clairement un plus, là ou Calculate manque cruellement comme on peut voir sur le canal IRC FR de la distribution (oui je suis un vieux qui aime bien ce layout de réseau). Le monde Gentoo est clairement autre chose que celle de Debian, la compilation, les mises à jour, même si ce sont des binaires sont bien plus longue et contraignantes que ceux dont je suis habitué. J’en ai fait encore l’expérience cette semaine avec la Calculate 17.12 et ses 140 mises à jour pour sa version XFCE qui m’ont prit 123 minutes (temps prit avec la commande Time), exactement le temps nécessaire pour passer ma Debian Stable en Sid (avec plus de 2000 paquets). Et puis c’est aussi clairement une difficulté technique bien plus graduée, en effet pas mal de choses à faire pour avoir GNOME et Systemd sous Calculate /Gentoo. En parlant de ça, j’aimerais bien qu’Adrien.d nous fasse un tuto avec Calculate/Systemd/GNOME…

Je pense pas non plus prendre mon cas pour une généralité, peut être que si, il finit par me faire douter, en tout cas mon opinion est basé sur une vingtaines de PC, de gens qui me prennent clairement pour l’informaticien de service, et dont je m’occupe gracieusement de leurs déboires aussi bien sous Windows que sous Linux, même si je commence gentiment et lentement, à diminuer les interventions, d’abord en arrêtant simplement de m’occuper des Windows puis en installant que des Debian stable avec mises à jour autonomes.

Non clairement, je poussais une gueulante pure sur la réponse de “je m’en bra*** du français” de ce gars de chez manjaro, qui préfère s’occuper de faire de l’OEM sur des PC hors de prix…

Puis dans les commentaires on me reproche les dépôts backport de Debian et que AUR est bien mieux, à contrario je ne vais pas citer ce que je dis depuis des lustres sur AUR, mais je vais citer Fred qui est un archer:

“AUR, alias Archlinux User Repository, qu’on peut traduire par Dépots des utilisateurs d’Archlinux est un peu le grand fourre-tout et le banc d’essai de certains logiciels avant leur inclusion dans les dépots officiels” …

“AUR est un dépot géré par les utilisateurs, et par conséquent l’excellent cotoie le pire.”

“AVERTISSEMENT: Les paquets non supportés sont produits par des utilisateurs. Toute utilisation des fichiers fournis se fait à vos propres risques.”

http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=11704

Je ne pense pas pouvoir être plus clair.

Ma question est celle-ci: est ce nécessaire que je revienne une fois de plus ici dire ce que je pense de tout ça? Je mets du Debian autour de moi pour être tranquille, j’imagine pas un instant faire pareil et avoir la même zénitude avec une Manjaro, on ne cesserait pas de m’importuner pour que je vienne réparer les conneries de cette distribution. Conneries dû en partie ou dans sa totalité à son modèle de publication, une arch avec une simple temporisation des mises a jour, quid de la sécurité, mais au delà de ça quid de la faisabilité? Le modèle de cette distribution a clairement montré ses limites un jour d’avril 2017

Je cite encore monsieur Fred qui oublie vite:

“Que ce soit le paquet de mise à jour du 2 avril 2017, ou encore des bugs largement plus ennuyeux comme l’impossibilité de démarrer une ISO image officielle Xfce 17.01 sur un eeePC pur 32 bigs ou en VirtualBox avec un modèle Archlinux 32 bits…”

“N’étant pas utilisateur de Manjaro Linux, j’ai passé plus d’une heure de mon temps tout en restant bénévole pour faire une vidéo pour expliquer le contournement de la mise à jour qui a laissé nombre d’utilisateurs avec un écran noir de la mort.”

“J’ai rarement vu un projet aussi prometteur accumuler les erreurs techniques comme on enfile des perles.”

Ou encore une vidéo de lui-même:

Je pense avoir fait le tour de la question, mais je le répète, je me fous intégralement de ce que les autres utilisent comme distributions, peu importe si ils sont bien dessus. Maintenant je ne changerais pas d’avis sur une merde de distribution comme manjaro.