Le blog de Seb

PassionGNU/Linux, la passion du Libre...

Dec 05, 2018

"J'ai assez donné en rolling, retour sur du fixed."

Ça doit faire presque un bon mois que je suis sur Tumbleweed, la rolling de chez openSUSE, c'est fort agréable dans 99% du temps, c'est fort facile et maintenable dans cette même période, si ce n'est que non, je suis sûr, que ce n'est pas pour moi un modèle qui me convient!

Ce n'est pas pour moi et c'est peu de chose de le dire pour plusieurs raisons, je ne prendrais que peu de temps à en énumérer mais ce qui revient c'est le temps passé à toujours maintenir le système à jour, pour voir apparaître de nouveaux bugs plus couillons que les précédents.

Je prends exemple de mon cas, comme toujours, tout allait bien dans les meilleurs des mondes jusqu’à ce que l'update précédemment effectué commence à me faire des signes de choses qui ne marchent plus. J'ai en effet un serveur DLNA tournant sur le fixe, qui a pour but de fournir dans tout le pavillon, de la musique, des photos et des vidéos, peu importe où on se trouve ou l'appareil connecté, ça passe du PC portable avec VLC qui regarde via UPNP, ça peut être la TV connectée du salon, une tablette ou un smartphone avec VLC, ou encore l'appareil DLNA de la chambre parental ou les consoles PS3 et XBOX 360 du salon/bureau, bref, il y a du monde et des clients dessus; pour la partie serveur, c'est MiniDLNA qui a cette charge. Pendant donc une bonne semaine, plus rien, et pour une bonne raison, c'est que la librairie libupnp à été mise à jour mais qu'il y a un soucis avec cette dernière version. Je ne peux malheureusement pas en dire plus, j'ai pointé un bug sur leur bugzilla avec d'autres symptômes, je ne peux pas dire si c'est résolue ou non car je n'ai plus de PC fixe, et oui, faute à pas de chance, j'ai sûrement une carte vidéo qui m'a lâché! Mais j'y reviendrais plus bas.

C'est con, c'est un rien, ça va vite être réparé mais c'est un truc qui prouve une fois de plus que le rolling pour moi n'est pas fait pour les gars qui utilisent vraiment leurs PC de façon non-stop. Peut être qu'une rolling sur un ordi qui n'a pour but que de lire du multimédia, écrire parfois des courriels, et autres choses banales, doit passer comme lettre à la poste, mais dès qu'il s'agit de faire ou de rendre des services un peu plus sérieux et que des gens attendent derrière, je pense clairement que les rollings ne s'y prêtent guère. Alors, je parle de services sérieux et je balance un MiniDLNA, c'est juste un exemple, je pourrais parler de mon serveur HTTP ou de mon FTP, sans oublier mon serveur mail, avec tous les changements qui passent dans les updates des rollings, il y a de quoi mettre à mal les serveurs! Du reste, les informaticiens que je connais de mes anciennes boites, ne m'ont jamais parlé de rollings, seulement de Debian et de Redhat/SUSE. Alors comme je l'ai dis MiniDLNA n'est pas important pour moi, mais c'est une toute autre histoire pour ma famille dont mes enfants qui sont pour le moment avec des clés USB sur la TV pour voir leurs Disney, c'est aussi un autre son de cloche pour madame qui ne peut plus voir ses séries, dans leurs cas c'est le serveur DLNA qui est primordiale et qui à lui seul justifie encore un ordinateur en 2018, pas mon serveur mail, ni FTP et encore moins mon HTTP...

Alors, pour le moment, je ne peux pas trop dire si c'est réparé ce bug, comme dit plus haut, ma tour m'a lâché, ça date pas d'hier, des signes couraient ici et là. Je l'ai donc emmené pour un bilan santé chez LDLC vendredi dernier, pour 59€, ils vont me faire un bilan globale (carte mère, disques, ect,...), puis un nettoyage. Normalement si c'est vraiment la carte graphique, j'en aurais pour 30€ de plus, pour un PC qui a plus de 9 ans et qui tournait jusqu’à présent 24/24h et 7/7j c'est encore raisonnable, de toute façon si je dois le changer, ça sera pour du bien plus onéreux!

