Skip to main content
Seb's blog
logo PassionGNU/Linux

je suis passé à Debian 12...

Je suis passé à cette version plus tardivement qu’à l’accoutumé, en temps normal, j’aurais été sur cette version avant même sa sortie officielle mais pour une fois je n’ai pas senti le besoin tellement la 11 a été une superbe distribution généraliste. C’est donc le 14 juin que je suis passé sur la 12 et…

Et bien rien de nouveau, je n’ai même pas l’impression d’avoir fait un changement de quoique ce soit, pour être honnête, j’ai parfois le sentiment d’être sur une 11. C’est sûrement bon signe, ça prouve la maturité des distributions linux, en particulier Debian puisque c’est d’elle dont je parle, mais cette impression est partagée par tous, que ce soit sous Fedora qui est avant-gardiste ou Ubuntu, le sentiment est palpable et est souvent accompagné d’une amertume.

Le truc qui fait dire que “c’était mieux avant” alors que ce n’est pas le cas, sauf qu’avant on avait des nouvelles versions qui apportaient au mieux leurs lots de révolutions, au pire leurs lots d’améliorations; les trucs qui demandaient de s’arracher les cheveux devenaient simples: brancher une imprimante s’automatisait, la gestion des logiciels devenait graphique, la reconnaissance du matos… Maintenant on assiste seulement à des sauts de versions qui n’apportent plus grand chose, quid des changements dans le dernier Libre-office? Les révolutions sont devenues de simples évolutions et ça manque de fun…

Oui c’est peut être ça le truc ça manque de fun!

Commencer la discussion: Venez écrire un commentaire dans le forum.