Skip to main content
Seb's blog
logo PassionGNU/Linux

Ce que je vois dans l'avenir de Nixos.

Sous Nixos, Nix et le fichier de configuration.nix sont tellement codifiés que ce dernier sait exactement les noms des options et leurs résultats possibles, du moins pour les options qui sont fixes et non donnant libre cours à l’imagination de l’utilisateur (comme un nom d’user, nom de domaine ou encore le nom de la machine…). J’ai déjà eu Nix me rappelant à l’ordre lors d’un saut de version, pour me dire que telle option de configuration avait changé de nom ou était déclaré autrement. Dit autrement NixOS prévient des changements à réaliser dans sa configuration pour pouvoir faire le saut d’une version à une autre sans problèmes, il suffit d’appliquer les instructions que Nix nous donne pour pouvoir faire la mise à jour.

À l’avenir, je vois ou j’aimerais que Nix fasse les changements de lui-même, sans interventions de notre part, juste une confirmation. C’est la suite logique de la continuité de cette OS: faciliter, libéré l’utilisateur de cette maintenance chiante d’un OS.

Plus je reste sur cet Nixos et plus je vois les possibilités de gagner de la tranquillité sur les parties les moins amusantes de la maintenance d’un ordinateur. J’avais eu un bon ressenti lors de mon essaie de la 21.10, mais je n’étais pas allé plus loin ne voulant pas passer mon temps à chercher et comprendre ce que je ne voyais pas encore comme la force de cette distribution. Là, avec ce défis d’un mois sur la Nixos, challenge inspiré totalement de ceux fait par Vinceff sur sa chaîne, j’ai pu dépasser ce stade et aller de l’avant. Ça marche si bien dans mon cas, que je me demande comment revenir sur autre chose, mais je pense qu’il faut aller chercher vers l’automatisme des changements en cas de saut de version avec une simple confirmation de l’utilisateur pour au moins le mettre en garde.

Commencer la discussion: Venez écrire un commentaire dans le forum.