Ça fait donc depuis le 29 novembre que je n'ai plus mon ordi, on m'a demandé d'attendre une dizaine de jours, qu'on me contactera par la suite, que c'est long sans ordi de nos jours quand on est habitué à tapoter sur un clavier! Long aussi car je me suis engagé pour donner un coup de main dans la traduction de certains billets pour Alionet, ainsi que d'autres choses et que pour le moment c'est mort... Long aussi car c'est sur ce PC qu'il y a les sources de ce blog, je devrais faire plus attention et faire une copie sur un autre support, pour le moment j'ai bien les sources sur Githlab mais ce n'est pas à jour, du coup le blog est mort le temps que je récupère la bestiole --c'est pour cela que ce billet et les suivants seront lisibles seulement à la date que j'aurais récupéré le PC et non à la date indiquée dans les billets--. Alors j'ai bien le PC de madame, le portable --celui qui me dépanne bien en ce moment--, qui par la même occasion est retourné sous Debian Stable puisque le fixe doit retourner sur du leap (actuellement Tumbleweed) d'openSUSE, j'en ai encore bien d'autres plus vieux qui tournent sur du Debian pour la plupart, mais c'est vraiment juste au niveau des configurations et donc du confort.

Je sais ce qu'on va me dire, c'est openSUSE qui est de la merde et non le modèle rolling, je dois avouer qu'à aucun moment je n'ai pensé cela, au contraire je pensais vraiment avoir trouvé une distribution qui me réconcilierait avec les rollings, voir qui me ferait en adopter une, mais non, c'est pas encore pour demain que je ferais de la pub pour ce type de distributions! Du coté de Leap, je n'ai pas eu de soucis, c'est toujours fonctionnel, sur ma Debian je n'aurais jamais eu ce soucis, enfin jamais, oui à condition que ce soit une stable, et c'est pour éviter ce genre de non-événement que je ne mets que des Debian Stable et depuis peu des Leap autour de moi. Ce n'est pas grave en soi, juste pénible de se retrouver avec des fonctions manquantes, parce que cette librairie ne touche pas que MiniDLNA, elle est bien plus omniprésente qu'on veuille le faire croire, j'ai par exemple plus la possibilité d'installer Amule qui a besoin de libixml qui est un paquet venant de libupnp, je ne peux pas non plus remplacer MiniDLNA par Ushare, il est non installable par le même manque que Amule, VLC est aussi touché car il ne voit plus les réseaux UPNP, mais en faite c'est un peu toutes les applications qui sont touchées, je pense que des trucs comme Deluge/Transmission et tout ce qui touche de loin ou de près au réseau peuvent être impacté.

Alors ça ne m'étonne pas plus que ça, j'ai déjà ici énoncé mes soucis sur Archlinux et les raisons que je ne restais pas dessus, j'ai aussi expliqué pourquoi la SID de Debian était incompatible avec moi, et bien maintenant je peux ajouter la Tumbleweed! Dommage car il y a des choses qui font que cette rolling est tout de même bien mieux pensé, comme les sauvegardes d'instantanés qui permettent de faire marche arrière si une mise-à-jour se passe mal. En parlant d'instantanés, c'est encore pas totalement au point, du moins il faut avoir une bête de course pour ne rien sentir, le démon Snapperd occupe les processeurs à 100% tout le temps qu'il prend un instantané, c'est à dire, lors de gros changement du système comme avant et après un update, avant et après un changement de configuration depuis YAST, ect,... De plus le système de fichier BTRFS demande pas mal de ressource et met mon PC à la ramasse, surtout quand il fait la "maintenance", je sais pas trop ce que c'est derrière ce processus mais quand il est en route mon ordinateur se met à devenir très lent... Mais que voulez-vous, on encense Redhat pour tout ce qu'ils font et pourtant ils lâchent le BTRFS qui est censé être le remplaçant de EXT4 et devenir à terme le nouveau système de ficher par défaut de Linux! SUSE et openSUSE sont à ma connaissance les seules distributions à supporter et à le mettre par défaut.

