Ubuntu Et Le 32bits, Canonical Fait Marche Arrière

Ubuntu Et Le 32bits, Canonical Fait Marche Arrière

Je pensais si fort que Canonical faisait encore une énorme connerie, comme beaucoup de monde du reste, en abandonnant le 32 bits, qu’il a suffit que Steam recommande de passer par une autre distribution pour que Canonical fasse marche arrière toute!

C’est bien pour une fois qu’ils écoutent leur communauté et abandonnent leur plan pour couler plus vite le bureau linux. Mais un truc me chiffonne, c’est surtout que ce n’est pas du taf en plus pour eux, que ce soit Ubuntu, Canonical ou la communauté, puisque c’est le projet Debian que vient le travail et qu’Ubuntu ne fait que réinjecté les sources du travail de chez Debian.

En gros, parmi les excuses qui vont bon train pour abandonner le 32bits, c’est un gain de ressources puisque c’est du travail en moins, mais d’où, je me demande vraiment d’où vient le travail en moins? C’est uniquement Debian qui fait le taf et Ubuntu ne fait que reprendre ce travail comme 100% des distributions basées de prés ou de loin sur Debian.

Exemple pour faire bien comprendre ce que je veux dire par là, à aucun moment je n’ai packagé le paquet Ghostwriter pour Ubuntu ou Devuan et encore moins pour les autres dérivés, je n’ai fais ce travail que pour Debian, donc comme pour les libs 32bits, Ubuntu ont aspiré les sources Debian.

Bref, Canonical n’a pas répété les nombreuses erreurs comme l’abandon de Unity malgré que la communauté trouvait l’environnement performant, cette fois ils ont bien prit en compte les nombreux retours de la communauté et c’est pas plus mal!