Sebsblog / PassionGNU/Linux Forum

Y a-t-il une forme d’anti-Redhatisme primaire dans le monde du libre?

append delete Yoshi

Je viens de lire ton article de blog.
Je suis totalement en accord avec ce que tu écris. Perso, je suis bien loin d'être un idolâtre de la firme aux 32 milliards de $.
Qu'IBM-Chapeau-Rouge crée des technos, et qu'il en fasse la promo ne me dérange pas. Qu'il les impose de manière hégémonique, là, oui, ça me gêne.
Et oui, ce que propose Canonical est systématiquement critiqué et rejeté,
à tort à mon avis.
Et openSUSE est au mieux ignoré, voir méprisé. Injustement.
J'en vois déjà un qui va dire que tu remets de l'huile sur le feu ...

Reply RSS

Replies

append delete #1. Frederic Bezies

Je m'en fous complètement. La guerre des distributions, c'est du passé pour moi et y rester accroché, c'est le meilleur moyen de montrer que l'on ne veut pas passer à l'étape suivante : l'applicatif.

Ensuite, je ne dirai rien sur l'article. J'ai autre chose de prévu dans les jours qui viennent.

Sur ce, bonne continuation, messieurs.

append delete #2. passionlinux

Coucou Yoshi :)

<"Je viens de lire ton article de blog.
Je suis totalement en accord avec ce que tu écris. Perso, je suis bien loin d'être un idolâtre de la firme aux 32 milliards de $.
Qu'IBM-Chapeau-Rouge crée des technos, et qu'il en fasse la promo ne me dérange pas. Qu'il les impose de manière hégémonique, là, oui, ça me gêne.
Et oui, ce que propose Canonical est systématiquement critiqué et rejeté,
à tort à mon avis.
Et openSUSE est au mieux ignoré, voir méprisé. Injustement.
J'en vois déjà un qui va dire que tu remets de l'huile sur le feu ... ">

En effet je n'aime pas la mono culture, redhat est fermé qu'on le veuille ou non, fedora est un exemple, si redhat decide un truc sur le projet rien mais je dis rien pourra entraver cela contrairement a openSUSE et SUSE.

Sinon canonical a pour moi gâché sa chance avec unity, là où j'ai mit unity les gens en étaient content.

Pour la fin de ton commentaire, je le sais ;)

append delete #3. passionlinux

salut Fred,

<Je m'en fous complètement. La guerre des distributions, c'est du passé pour moi et y rester accroché, c'est le meilleur moyen de montrer que l'on ne veut pas passer à l'étape suivante : l'applicatif.

Ensuite, je ne dirai rien sur l'article. J'ai autre chose de prévu dans les jours qui viennent.

Sur ce, bonne continuation, messieurs.>

L'applicatif? Je serais bien curieux de voir ce qu'il peut manquer pour l'utilisation classique de monsieur et madame tout le monde? Les gens qui passent à linux me disent tous la meme chose: "ouha, c'est complet et j'ai rien a payer..."

Maintenant dans des cas précis oui faut pas faire la sourde oreille, mais c'est des domaines précis de pointe, souvent le soucis ne vient de linux mais surtout des fournisseurs d'applications qui pour garder un modèle économique ne veulent pas se jeter dans la course linux.

Tu me diras que c'est a cause du nombre de distributions, je te repondrais que ce n'est pas un soucis si on ce concentre sur les plus utilisés: DEB et RPM. Je dirais aussi que les flatpack et autre Snapp posent aucuns soucis (a part que je suis contre pour une question de retour en arriere et de sécurité) et apporte une solution multi-distribution. On pout aussi penser que les developpeurs de ces applications pourraient faire une archive nécessitant juste de l'extraire pour que ça roule.

Les différents bureaux ne posent pas de soucis, les applications externes ayant leurs propre rendu et framework.

Donc la seule limite vient bien d'un non vouloir des développeurs de ces applications proprios de ne pas s’implanter sur notre OS.

append delete #4. sytoka

Marrant de citer autant de nom sans jamais citer Debian ;-)

Je pense que Red-Hat pousse pas mal de nouvelles technologies alors que Debian pousse surtout le multi-arch. Pour les autres, c'est moins clair pour moi ;-)

Parfois Red-Hat pousse beaucoup, on doit voir ce qu'on doit voir et puis ç avance tout doucement. C'est le cas pour Wayland pour aussi pour Spice... En pratique, NX repackagé et étendu pas X2go fonctionne tout simplement depuis des années mais n'est toujours pas intégré dans X !