Dans les bonnes choses, on peut noter le nombre de logiciels disponibles. Il y a quelques temps, j'aurais dis à qui voulait l'entendre que Debian était la distribution ayant le plus de logiciels dans ses dépôts, bien que ça soit faux puisque véritablement c'est à Ubuntu que revenait ce fait d'arme, mais au jour d'aujourd'hui, je trouve plus facilement dans les dépôts de openSUSE ce que j'ai besoin que dans ceux de Debian/Ubuntu (PPA compris), et seul pour le moment quelques paquets ne me sont pas disponible, je pense à SweetHome, dont je me suis servi pour faire un plan de ma future maison, puis de son ameublement, l'autre étant encore plus étonnant, Quodlibet! Sinon à l'inverse, tous les jeux que j'utilise sont bien là et voir plus, comme Vegastrike qui est absent de chez Debian, tous les émulateurs sont aussi bien là et en grande quantité, dont Arnold qui est absent de chez Debian mais pas que, je pense à Gens, SNES95, BSNES, et j'en passe... Mon petit Ghostwriter que j'affectionne est bien là (c'est souvent votre serviteur qui le met à jour) contrairement à Debian où il est toujours en attente et dont je pense qu'il va partir à la trappe. Alors bien sûr du coté de Debian nous avons des logiciels que personne d'autre ne met en paquets, je pense à SPIP, PluXml, qui sont surtout des CMS facilement installable directement depuis les archives des sites et dont je ne trouve pas grand intérêt de mettre en paquet, tout comme Drupal et Wordpress chez les autres distributions.

Plus sérieusement et pour revenir à la rolling de chez openSUSE, elle fonctionne bien mieux que d'autres rollings mais ça reste une distribution qui bouge vite et trop sans réfléchir et ce malgré le nombre de contrôles manuels et automatiques de la part de OpenQA. En gros vous cherchez une rolling, stable de préférence, facile d'installation, avec des outils de qualités qui permettent de configurer un maximum de choses et de façon graphique (rien ne l'oblige), vous aimez pas les distributions où on passe son temps à compiler depuis AUR, ou simplement qui n'ont pas de vrais installateurs, vous cherchez un confort et pas une position de mâles dominants, courez sur la Tumbleweed. Pour ceux qui veulent un truc qui permet de dormir, de ne pas réfléchir à la prochaine casse, de faire office de serveur, je reste à préconiser du fixed dont Debian Stable et la Leap de openSUSE. Je pourrais aussi dire Centos, mais déjà que pour certains Debian est obsolète au bout de deux ans alors Centos, je n'imagine même pas, surtout que ce genre de support (5 à 10 ans) sont bien plus intéressant pour le monde professionnel que pour l'utilisateur classique. Et puis ça reste du Redhat et je ne suis clairement pas fan de cette famille.

Nov 28, 2018

Gilets Jaunes

Notre gouvernement ne voit rien venir, pourtant eux qui sortent de grandes écoles, dont le président actuels de notre pays qui n'est pas mon président, marié à un professeur d'histoire, devrait se rappeler que l'histoire a tendance à se répéter, c'est une des raisons pour laquelle on enseigne cette matière dans nos écoles, pour éviter les erreurs de nos aïeux. Je ne dirais seulement ceci, Macron, méfies toi, la grogne monte, le raz-le-bol est présent partout, les Gaulois comme tu le dis si bien, est un peuple qui contrairement à tes méconnaissances en histoire (on se demande bien ce que tu faisais pendant ces cours...), n'est pas contre le changement, quand il sont utiles et non votés pour améliorer la vie de certaines classes, de certains lobbys... Méfies toi de ne pas faire l'erreur d'un certain roi qui n'a rien vu venir et qui à perdu la tête... Je finirais sur une citation et sur une réflexion, quand les gens n'auront plus rien à perdre, quand les gens n'arriveront plus à juste chercher de survivre, rappels toi de ce roi, rappel toi des heures sombres qui ont suivie...

