Tout sous openSUSE, pas pour le moment!

Depuis le dernier billet j’ai fait un aller retour sous openSUSE pour mes PC, le fixe qui est le principal, est lui aussi passé sous openSUSE et a quitté un court instant Debian, le portable quant à lui est pour de bon sous openSUSE et j’ai laissé tomber Fedora.

openSUSE, je la connais depuis 2005, distribution qui m’a été conseillé par les informaticiens de ma boite d’alors, j’ai toujours les DVD d’installation de la SUSE 9.3 professionnel payé 90€ et qui tourne toujours aussi bien sur un vieux coucou avec KDE en 3.4 et qui ne veut rien d’autre comme OS.

je pensais à tord que j’allais tranquillement laisser la Debian pour mon ancienne et première distribution, j’ai tenu comme j’ai pu mais rien n’y fait, je retourne toujours dessus. J’ai tenu une dizaine de jours sans Debian, on a frôlé mon record!

Mais, j’arrête de suite les médisants, la openSUSE est et restera sur le portable de la maison, en plus de passer là ou mettre une Debian me donne des cheveux blancs et où j’ai l’habitude de mettre de la Ubuntu en LTS.

Autre chose et pas des moindres, je suis de nouveau sous KDE!!! Oui, j’avais pourtant dit que ce bureau n’était plus pour moi, que je préférais un environnement plus soigné et surtout n’oubliant pas des fonctions simples comme le choix de l’impression, mais openSUSE m’a de nouveau mis dedans, la 5.8 comme Debian n’est pas top, mais avec openSUSE on peu passer facilement via les dépôts openbuilds en 5.12 qui est enfin une version complète et totalement utilisable!

Sous Debian, je me contente de passer via des scripts ou sinon je change d’application pour imprimer les photos, du reste ce n’est plus si important que ça, avec la maison toujours en construction, la perte de mon compagnon à quatre pattes, on ne fait plus des masses de photos, du reste le déménagement approche à grand pas et je vais bientôt perdre la connexion internet donc… La lenteur des applications lors de leurs ouvertures est toujours présent, je ne changerais pas d’avis dessus, par contre la charge aussi bien RAM que processeurs est carrément moitié moins!

Pourquoi Debian est si importante pour moi, pourquoi je n’arrive pas à m’en défaire? Je sais pas, c’est celle qui me rassure le plus, je me sent bien dessus, je préfére de loin les DEB et dpkg que les RPM et autres, je préfère aussi APT que Zypper bien que celui-ci excelle dans ce qu’il fait, notamment les recherches de paquets sont bien lisibles et rapides, même mieux que sous Debian, puis il y a aussi le fait que si on veut un logiciel, il est souvent empaqueté en DEB, bien que openSUSE par défaut à une offre logiciels un peu réduite, c’est largement compensé par la suite en rajoutant des dépôts officiels openbuild, de là on dépasse la logithèque de Debian!

Voila qui résume un peu la semaine, entre le changement de distribution, une réinstallation, un article pour Linuxfr sur la sortie de Leap 15 en cours, des appels pour essayer de faire bouger les deux communautés FR de mes distributions, notamment et surtout pour faire de l’empaquetage mais en groupe (plus sympathique que le tout seul dans son coin), une demande d’ajout de paquet chez Debian via le super outils qu’est reportbug et pour finir un backport de 0ad 0.22 pour ma Debian que j’essaye de porter dans la distribution. J’ai toujours dans les cartons, un billet sur Fedora (suite et fin), un truc sur Sabayon, deux tentatives sur les distributions d’un autre temps que sont Slackware et Gentoo, plusieurs billets sur la maison et les galères de la construction, ou encore un énième billet tuto sur la construction de paquet Debian et aussi RPM! Je ne chôme pas, loin de là!