Upgrade d'openSUSE Leap 15.0 vers la 15.1

Upgrade d'openSUSE Leap 15.0 vers la 15.1

La nouvelle version 15.1 de la Leap est sortie ce 23 mai, c’est une version mineur donc pas de grands chamboulements juste des améliorations, des corrections et quelques nouveautés.

Je commencerais par dire que je pense clairement que le fonctionnement des versions mineurs de Leap est une erreur. Elles sont comme les versions majeurs, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas des sauts de version transparents, contrairement à Debian dont les versions mineurs (c’est-à-dire 9.1 > 9.2 … 9.8 > 9.9…) sont juste invisibles, et servent surtout à s’éviter la longue liste de paquets à mettre jour. Dans le cas de la Leap, les versions intermédiaires ou mineurs ne sont pas transparentes, nécessitent de faire des actions inutiles et qu’on voudrait/pourrait s’en passer comme le changement des dépôts.

Si je dis que par dessus ça, la documentation demande de retirer tous les dépôts additionnels pour faire l’upgrade comme le dépôt obligatoire qu’est Packman ou des dépôts dits expérimentals(car non autant testé que les dépôts officiels) comme Games ou Emulators, ce qui va provoquer plus d’emmerdes enfin de compte que de les laisser activer –comme des paquets cassés/orphelins–.

Il y a aussi que Leap va suivre les version LTS de KDE/Plasma, qu’on pourra toujours avoir la dernière version de ce bureau avec les dépôts expérimentals (kde:extra, kde:framework, kde:application, qt), ainsi que les autres bureaux (qui sont dans le dépôts X:nom_du_windows) sauf pour GNOME qui ne sera jamais possible d’avoir dans une version récente ou autre que celle livrée. Pour le moment, nous avons toujours une version 3.26 qui commence a dater et qui fera vraiment vieille dans une Leap 15.2(d’ici 2020).

Avec tout ce que je viens de dire, je pense qu’on a une excellente raison d’aller voir du coté de la rolling de openSUSE, la dénommée Tumbleweed!

Maintenant que j’ai dis ça, je vais expliquer le contexte de mon utilisation de la Leap, qui je pense à terme, sera remplacé par une Debian ou inversement une Tumbleweed –deux extrêmes–. J’utilise une Leap sur un portable que je me sers rarement, autrement dit, rarement allumé. J’ai aussi ajouté pas mal de dépôts experimentals comme Game ou Emulator. Le truc à terme que je voudrais, c’est lâcher Debian sur mon desktop pour une Tumbleweed puisque je participe bien plus à openSUSE et mettre sur ce laptop une Debian puisque ça bouge peu ou pas.

J’ai commencé par mettre à jour ma Leap 15.0 avec les derniers updates, vu que ça faisait un moment que je ne m’étais pas connecté sur la toile avec celui-ci, j’ai eu dans les 300 paquets.

Leap15.0 avant ses updates

On le dit jamais assez mais avant tout saut de version, il faut obtenir les derniers updates de sa version actuelle.

Une fois fait, j’ai changé avec sed les dépôts pour les passer de 15.0 vers 15.1:

sed -i 's@15.0@15.1@g' /etc/zypp/repos.d/*

Puis j’ai voulu voir avant de la faire vraiment, la mise à jour et ce que ça allait donner:

zypper dup

Leap15.0 vers 15.1

Puis j’ai quitté ma session pour me mettre dans un tty avec ctrl + alt +f1 pour sortir de X. Enfin j’ai lancé pour de bon le zypper dup.

J’ai eu le temps de mater un film, je ne suis pas remonté pour voir si ça avait fini plus tôt, [CREED2]() tenant plutôt son rôle de bon divertissement.

creed2

En revenant voir le résultat à la fin du film, il ne me restait plus qu’a redémarrer et j’étais en 15.1.

leap15.1

Pas grand chose à dire dessus, c’est une version mineur qui apporte pas ou peu de nouveautés, faut plutôt penser que c’est comme du Debian et que comme celle-ci c’est pas là où on trouvera de la fraîcheur. En contrepartie, c’est vraiment stable et ça bouge pas pour être utiliser sur du serveur, du bureau pro, du bureau de Michus qui se moquent d’avoir de la nouveauté et se contenteront d’avoir du stable. Je pense que le fait d’avoir un GNOME qui bouge pas est une tare, surtout sur trois ans, contrairement à KDE qui pourra profiter d’un nouveau Plasma quand sortira la future LTS 5.16. De plus les nombreux dépôts dits experimentals pourront combler ceux qui ont envie de bouger un peu plus ou encore un passage vers Tumbleweed pourra combler les amoureux de fraîcheurs et de rollings.