"La plus grande partie de nos concitoyens est réduite par l’indigence à ce suprême degré d’abaissement où l’Homme, uniquement préoccupé de survivre, est incapable de réfléchir aux causes de sa misère et aux droits que la nature lui a donné. "

citation de Robespierre

L’image contient peut-être : 2 personnes

Nov 26, 2018

"openSUSE & vous: Contribuer à notre projet"

traduction de openSUSE & you

Le projet openSUSE est génial. Nous faisons des choses fascinantes qui ouvrent de nouvelles voies dans le monde des logiciels libres et à code source ouvert . Si vous souhaitez savoir comment et pourquoi nous faisons cela, si vous souhaitez participer, cet article de blog est pour vous . Après la lecture, vous devriez avoir une idée de la façon dont nous travaillons et comment commencer à travailler avec nous.

Comment fonctionne le projet?

Le projet est une communauté auto-organisée et auto-gouvernée travaillant sur les distributions openSUSE ( Tumbleweed & Leap ) ainsi que sur divers autres logiciels libres et à code source ouvert, notamment OBS , openQA , OSEM , Portus , Machinerie , etc.

Nous n'avons aucun responsable de produit, responsable de projet ou responsable de communauté. Nous n'avons pas de comités techniques ou de groupes de pilotage. Pour ceux qui ont lu «La cathédrale et le bazar», openSUSE est vraiment un «bazar» et n’est guère comparable à une «cathédrale». Toutes les équipes que nous avons sont auto-organisées par les membres de ces équipes, avec différentes façons de travailler ensemble pour atteindre les objectifs particuliers du projet sur lequel elles travaillent.

Le projet possède le conseil d'openSUSE , qui a pour rôle de «diriger» le projet en agissant en tant que point de contact central et de résolution des conflits. En d'autres termes, ils aident à tenir tout le monde au courant de ce que font les autres, aident à résoudre les conflits éventuels et agissent en tant que «décideurs de dernier recours » dans les situations où des décisions doivent être prises et qu'il n'y a personne d'autre disponible ou disposé à le faire. Le tableau ressemble un peu à la Assurance Tout Risque. Si vous rencontrez un problème, si personne ne peut vous aider, le comité est là pour vous aider ou pour vous aider à trouver de l’aide ailleurs. Le conseil openSUSE est élu par les membres d'openSUSE , les contributeurs qui ont apporté une contribution soutenue et substantielle au projet.

SUSE est le sponsor principal du projet openSUSE. Tous les employés de SUSE sont invités à contribuer au projet openSUSE. Ces contributions sont effectuées en tant que "pairs"; Aucun traitement particulier n'est accordé aux employés de SUSE. En fait, l'employeur d'un contributeur ne devrait pas être pertinent dans le projet openSUSE. Dans les domaines présentant un intérêt ou une importance particulière pour SUSE, ils peuvent engager des personnes pour occuper des rôles particuliers dans le projet openSUSE. À une exception près (le rôle du président du conseil), aucun de ces rôles ne doit être considéré comme exclusif à SUSE. Toute personne a la possibilité de contribuer au projet openSUSE à n'importe quel niveau, en supposant qu'elle soit disposée et capable de faire le travail.

Qui décide ce qui se passe?

Tu fais.

Nous sommes motivés par nos contributions. Si quelque chose n'est pas fait, c'est parce que personne n'a décidé de le faire. Nous faisons de notre mieux pour rendre openSUSE très accessible afin de nous faire le choix naturel pour être le projet par lequel vous consacrez votre temps et vos efforts.

Le projet openSUSE est structuré de manière à permettre à nos contributeurs de réellement orienter le projet. De plus, une grande partie des outils dont nous disposons en tant que projet existe pour faciliter ces contributions. OBS et OSEM sont des exemples évidents, mais cela est vrai dans tous les aspects du projet, des parties techniques aux activités diverses et variées, marketing, plaidoyer, sensibilisation, communauté, wiki, documentation, etc.

Vous n'avez pas besoin de demander la permission pour commencer, vous devez juste savoir ce que vous voulez faire.

Qu'avez-vous besoin que je fasse?

Tu décides.

