Le blog de Seb

PassionGNU/Linux, la passion du Libre...

https://download.tuxfamily.org/passionlinux/site/banner.png

Feb 24, 2020

Mageia 6 en fin de cycle – le moment de mettre à niveau vers Mageia 7

Il me reste --malheureusement-- encore des PC sous Mageia dans mon entourage, des PC qui bien sur n'ont pas réussit à charger la nouvelle version par l’icône normalement faite pour l’occasion d'une nouvelle version.

Mageia 6 en fin de cycle – le moment de mettre à niveau vers Mageia 7 Publié le 2 décembre 2019 par Papoteur

Vous le savez, Mageia 7 est sortie cet été, suivie de peu par Mageia 7.1. C’est le moment de dire adieu à Mageia 6 car on ne publie plus aucune mise à jour y compris pour la sécurité.

Comme toujours, avant de procéder à une mise à niveau, pensez à sauvegarder vos données et tous vos documents. Vous avez plusieurs solutions pour installer Mageia 7.1 :

  • Réaliser une installation nouvelle soit par l’installation classique soit par un media « Live ». Dans ce cas vous conservez vos données dans la partition /home si cette dernière est installée dans une partition séparée, comme c’est généralement le cas — mais vérifiez-le ! La partition / (racine) sera formatée lors de l’installation.
  • Réaliser une mise à jour depuis la ligne de commande : suivre la procédure indiquée dans nos notes de version [1].
  • Réaliser une mise à jour à partir de l’applet de la barre des tâches. Cette option avait été désactivée jusqu’à une date récente car des conflits empêchaient que la mise à niveau se termine correctement, mais ceci a été résolu, et vous pouvez mettre à niveau directement votre système sous Mageia 6.

Quelle que soit la méthode que vous choisirez, il est vivement conseillé de procéder à cette mise à niveau car Mageia 6 n’est plus maintenue et ne reçoit plus de mises à jour de sécurité.

Sauf que voila, rien ne marche, le passage d'une version à une autre merde encore, c'est pas la première fois ni la dernière fois avec cette distribution. J'ai eu des soucis d'impossibilités de faire le passage avec URPMI, je suis donc tourné vers DNF qui lui à part gueuler, a bien voulu faire le taf. Au reboot, un écran noir sans aucune possibilité. À la limite, ça pourrait ressembler à la vidéo d'Adrien mais avec aucunes lignes.