Pourquoi je n'utilise pas la virtualisation pour me faire une idée sur une distribution?

C’est une question qu’on voit à chaque nouvelle vidéo des testeurs de distributions linux, pourquoi utilises-tu la virtualisation alors que celle-ci ne donne pas un résultat honnête. J’ai donc regardé la vidéo de notre linuxien Adrien.d, celle sur openSUSE Tumbleweed et puis le retour avec quelques modification, dans la première il nous sortait un chiffre de consommation aberrant en comparant la openSUSE avec une Fedora où il trouvait moins de lourdeur et une plus faible consommation de ressources.

Premièrement connaissant bien la openSUSE, je peux facilement dire que ses impressions de lourdeur et ce chiffre de consommation important puisqu’au lancement de la machine, sont certainement dû à la virtualisation. J’ai donc essayé avec une tumbleweed et j’ai été loin des ressources vues dans ses vidéos, voici donc deux captures de ma SUSE installé en dur:

opensuse-tumbleweed-2018-11-05 13-05-13 captures/opensuse-tumbleweed-2018-11-05 13-07-21

Oui je sais j’aurais dû regarder via htop, bref, pas de soucis de lenteur, pas de plantage, pas trop de consommation puisque je suis en dessous de ce que ma Debian et GNOME 3.22 me consomment. Voila pourquoi il est vraiment temps de faire comprendre que faire des tests c’est bien, essayer en virtualisant c’est bien, mais rien ne vaut un test en dur pour voir vraiment de qu’il en retourne.

Édition: Ayant utilisé le moniteur de Gnome qui ne trouve pas exactement pareils que celui de Plasma ou encore de XFCE, je préfère donc utilisé htop:

openSUSETumbleweed-htop-2018-11-06 21-46-27

openSUSETumbleweed-htop-2018-11-06 21-49-30

J’en profite de tester le nouveau Plasma 5.14 sur la tumbleweed et de mesurer avec htop:

opensusetumbleweed-htop-20181106_223207 opensusetumbleweed-htop-20181106_223501 opensusetumbleweed-htop-20181106_223531