S'il vous plaît ne soyez pas terrifié par ça! Pour citer la cathédrale et le bazar:

«Tout bon travail […] commence par gratter une […] démangeaison personnelle.» - “La cathédrale et le bazar”, Eric S. Raymond

Trouvez des éléments à l'intérieur d'openSUSE, de notre projet, de nos distributions, de nos outils, de notre wiki, que vous n'aimez pas, qui vous affectent, qui vous gênent et décidez de les modifier.

Bien que cela puisse sembler égoïste, il n’ya pas de meilleure motivation que de résoudre les problèmes qui vous concernent d’abord et avant tout, le fait de le faire en tant que communauté fait que votre travail finit par aider les autres, et que les autres vous aident quand ils partagent cette même démangeaison qu'on a besoin de gratter.

Ne vous attendez pas à ce que quelqu'un d'autre le fasse. Ne pensez pas que c'est le travail de quelqu'un d'autre de réparer cela. Il est de votre responsabilité d'aider OpenSUSE à réussir dans les domaines qui vous intéressent.

Et ne vous attendez pas à ce que quelqu'un d'autre vous dise quoi faire ou ce qui doit être fait - les volontaires sont rarement motivés lorsqu'ils reçoivent des ordres d'autres personnes, ce qui n'est pas typique de la méthode openSUSE. Cela dit, je pense que nous pourrions avoir quelques indications sur les domaines dans lesquels nous avons besoin d’aide; Le nouveau site Web openSUSE Mentoring est un exemple parfait de ce que le projet doit maintenant résoudre pour pallier ce problème.

Dans le cas très improbable où vous pensez que tout est merveilleux et que rien ne vous contrarie, vous souhaitez tout de même redonner quelque chose au projet openSUSE, puis approfondissez un peu, essayer quelque chose de nouveau, que ce soit techniquement dans nos produits, ou impliquez-vous dans un nouvel aspect du projet qui vous intéresse. Je vous garantis que vous trouverez quelque chose que vous pourriez faire avec votre aide.

Comment commencer?

Donc, vous avez choisi quelque chose sur lequel travailler, comment démarrer. Voici mon conseil.

Fais tes devoirs

Assurez-vous de bien comprendre le sujet que vous abordez. Creusez à travers le problème pour vous assurer que vous n'avez rien oublié. Lisez nos pages wiki sur le sujet. Utilisez Google. Regardez comment d’autres projets FOSS traitent le problème. Leur solution est-elle meilleure ou pire que ce que vous pensez? Parlez à des personnes qui sont peut-être au courant de ce sujet et échangez-y vos idées. Nos canaux IRC sont de bons endroits pour de telles discussions, de même que des événements tels que nos conférences openSUSE .

Planifiez votre solution

Vous avez décidé ce que vous voulez faire, maintenant vous devez décider comment vous avez l'intention de le faire. Vous n'avez pas besoin de connaître tous les détails, mais vous devez avoir une idée claire de la direction dans laquelle vous voulez aller et de ce à quoi les choses devraient ressembler lorsque vous avez terminé.

As-tu besoin d'aide?

Est-ce que cela va avoir un impact notable sur les autres? Voulez-vous un deuxième avis? Si la réponse à l'une de ces questions est affirmative, continuez avec «Partage avec le projet». Si non, passez à "Faites-le" .

Partager avec le projet

Prenez tout ce que vous avez appris et ce que vous prévoyez, et mettez-le dans un email clair et succinct pour les listes de diffusion . Évitez d’écrire des questions ouvertes . Malgré les meilleures intentions de chacun, aborder le projet avec une question du type "Que pensez-vous que nous devrions faire à propos de X?" Conduira soit au silence, soit à un nombre presque infini de réponses, dont beaucoup seront en désaccord avec vous, souvent sans proposer des alternatives. Écrivez le courrier électronique du point de vue suivant: «C’est ce que je pense que nous devons faire et c’est ce que j’ai l’intention de faire à ce sujet». Décrivez vos conclusions dans «Faites vos devoirs», expliquez votre plan. Inclure une preuve de concepts si vous en avez. Publiez ce courrier sur une liste de diffusion appropriée . Si vous ne pouvez pas identifier une liste appropriée ou si vous pensez que le sujet mérite l'attention du public du projet, utilisez soit opensuse-factory@opensuse.org pour les modifications techniques, et opensuse-project@opensuse.org pour tout le reste. Une fois que vous êtes satisfait, le courrier électronique permet à tous les autres de comprendre le problème, et qu’il s’agit de votre problème et que vous allez le résoudre, éloignez-vous! . Maintenant, il incombe à tous les autres membres du projet de vous convaincre que vous devez faire les choses différemment.

