Skip to main content
Seb's blog
logo PassionGNU/Linux

Massacre à la tronçonneuse 2022, un vrai massacre?

Je viens de me taper en sortie première sur Netflix, le nouveau Massacre à la tronçonneuse et pour tout dire, je suis mitigé.

74

Je sais pas vraiment à quoi sert cette suite à part vaguer sur la vague des remakes et des suites des films des années 70/80 et nous pondre des suites qui pour se donner une certaine légitimité, reprennent directement après le premier film et nous demandent d’effacer les suites. Alors c’est pas le premier, Halloween de 2018, nous avait fait le coup et j’avais, avec madame, gueulé dans ma chaumière. Mais autant que Halloween 2018 avec un second visionnage est plutôt correcte, du moins se laisse regarder, autant que c’est une autre histoire pour cette suite de l’homme à la tronçonneuse, n’ayant aucun fil conducteur. De mémoire, le dernier Terminator est de la même académie.

Pour revenir à notre Massacre à la tronçonneuse de 2022, comment dire ça sans spoiler et en restant correct? C’est de la merde, mais ça vous l’auriez compris, il n’y a en faite rien qui relit ce film et les autres de la fgranchise, ah oui c’est vrai, normal puisque celui-ci fait un bras d’honneur à toute les suites sauf au premier, mais quoique puisque à part le personnage féminin seule survivante du premier opus de 74 et le tueur, rien ne relie les deux films.

2022

Encore pour espérer le succès d’Halloween version 2018 et de sa suite, qui c’est vrai a donné un certain renouveau et raviver la flamme, ils ont fait exactement la même chose avec notre Leatherface, c’est à dire ils ont directement fait couler 30/40 ans et notre tueur est un vieux de 60 ans qui court comme un mec de 30 ans avec une tronçonneuse à bout de bras…

Non, c’est pas ce qui me gêne le plus dans ce film qui n’a encore aucun sens ni queue ni tête, ce que je reproche le plus c’est de savoir que la survivante de 74 a passé sa vie à rechercher le tueur, qui lui était planqué tranquillement avec une vieille dame dans un ancien orphelinat abandonné que maintenait la vieille dame en question. En vrai, ce qui me dérange c’est qu’il n’y a aucune explication du comment et pourquoi Leatherface est là pendant tout ce temps au lieu d’être chez lui avec sa famille de cannibales, il n’y a pas un mot sur ça. Qui est cette vieille pour lui? Pourquoi est il là et pas dans sa demeure? Sa famille est devenue quoi, il me semblait les avoir quitté vivant? On ne saura jamais… Ce film fait l’impasse sur beaucoup de choses, sur le reste de la franchise dont les suites mais pourquoi pas puisque d’autres ont fait de même tout en étant intéressant, mais surtout il fait l’impasse sur la narration, les explications et avant tout chose sur la famille cannibale de notre tueur…

famille

Autant je trouve que la version orignal de 74 est et restera un vrai classique, autant que ses suites des années 80/90 sont sympas à mater, autant les reboots des années 2000 sont dingues et supers, autant que là, pour être sincère, je me suis emmerdé, madame ayant même dormi…

Ça me donne un sentiment de gâchis, encore plus en voyant que rien ne se passe pendant une bonne partie du film puis un bain de sang fait rage et pour ensuite retombé dans l’ennuyant. Il me fait penser un peu au dernier Candyman, où cette fois c’est moi qui me suis endormi et madame ayant tenue jusqu’au bout m’annonça que c’est une merde indigne du premier film. Je ne pourrais être aussi tranché car n’ayant jamais pu tenir devant le premier sans m’endormir, je n’ai pas de souvenir impérissable de celui-ci. Je suis plus adepte des franchises Halloween, Freddy, Vendredi 13 et Massacre à la tronçonneuse.

Notez tout de même que je n’ai pas trouvé folichon les reboots d’Halloween, Freddy et Vendredi 13…

Donc comme toujours je donne mon avis mais c’est pas une parole sainte, par contre je suis ouvert à tout dialogue et surtout si vous avez des explications sur le pourquoi/comment Leatherface se retrouve dans cet orphelinat au lieu d’être avec sa famille, dites le moi!

Commencer la discussion: Venez écrire un commentaire dans le forum.