Après, Red-Hat pousse aussi des choses pas mal. Par exemple j'utilise tous les jours sssd. Systemd n'est pas encore parfait (bloque trop souvent au boot s'il y a une erreur sur un volume) mais il a une architecture modulaire... Red-Hat a aussi un gros avantage, il pousse des technologies mais assure aussi derrière la maintenance et poursuive le développement.

Tu parles de Canonical mais actuellement, sur une Debian par exemple, qu'elle est le produit installé sur de très nombreuses Debian qui a été poussé et développé par Ubuntu ? C'est un de leur problème, ils ont développés des trucs pour eux, arrivent peu à les généraliser et laisse mourrir au bout d'un moment pas si long que cela. En plus, ils impose (imposait ?) leur outil de développement là ou Red-Hat reprends des projets ici ou là et les étends sans forcément tout imposer.

Canonical me semble vouloir prendre "enfin" la même voie de développement logiciel que Red-Hat avec le cloud (OpenStack...), on verra s'ils y arrivent ?

append delete #5. passionlinux

< Marrant de citer autant de nom sans jamais citer Debian ;-) >

Debian n'innove plus et ce depuis au bas mot dix ans... Elle n'est plus que l'ombre de soi meme depuis qu'elle ne fait que suivre comme un mouton!

<Je pense que Red-Hat pousse pas mal de nouvelles technologies alors que Debian pousse surtout le multi-arch. Pour les autres, c'est moins clair pour moi ;-) >

Pousse mouais, impose aux moutons serait plus approprié.

<Red-Hat a aussi un gros avantage, il pousse des technologies mais assure aussi derrière la maintenance et poursuive le développement. >

Oui on peut dire ça, je me rappel d'un moment où redhat disait ne pas avoir les moyens de maintenir RPM alors que debian maintient aussi bien qu'ils peuvent le deb.

https://passiongnulinux.tuxfamily.org/2016/09/23/rpm-a-des-failles-redhat-na-pas-les-moyens-de-sen-occuper.html

https://passiongnulinux.tuxfamily.org/2016/09/28/rpm-a-des-failles-redhat-na-pas-les-moyens-de-sen-occuper-2.html

https://blog.fuzzing-project.org/52-Multiple-vulnerabilities-in-RPM-and-a-rant.html

<Tu parles de Canonical mais actuellement, sur une Debian par exemple, qu'elle est le produit installé sur de très nombreuses Debian qui a été poussé et développé par Ubuntu ? >

Ils sont bien aobligé d'abandonner puisque ce font insulter des qu'ils mettent en place un truc. Personne ne les suit. Debian comme tout moutons n'est bonne qu'a suivre le berger redhat. On va un jour apprendre que debian abandonnera deb pour le rpm.

Pour le reste ta synthèse est bonne, mais je pense que mettre ses oeufs dans un même panier n'est pas une bonne solution.

append delete #6. visitor

salut :)
très juste sur l'anti-Canonicalisme général versus la tolérance-redhatesque
Tu parles de Fred, je suis devenu pour ma part anti-FredBezieiste primaire (sans vouloir lui nuire autrement qu'en clamant mon peu d'affection pour lui, ceci-dit), et pareillement que RedHat, Canonical ou Windows : c'est de sa faute :P
on n'est comme on n'est, mais je me soigne et ne "l'utilise" plus
je m'en porte miuex, j'invite donc les mécontents à faire pareil avec Windows-RedHat-Canonical (ici, veuillez rayer ceux qui ne vous ulcère pas)
je peux l'appliquer également au kernel Linux : depuis que je suis sous *bsd, Linux_kernel est devenu incroyablement...
non, rien, je vais remballer ma mauvaise foi (mais pas que) pour éviter celle de certains :)
bonne continuation, et paix aux hommes de bonne volontée

append delete #7. visitor

mettre ses oeufs dans un même panier n'est pas une bonne solution (passionlinux)

tu parles d'or, camarade

append delete #8. coolspot19

< L'applicatif? Je serais bien curieux de voir ce qu'il peut manquer pour l'utilisation classique de monsieur et madame tout le monde? Les gens qui passent à linux me disent tous la meme chose: "ouha, c'est complet et j'ai rien a payer...">

A titre d'exemple la suite office qui n'a pas d'équivalent sous Linux (libre office n'est pas un équivalent c'est encore en dessous de microsoft office)

Il y a aussi les produit Adobe qui n'ont aucune équivalence sous Linux

Et les jeux même si ca s'améliore avec Steam et DXVK.