Écoute

Le projet openSUSE est rempli de personnes très intelligentes. Écoutez leurs commentaires, réfléchissez-y. Comme votre proposition incluait votre raisonnement, leurs réactions devraient être tout aussi motivées que instructives, de sorte que même un "échec" d'une proposition à ce stade est une expérience d'apprentissage. Et c'est une bonne chose, parfois mieux que d'accomplir ce que vous aviez l'intention de faire en premier lieu.

Répondre

Les retours rapides favorisent l'innovation. Si les gens vous font des commentaires, discutez-en avec eux, dites-leur quand vous êtes d'accord avec ce qu'ils disent, dites-leur quand vous n'êtes pas d'accord et pourquoi. C'est ainsi que vous trouverez d'autres personnes pour travailler avec vous sur ce sujet.

Décider

Vous n'avez pas besoin d'accepter tout ou partie des commentaires. Si rien ne vous convainc de dévier de votre plan, continuez comme prévu . Si quelque chose vous gêne, essayez de trouver ensemble une solution, soit une solution incluant un compromis qui déplairait à tout le monde, soit une solution permettant aux deux options de s'opérer. C’est un aspect de la communauté openSUSE que nous négligeons souvent: lorsque nous avons deux groupes de contributeurs désirant s’engager dans deux directions différentes, notre instinct naturel collectif consiste souvent à trouver le moyen de réaliser les deux.. Sinon, comment pensez-vous que nous avons fini avec KDE, GNOME, XFCE, LXDE, Enlightenment, etc.? C’est une bonne chose de faire en sorte que notre projet reflète tout ce sur quoi nos contributions veulent travailler et quelque chose qui nous distingue vraiment de nombreux autres projets.

Fais le

Vous êtes tous ensemble! Mets-toi au travail. Démarrez vos moteurs! Il est temps d’inconvertir des électrons avec votre code! et n'oubliez pas, amusez-vous!

Parler de ça!

Nos statistiques montrent que le projet openSUSE est en train de prendre de l'ampleur et nous avons, à bien des égards, de nombreux projets similaires qui sont souvent perçus comme ayant plus de succès que nous. Cela tient en grande partie au fait que nous excellons dans le domaine des choses et que nous en parlons mal.

C’est donc un appel à l’action qui consiste à demander à tous ceux qui lisent cet article de garder à l’esprit les éléments intéressants sur lesquels ils travaillent dans le cadre d’openSUSE et d’en parler.

Les médias sociaux, les conférences, les rencontres, chaque fois que vous en avez l'occasion, dites au monde ce que vous faites. Il ne s'agit pas seulement d'être «vert et fier», mais le fait de parler des succès récents conduit souvent à des conversations qui révèlent le prochain défi à relever. Le cycle continue donc, mais au moins c'est très amusant;)

Vous pouvez commencer avec ce post. S'il vous plaît partagez-le sur Facebook , Twitter , Google+ , Reddit , Hacker News et n'importe où et partout ailleurs, les gens pourraient être intéressés à contribuer à openSUSE.

openSUSE est incroyable, il peut être encore plus incroyable, et nous voulons que vous nous aidiez à le façonner et à en faire quelque chose d'encore plus spécial.

Nov 25, 2018

"2 nouveaux sponsors pour le projet openSUSE: Marvell et TUXEDO Computers"

Deux sociétés ont récemment été ajoutées à la page Sponsors openSUSE grâce aux généreux dons qu’elles ont fait au projet openSUSE.

