Pourquoi l'openSUSE Leap ne me correspond pas?

Pourquoi la Leap d’openSUSE ne me correspond pas, c’est une question que je vais tenter de répondre, du moins apporter une réponse à comment cette version pourrait être plus intéressante.

Elle marche vraiment bien, j’ai pas honte de dire que la Leap est en quelque sorte une Debian Stable, sauf que on ne retrouve pas la tranquilité qu’on pourrait s’attendre à trouver.

En fait, j’ai fais le tour des magazines parlant de linux, de ce que je vois openSUSE est de plus en plus cité et surtout disponible en CD/DVD. Sauf que c’est Tumbleweed qui est mis en avant et non la version “fixed” qu’est Leap.

Pour tout dire la Leap ne me correspond pas, elle est trop “mouvante”, disons cela comme ça, trop changeante et on passe son temps à changer et sauter de version en version.

Dernièrement, j’ai dû chercher une distribution pour l’histoire de l’ASUS, j’ai pensé à elle mais en fin de compte non et je me suis penché sur ma Debian… Pourquoi? La réponse, je la donne dans le billet en question, le temps de maintenance, la mouvance bien trop prononcé, les changements continuels et annuels, …

Je pense et je dois pas être dans le faux quand je dis ça, qu’il faut que les changements vers les versions mineurs de Leap soit transparentes, que ça soit le plus automatisé possible. Je pense clairement qu’un truc comme la Ubuntu est un exemple, c’est transparent. Je ne comprends pas pourquoi devoir changer nous même les numéros de versions dans les lignes des dépôts manuellement via ce qu’on veut –j’utilise sed dans mon cas– alors que ce sont des versions qui changent peu –GNOME par exemple restera plus ou moins dans la version actuellement disponible dans l’ancienne version–. Non, il faut automatiser les étapes de saut de versions mineurs.

Donc il reste la possibilité d’aller sur la Tumbleweed, qui est pour moi la véritable force de openSUSE, sauf que c’est une rolling, que je ne pense pas que c’est possible de mettre ce genre de distributions dans les mains de tout le monde et ce malgré la stabilité de l’ensemble et de ses composants qui permettent de revenir à un état plus fonctionnel en cas de casses.

Le portable y est depuis quelques mois maintenant, je n’ai rien à dire, des fois certains programmes ne fonctionnent plus totalement, avec des pertes de fonctionnalités mais ça revient vite. Cela reste un truc que j’ai du mal à m’y faire, je me retrouve actuellement avec un VLC qui a perdu la possibilité de naviguer et de lire sur mon réseau DLNA, juste une petite fonction que peu de personne doit utiliser mais moi ça me gêne! Vu que c’est VLC, c’est un paquet venant de “packman” et donc le rapport de bug ne doit pas être envoyé chez openSUSE, ce qui complique encore un peu la chose.

Un autre exemple qui prouve que je ne suis pas fait pour être sur un truc qui bouge de trop, c’est mon exemple de Plasma. Depuis la version 5.9, il m’était impossible de l’utiliser sans avoir des artefacts de partout, dans les menus des applications, dans les mouvements de fenêtres, etc… J’ai pu voir que c’est la version 5.15 qui résout mes soucis. J’ai l’impression que personne avait ce problème alors que sur 4 machines totalement différente à part la carte graphique qui était de même marque (mais de modèle différent) j’en avais. Je ne saurais jamais ce qui avait, ni quoi qui a fait que ça marche juste comme il faut.

Je conseil vraiment toutes personnes qui veulent du rolling mais stable et fonctionnel à regarder du coté de la Tumbleweed. Même pour moi, je me dis que je resterais bien dessus et d’en mettre partout surtout avec les snapshots et le fichier BRTFS qui sont de sacrés alliés. Maintenant la Leap, je ne la conseille pas plus que ça, je préfère largement une Debian pour son coté tranquille.