Skip to main content
Seb's blog
logo PassionGNU/Linux

De l'amertume pour mes paquets sous Debian ou openSUSE?

On peut lire, voire et croire que j’ai une certaine rancoeur, de l’amertume, pour ce qui s’est passé avec mes paquets dont j’étais en charge et surtout avec Ghostwriter que ce soit sous Debian ou encore sous openSUSE, il n’en est rien, au contraire.

Dans les deux cas, on est venu me demander poliment (j’ai les mails et tout) si je voulais bien que ce soit fait par et dans KDE-application ou extra, puisque Ghostwriter devenait un logiciel de la pile KDE-extra. Chez Debian, on m’a dit (et c’est fait du reste) que je gardais mon statuts, mes droits, que ça allait me faciliter la vie, qu’il y aurait plus de mains et d’yeux, que ça faliciterait le sponsor de mes paquets, puis surtout que j’étais invité à participer aux autres paquets de KDE. Et c’est vrai, je n’ai rien à dire dessus, faut dire aussi que chez Debian, je tombe toujours sur des gars extras, qui ont le sens de l’entraide, je pense à Dylan, à Aurélien, à Christian, tant d’autres encore mais je ne finirais jamais la liste.

Sous openSUSE c’est aussi le cas, on est venu me demander pareil, alors là c’est tout de même chez openSUSE, un développeur KDE.org, donc il sait ce qu’il fait pour faciliter la pile KDE (c’est aussi pour ça qu’on a une version de Plasma avant même l’annonce sur leur site), qui m’a demandé si on pouvait faire évoluer le paquet depuis KDE-extra puisque en amont c’est comme ça, au lieu de EDITOR comme c’était jusqu’à présent le cas, tout en gardant mes droit, ect… Ça a été plus chaud car un autre co-mainteneur n’était pas trop content que KDE s’accapare la maintenance, avec un dialogue tout est entré dans l’ordre, j’ai toujours mes droits, sauf que comme il a été dit, chez openSUSE, la partie KDE est vachement automatisée et donc il n’y a trop rien à faire, de temps en temps si on veut ajouter une dépendances, ou un patch, voila.

Non, je n’ai pas d’amertume, au contraire, Ghostwriter est entre de très bonnes mains que ce soit chez Debian ou chez openSUSE, j’en suis content et ça me laisse du temps pour autre chose, maintenant j’ai laissé tomber tout ce qui était packaging que ce soit chez l’un ou l’autre, ça n’a rien à voir, je pense même déjà revenir en forme et passer plus de temps sur des paquets KDE, voir ça avec l’équipe KDE de chez Debian, pour openSUSE, je pense à relancer certains paquets qui sont un peu en manque d’amour. Mais ça sera après mon mois sur Nixos.

Je pense avoir éclaircie certaines fausses idées que j’ai pu laisser germer.

Commencer la discussion: Venez écrire un commentaire dans le forum.