Marvell et TUXEDO Computers ont tous deux apporté un soutien concret sous forme de dons à openSUSE afin de promouvoir l'utilisation et le développement de Linux.

«Nous sommes ravis d’avoir Marvell et TUXEDO Computers comme sponsors du projet openSUSE», a déclaré Richard Brown, président du conseil d’administration openSUSE. «Les parrainages soutiennent et encouragent le développement de logiciels ouverts. Plusieurs distributions Linux et la communauté open source bénéficieront grandement de cet équipement.»

Marvell

Marvell, qui a récemment complété l'acquisition de Cavium, propose un large portefeuille de solutions d'infrastructure. Marvell a fait don d’un système ThunderX2 au projet openSUSE. La machine à double système sur puce, dotée de 256 Go de RAM et de SSD de 240 Go, étendra le parc existant de matériel de construction ARM. Ce système ThunderX2 64 bits apportera 40 tâches de construction simultanées supplémentaires ARMv8 (AArch64) au service d'Open Build Service d'openSUSE, qui peut désormais fournir à ses utilisateurs des versions plus rapides du package AArch64 et de l'image d'installation.

TUXEDO Computers

TUXEDO Computers fabrique du matériel Linux, des ordinateurs portables et bien plus encore. La société, qui propose son TUXEDO InfinityBook Pro 13 avec Leap 15 préinstallée, a proposé d’envoyer des volontaires chargés de la gestion des stands openSUSE lors de conférences, d’un ordinateur portable TUXEDO à des fins de démonstration. Les volontaires qui souhaitent faire la démonstration d'un ordinateur portable TUXEDO lors d'un sommet, d'une conférence ou d'un autre événement technologique open source peuvent demander un ordinateur portable de démonstration par l'intermédiaire d'une personne de confiance dans openSUSE. La personne de confiance décidera de l'éligibilité du volontaire pour le compte de TUXEDO Computers. Contactez le conseil d'openSUSE ou un membre d'openSUSE si vous êtes intéressé. TUXEDO Computers enverra l'ordinateur portable et se chargera de l'expédition et du retour.

Nov 25, 2018

"KDE et openSUSE: Plasma 5.14, Qt 5.12 et plus."

Plasma 5.14

Plasma 5.14 a été publié avec de nombreuses améliorations.

Il était prévu de le publier le même jour dans un instantané Tumbleweed, mais des problèmes liés à openQA ont empêché l'instantané 20181008 d'être publié. Au lieu de cela, les utilisateurs de Tumbleweed l'ont reçu avec l'instantané 20181009 jeudi matin. Actuellement, 5.14.1 est accepté pour être accepté dans Tumbleweed.

Pour l'obtenir sur Leap 15 (et même 42.3 avec restrictions), vous pouvez ajouter https://en.opensuse.org/SDB:KDE_repo...d_Applications. Notez que ceux-ci ne font pas partie de la distribution officielle et ne sont donc pas aussi bien supportés.

KDE: Unstable supprime la prise en charge de Leap 42.3

KDE: Les projets instables abandonneront la prise en charge d’openSUSE 42.3 la semaine prochaine.

Des versions du logiciel KDE de git master étaient disponibles pour Leap 15 avant même la sortie officielle, ce qui devrait laisser à tout le monde le temps de migrer.

Les médias Argon sont passés à Leap 15 juste après leur sortie. Si vous n’avez pas encore entendu parler d’Argon (et de Krypton), il s’agit d’un support live installable avec la dernière version du logiciel KDE sur Leap et Tumbleweed.

Voir l'article du wiki (https://en.opensuse.org/SDB:Argon_and_Krypton) pour plus d'informations.

Migrer vers Leap 15 signifie également que moins de bibliothèques système (telles que libinput) doivent être remplacées, car la version de Leap 15 est suffisante pour le moment.

Si vous n’avez pas encore migré vers Leap 15, lisez https://fr.opensuse.org/SDB:System_upgrade#Command_line_2. Les instructions fournies fonctionnent parfaitement pour les référentiels KDE: Unstable.

