Mageia 6.1, quel intérêt?

Mageia 6.1, quel intérêt?

Je regardais comme je peux une vidéo d’Adrien parlant de Mageia 6.1, rien de folichon, le truc est juste qu’on parle de celle-ci comme si c’était une nouvelle version, on lui reproche sa relative obsolescence notamment d’avoir encore un Firefox en version 52…

Bon, c’est vrai que pour Firefox, ils auraient bien pu le passer au moins en 60, qui est la dernière version ESR, pour juste prendre un exemple, Debian est passé à la 60… C’est surtout con quand on sait que les mecs de chez Mageia font passer des versions de Plasma (5.8->5.12) qui du reste s’est révélé être une catastrophe pour nombre d’utilisateurs dont une personne de mon entourage.

Je ne suis pas fan de cette distribution, je dois dire que je la déconseille au plus haut point, mais pour sa défense, la version 6.1 n’est pas une version majeur mais une mineur, c’est-à-dire, pour reprendre l’exemple de Debian, c’est juste une ISO pour éviter de se taper toute la liste des mises-à-jour depuis la sortie de la Mageia 6. En gros et pour faire simple, ceux qui ont installé la version 6 et qui ont fait les mises-à-jour depuis le début sont au même niveau que ceux qui vont installer l’ISO de la 6.1.

Donc et si je dois résumer ma pensée, je ne suis pas choqué de voir un Plasma, Libreoffice ou un Gimp non à jour, par contre Firefox aurait dû être dans une version soutenue en amont chez Mozilla.

Maintenant, je cherche de plus en plus un intérêt à se faire chier avec cette distribution, pour rester dans le RPM, la stabilité à toute épreuve est du coté de Centos et openSUSE Leap, et dans le domaine des DEB, il y a Debian. Pour la fraîcheur, j’irais plutôt du coté de openSUSE tumbleweed voir Leap si on active les dépôts qui vont bien et de Fedora. Surtout que la stabilité de Mageia, ces derniers temps n’est plus du même gabarit, je pense aux soucis causés par les upgrades de Plasma et du kernel. Bref, ça fait pas trop sérieux et c’est la raison que je ne puisse plus la conseiller.