<Maintenant dans des cas précis oui faut pas faire la sourde oreille, mais c'est des domaines précis de pointe, souvent le soucis ne vient de linux mais surtout des fournisseurs d'applications qui pour garder un modèle économique ne veulent pas se jeter dans la course linux. >

Ben c'est le problème du fait que Linux n'a que peu de part de marché sur le desktop et donc pour encore beaucoup d'éditeur il n'y a strictement aucun intérêt à investir 1€ sur Linux d'ou le fait que se batailler pour atteindre les 10 a 15% de part de marché Linux desktop devrait etre une priorité et ca ca ne se fait pas à coup de guerre inutile entre des system d'init ou encore de faire des distribution qui n'ont plus aucun intérêt de nos jours.

<Donc la seule limite vient bien d'un non vouloir des développeurs de ces applications proprios de ne pas s’implanter sur notre OS. >

Encore une fois pour le moment Linux Desktop n'a strictement aucun intérêt économique parce qu'il a strictement 0 part de marché dans le desktop. Donc je comprend que les developpeurs n'envisage pas de s'implanter dans un OS qui n'a strictement aucun intérêt économique derrière.

Et avec les Linux for Windows qui s'annonce dernièrement si Linux se bouge pas sur l'applicatif il va finir par mourir parce qu'il n'aura mais alors plus aucun intérêt si Windows arrive à prendre la structure de Linux (sécurité, noyau, etc...) tout en fournissant un parc applicatif issu de windows qui est juste mille fois plus fourni que le parc applicatif Linux.
Et depuis windows 10, Linux a aussi perdu la bataille sur le prix vu que des licence Windows 10 t'en trouve a 15 balles de nos jour ce qui est strictement peanuts.

append delete #9. sytoka

> Debian n'innove plus et ce depuis au bas mot dix ans... Elle n'est plus que l'ombre de soi meme depuis qu'elle ne fait que suivre comme un mouton!

Il est clair que Debian est un peu dépassé par son nombre de paquet. Dire qu'il n'innove plus est injuste.

- Debian n'a jamais eu la prétention de développer du code. Ce n'est pas son objectif. Debian fait des paquets et fait qu'ils fonctionnent ensemble. Ce n'est pas son rôle de développer GNOME ou CEPH... Cependant, plein de logiciels ne sont développés que sous amd64 et c'est un peu grace à Debian qu'ils fonctionnent sur autant d'architecture.

- Debian est leader dans le projet ReproductibleBuild. L'idée est d'être sur à 100% que ton code binaire provient bien des sources fournit. Qui te dis que les binaires Red-Hat, Suse ou Ubuntu sont bien fabriqués à partir des paquets sources ?

C'est un projet capital pour le libre. À mon sens, ce projet est bien plus important que systemd ou autre ...

- Ubuntu est dérivé de Debian mais quand tu gratouilles certains paquets Ubuntu, cela bidouille. Ubuntu est SUPER bien placé pour faire remonter ses développements dans Debian surtout qu'il y a des développeurs Ubuntu qui sont aussi developpeurs Debian. Et une fois dans Debian, c'est une bonne base pour être dans un paquet de distribution... Pourquoi Ubuntu n'a pas assuré le support de ses développements en tant que paquet dans Debian ?

- Debian s'organise petit à petit pour faire un support long terme (LTS) pour plus long terme (ELTS) pour un nombre plus réduit de paquet. Cela se fait pour le moment à coté de Debian mais tout de même dans Debian (repository de paquet commun). Pour un projet communautaire auto-organisé sans but lucratif, c'est un sacré challenge !

C'est bien l'innovation, les modules Python qui te pète ton code tous les 4 matins parce que l'es API changent tout le temps, mais c'est bien aussi de savoir faire marcher les choses sur le long terme ;-) Pas facile de mener un projet sur tous les fronts possibles...

Reply

(Leave this as-is, it’s a trap!)

There is no need to “register”, just enter the same name + password of your choice every time.

Pro tip: Use markup to add links, quotes and more.