Adieu Webkit (à partir d'une installation par défaut)

Saviez-vous que deux principaux navigateurs, Safari et Chromium, sont basés sur le logiciel KDE? C’est vrai, Apple a utilisé KHTML comme base lors de la création du moteur de navigateur WebKit. Au cours du développement de Chrome, Google a incorporé WebKit à Blink.

À l'origine, Qt utilisait Webkit pour fournir aux développeurs un moteur de rendu HTML complet dans leurs applications. Dans des périodes plus récentes (à partir de Qt 5.5), la prise en charge a été supprimée au profit de Qt WebEngine, qui est basé sur Chromium. Cela signifie que Qt WebKit n'est plus pris en charge à partir de Qt en amont et qu'il a même été supprimé de leurs versions.

La présence d'un logiciel non distribué et complexe dans la distribution présente plusieurs inconvénients. Tout d’abord, il ya le problème de la sécurité car les correctifs de sécurité dans WebKit ne se retrouveront plus dans Qt WebKit et pourraient ne pas fonctionner correctement avec les futures versions de Qt.

Dans Tumbleweed et Leap 15, WebKit pour Qt 4 est déjà complètement supprimé de la distribution. Pour Qt5 WebKit, ce n’est pas aussi simple: beaucoup d’applications ne fonctionnent pas sans.

L'équipe KDE a décidé de supprimer Qt Webkit de l'installation openSUSE par défaut. L'impact sur les utilisateurs devrait être minimal. la seule exception concerne Marble et Digikam. Ceux-ci ne seront plus installés par défaut car ils dépendent toujours de Qt Webkit, mais ils sont toujours disponibles à partir de YaST et de zypper.

Dans le cadre des efforts de l’équipe openSUSE KDE, nous avons soumis des correctifs aux bibliothèques de KDE Plasma ainsi qu’à Signon-ui pour les changer et utiliser WebEngine à la place.

Le changement de signon-ui fait déjà partie de Tumbleweed et libksysguard5 avec le support de WebEngine fera partie d’un futur instantané.

Qt 5.12 LTS

Qt a récemment annoncé les deux premiers Betas de la branche des versions 5.12. Ce sera une version LTS, ce qui signifie qu’elle sera prise en charge pendant trois ans. Actuellement, Qt 5.6 et 5.9 continuent également de recevoir des corrections de bogues critiques et importantes dans le cadre du cycle de vie de LTS.

Les changements les plus importants sont: - Prise en charge du protocole stable xdg-shell sur Wayland - QML supporte maintenant ECMAScript 7 - Qt Quick présente les gestionnaires d’entrée, qui améliorent la convivialité des périphériques de saisie tactiles et des tablettes. - Qt WebEngine a été mis à jour pour Chromium 69

Une liste complète des nouvelles fonctionnalités de la version 5.12 est disponible sur le wiki (https://wiki.qt.io/New_Features_in_Qt_5.12).

Comme avec 5.10 et 5.11, nous soumettrons 5.12 dans un ordre spécifique pour obtenir la plus grande surface de test: - Depuis Alpha, nous avons construit KDE: Projets instables par rapport à KDE: Qt: 5.12 et produit des médias en direct pour des tests manuels. - À partir de la version bêta 2, il sera soumis à la mise en scène de Tumbleweed pour obtenir une compilation plus large et des tests OpenQA - Avec la première version candidate (RC) KDE: Unstable: Qt passera en 5.12 et les utilisateurs de Krypton le recevront. - Avec la version finale de la version 5.12.0, KDE: Qt5 passera également à la version 5.12 et la version 5.12 pourra être vérifiée dans Tumbleweed.

Plans pour Leap 15 Service Pack 1

Leap 15 Service Pack 1 (15.1) sera la suite de la série de versions de Leap 15.

La principale différence par rapport à la version initiale de Leap 15 (15.0) sera la suppression de Qt WebKit de l'installation par défaut (comme cela a été fait pour Tumbleweed). Sur le plan logiciel, la dernière version disponible de Plasma 5.12 LTS sera livrée. Il est également prévu d’expédier les dernières applications et les cadres KDE disponibles au moment de la publication.

Article complet

← Previous Next → Page 17 of 98