C’était attendu et comme je l’annonçais dans le billet “Ça ne change pas un homme, un homme ça vieillit… openSUSE et Debian” datant de trois jours, je le disais en avance avec ces mots:

Déjà pour le changement de nom, je me trompe peut être mais au vu de ce que j’ai pu lire, il n’y en aura pas, de plus SUSE est bien décidé d’arranger les angles dans l’utilisation de son nom pour le projet.

Oui, le projet n’a pas profité de la possibilité de tuer deux de ces grosses lacunes vue de l’extérieur par certain:

  • un nom qui donne tout de suite la couleur du projet “made in SUSE” et ce qui va avec SUSE comme son passé un peu tumultueux, ses nombreux rachats, son passé peu communautaire et open-source avant Novell…,
  • un problème de licence pour packager, distribuer, utiliser en son sein certains logiciels comme par exemple des codecs,
  • une relative complexité d’utilisation pour le multimédia, dû aux manques de certains codecs, logiciels, …,
  • une relative complexité des dépôts dû en partie à tout ce brouillard avec les dépôts communautaires multimédia,
  • l’obligation de dépendre d’un autre projet qu’est Packman pour pallier aux précédents soucis de multimédia.

J’ai voté “oui” à la question du changement de nom, nous avons été 42 dans ce cas contre 225. De toute façon, dans les deux cas il y avait des pertes, dans le cas du “oui”, il fallait tout refaire avec la nouvelle dénomination. De l’autre, avec le “non” on reste sur ce qui est déjà acquis, c’est à dire toujours des soucis de licences, des problèmes pour avoir les codecs et autres programmes multimédia. Je vous laisse lire l’annonce d’Alionet –profitez pour admirer la nouvelle version du site et de son forum–:

Résultat du vote sur le changement de nom du projet

Les membres du comité électoral openSUSE ont publié ce matin les résultats du vote sur le changement du nom de projet en cours depuis début octobre. Comme expliqué notamment ici et là, l’objectif de ce vote était d’expliquer les tenants et aboutissants de la conservation ou non du nom openSUSE en préliminaire à la création à venir d’une fondation openSUSE.

Avec 42 voix en faveur d’un changement et 225 voix pour le maintien du nom openSUSE, les membres du Conseil ont maintenant une idée claire de la position de la communauté sur ce point et vont pouvoir entamer les travaux, études et négociations autour de l’usage de ce nom par la fondation à venir. Rappelons en effet qu’openSUSE n’ayant pas, pour l’heure, d’existence juridique, c’est l’entreprise parainne SUSE qui est propriétaire et se charge de protéger le nom déposé openSUSE.

C’est notamment ce point important qui va évoluer lorsque de la fondation openSUSE verra le jour.

Je reste à penser que l’utilisation d’un dépôt externe au projet rend plus difficile l’utilisation et l’adoption d’openSUSE, il n’y a qu’à voir les nombreux retours quotidiens là-dessus. Mais surtout complexifie pour rien, les rapports de bugs qui du coup doivent bien parler uniquement des paquets du projet –ce qui est normal–, je ne reviendrais pas sur mon histoire de bug touchant VLC, PUPN18, MiniDLNA, qui a été difficile de décortiquer pour trouver qui faisait quoi et vers quoi me retourner pour ouvrir un bug.

Je souhaite un avenir joyeux au projet du caméléon et je suis enthousiaste de voir les changements s’opérer.